La Norvège et moi, c’est une histoire d’amour qui a débuté il y a maintenant 6 ans avec la découverte des Lofoten et du soleil de minuit. Ya pire comme début. Et depuis, j’y retourne tous les ans, principalement en hiver pour observer les aurores boréales. Les iles Lofoten encore, mais surtout la région de Tromso, la superbe ile de Senja, Alta, sont de super terrains de jeu pour chasser les aurores dans un cadre assez incroyable, entre montagnes et fjords. Donc attention, car un premier voyage en Norvège va inévitablement en appeler d’autres! Vous êtes prévenus !

Le centre du pays est aussi réellement impressionnant. De très nombreux fjords entre Alesund et Stavanger, avec notamment le Geiranger, le Naeryfjord, des routes “scenic roads” exceptionnelles comme la Sognefjell. Bref, toute la Norvège est dotée d’une nature exceptionnelle, d’un cadre unique au monde, le tout avec un sentiment de sécurité vraiment sain.

Vous trouverez ici  de très nombreuses informations sur ce pays, comment préparer votre voyage, le climat. Toutes les questions que vous devez vous poser, j’essaie d’y apporter une réponse idéalement pertinente 😀

Dans un premier temps, vous trouverez une liste d’articles rédigés sur le blog sur les différentes régions de Norvège. Ensuite, vous aurez toutes les réponses. Vous pouvez aller directement à ces informations en cliquant ici 🙂

5 raisons de faire un voyage en Norvège

Je pourrais vous en trouver bien plus, mais ces 5 là devraient suffire à vous convaincre :

  • Des paysages exceptionnels, entre fjords, glaciers, montagnes
  • Les aurores boréales, évidemment
  • Une nature pure, respectée, qui appartient à tout le monde
  • Des scenic roads magnifique, c’est un plaisir de conduire
  • On s’y sent bien, en sécurité, en paix, tout simplement

Tous les articles sur la Norvège, Tromso, Senja, les Iles Lofoten et les aurores boréales

Retrouvez ci-dessous tous les articles qui traitent de la Norvège, de toutes les régions. Et vous pouvez utiliser le filtre pour sélectionner votre région, entre Senja, Tromso, les iles Lofoten, et les aurores boréales 🙂

Toutes les informations du blog pour votre voyage en Norvège

Comment aller en Norvège depuis la France

En avion

C’est le moyen le plus simple et le plus rapide. De France, on a des vols directs vers Oslo, Bergen et Stavanger, mais pour aller à Tromso, il faut faire une escale à Oslo/Copenhague/Stockholm/Helsinki.

Le réseau de vols internes est excellent avec Norwegian et Wideroe, une compagnie qui dessert les petits aéroports locaux en mode omnibus. C’est super pratique.
Pour faire Paris-Tromso, un vol super pratique est celui qui part de 14h de Paris CDG avec Scandinavian Airlines pour arriver à 19h sur place. Bon, il y a une escale très rapide à Oslo qui fait qu’on court un peu si l’avion a  un peu de retard, mais comme c’est une liaison avec pas mal de monde, ils attendent, c’est pratique.

Les compagnies que je prends sont toujours entre : Scandinavian Airlines, Norwegian, Finnair (une nouvelle liaison Helsinki-Tromso).

Le prix pour Oslo est régulièrement en dessous de 100€ AR, et pour Tromso il est assez facile d’avoir des vols à moins de 300€ AR. Mon dernier, en plein hiver, était à 160€ AR, sans bagages (avec SAS). Bon par contre en général ils se font très plaisir avec les bagages, ce qui fait grimper la note de gentiment 100€.

Je ne peux que vous conseiller d’être flexible sur vos dates. Cela varie énormément d’un jour à l’autre. C’est comme ça que je suis passé de 400€ à 160€, juste en décalant mon vol de 2 jours car à l’aller il n’y avait pas de vol opéré par SAS.

En voiture ou van

On me demande souvent si on peut aller en Norvège, et principalement à Tromso, en voiture ou van aménagé. Cela dépend de deux choses. Déjà, la saison. En hiver (cad dès octobre jusqu’à mai), je déconseille très fortement de le faire à cause du climat. Les locaux ont des pneus neige qui sont ultra efficaces et pour cause. Quand il neige, ça ne rigole pas. Exemple cet hiver, en pleine tempête, j’ai fait 60km en 2h30. Mais à la limite, la neige, ce n’est pas le plus important. La neige se tasse sur la route à force, formant une espèce de couche de glace de plusieurs cm (ça dépasse allègrement la dizaine de cm), comme un permafrost, qui met beaucoup de temps à fondre. Surtout éloigné de la mer où il fait très froid. C’est à dire qu’on roule sur de la glace, tout le temps.

En plein mois de juillet, j’ai vu de grosses couches de glace sur les bords de la route du Sognefjell, alors imaginez ce que cela doit être dès les premières chutes.

Sinon, si c’est en été, vu le prix de la location de van en Norvège (c’est à dire très très cher), je pense que c’est une bonne idée. Mais la route est longue (3 jours de route je dirais pour aller à Tromso), donc ça vaut le coup si vous avez 3 semaines je dirais.

Le plus simple est de prendre le ferry au nord du Danemark (Hirtshals) qui amène à Kristiansand au sud de la Norvège, et ensuite remonter soit par la côte (Stavanger, Bergen, les fjords, Alesund, Trondheim, Bodo…) soit par la route du centre, la E6.

La location de voiture en Norvège n’est pas chère. Si on s’y prend un peu en avance, on va payer entre 30 et 40€ par jour. Très loin des prix de l’Islande par exemple.
L’essence, ça dépend des jours. Elle varie énormément. On peut prendre 1,5NOK d’un coup (imaginez l’essence qui prend 15 centimes du jour au lendemain). Donc elle peut être au prix comme en France, ou bien plus chère. Quand vous la voyez à 16NOK ou moins, foncez, car le lendemain ça peut être 18 😀

En train

Là, c’est plus compliqué, et surtout plus long. Pour atteindre la Norvège en train, il faut d’abord passer par Copenhague, puis traverser jusqu’à Goteborg et ensuite Oslo.

Le trajet Oslo-Bergen est considéré comme l’une des plus belles lignes au monde.
Mais pour aller tout au nord, là ça devient plus funky. D’Oslo on peut aller à Bodo, puis ensuite il faut prendre soit le bateau, soit le bus pour rejoindre Tromso. Ou de Stockholm, on peut aller à Narvik. Narvik est en Norvège, plus au nord que Bodo, mais n’est étrangement pas accessible depuis les lignes norvégiennes. Bizarre bizarre.

Plus d’info sur les trajets en train ici.

Le Hurtigruten pour un voyage en bateau

Le Hurtigruten est une institution en Norvège. Bien que la société ait évolué vers d’autres destinations, le but premier de cet express cotier est de relier toutes les villes côtières de norvège, depuis 130 ans. Il faut dire qu’à l’époque, voyager par la route n’était pas forcément super facile avec le climat et le relief, alors un “bateau omnibus” devient vite vital pour les villes et villages du pays.
Une fois en Norvège, il est facile pour les touristes de le prendre pour un petit trajet ou pour la “totale”, qui va de Bergen à Kirkenes, à la frontière avec la Russie.

Donc faire un voyage en Norvège en bateau est simple, grâce à cette compagnie. Vous partez d’où vous voulez, vous descendez où vous voulez. Difficile de faire mieux !

Aurores boréales Otertind signaldalen Tromso Norvege

Louer un logement en Norvège

La Norvège a la réputation d’avoir des logements vacanciers très chers. Et bien… c’est vrai. Dans les endroits touristiques (Tromso, Bergen, Geiranger), on va avoir des hotels qui dépassent facilement les 100€ la chambre. En revanche, en s’y prenant tôt il y a toujours quelques petits hotels moins chers, mais ils sont pris d’assaut. Par contre, si on sort des hypercentres, on a pas mal de bonnes surprises, moins chères, et hors zones touristique, là ce n’est pas cher.

Surtout, en passant par Airbnb (d’ailleurs, vous pouvez bénéficier jusqu’à 34€ de réduction sur votre première réservation avec ce code) , on accède à des logements vraiment accessibles. Par exemple dans les Vesteralen, j’ai pu avoir un superbe appartement à 50/60€ la nuit. Sur Senja, un petit appartement sympa dans les mêmes prix. Dès qu’on s’éloigne un peu, on va vraiment voir les prix baisser.

Rechercher un logement en Norvège

Quand aller en Norvège

Concrètement, ça dépend de ce que vous voulez trouver. Si vous voulez les aurores boréales, bien qu’elles soient visibles de fin aout à début avril, je conseille deux périodes :

  • automne : septembre jusqu’à mi octobre. Enfin, jusqu’aux premières chutes de neige. Car vous pouvez randonner, vous avez les aurores, vous avez les couleurs de l’automne et un climat encore correct
  • hiver : de fin janvier à mi mars, pour avoir une météo correcte et surtout de la luminosité. Le mois de janvier est correct est bien meilleur que décembre qui en général cumule temps pourri et manque de luminosité. Novembre est moit-moit, pas si mauvais que ça.

Pour profiter du soleil de minuit, je déconseillerais probablement avril car il y a encore pas mal de neige qui est en train de fondre et toutes les routes du centre ne sont pas ouvertes. Mais de mai à aout, il ne “devrait” plus neiger, la météo devrait être bonne et la majorité des routes ouvertes.

Après, la météo, surtout en Norvège, est loin d’être une science exacte et ça peut changer à peu près tout le temps, d’une heure à l’autre, d’un fjord à l’autre.

vue skulsfjord vengsoya kvaloya tromso norvege

Climat et températures: la météo en Norvège

En hiver, ça caille! Mais ça caille sec. C’est à dire que contrairement à un bon gros froid humide qui prend aux os, ici le froid est sec et se supporte bien mieux.

Il y a deux climats différents je trouve. Au bord de l’eau, il ne fera jamais vraiment très froid. Entre -5 et -10, rarement moins. Mais avec possiblement beaucoup de vent. Ca se supporte bien.
En revanche, dès qu’on s’éloigne de la mer, là on va rentrer dans des températures dignes de la Laponie. Très rapidement on va perdre une bonne dizaine de degrés et encore plus. A Senja par exemple  l’année dernière, j’ai eu -5/10 dans les fjords mais -35 à l’entrée du parc Anderdalen. Un vrai gros froid des famille.
A Tromso c’est un peu pareil. En ville ou sur Kvaloya, il ne fera jamais très très froid, mais si on va dans la vallée de Breivikeidet ou vers le Signaldalen, là on peut perdre gentiment une vingtaine de degrés.

Printemps et automne, il faut plutôt s’attendre à du 0-10° et l’été varie énormément entre 5 et 30 (mais plus raisonnablement 10 et 20). C’est donc totalement imprévisible, c’est l’une des surprises du pays!!

La meilleure application et site pour la météo est Yr.no

Soleil de minuit et nuit polaire : deux bonnes raisons de faire un voyage en Norvège !

C’est la particularité des pays tout au nord (et aussi tout au sud), on a deux périodes que je trouve très chouettes. Le soleil de minuit, c’est le soleil qui ne se couche jamais. Ce n’est pas seulement avoir de la luminosité durant la nuit, c’est vraiment le soleil à 2-3h du matin. Et c’est drôle car ça donne une patate d’enfer. On peut prendre l’apéro jusqu’à minuit, se réveiller en plein soleil à 4h et le corps va se dire “wouhou! il est tard!”. C’est drôle comme sensation. Vous pouvez porter un masque, ça peut être utile car ils ne connaissent pas les volets (alors qu’ils en ont quand même bien plus besoin qu’à Paris !)

La nuit polaire est… ben l’inverse. Le soleil ne se lève plus, ne dépasse plus l’horizon. on a un peu de luminosité pendant quelques heures. Le 21 décembre, nuit la plus longue, il fait vraiment nuit tout le temps. Ca peut paraitre déprimant, mais c’est rigolo à voir aussi. A l’inverse, le corps est tout raplapla. Dès qu’il fait vraiment nuit, pouf envie de dormir, c’est fou comme le corps dépend de la lumière. On s’y fait avec le temps. Mais l’avantage c’est qu’on peut faire l’apéro à 14h! L’inconvénient est qu’on ne peut pas trop profiter des paysages.

On peut penser que le soleil de minuit est préférable à la nuit polaire. Et pourtant, quand je demande aux locaux ce qu’ils préfèrent, ils ne peuvent pas choisir. C’est aussi pourquoi ils restent sur place, surtout tout au nord.

Absence de luminosité ou de pénombre, c’est quelque chose qui influe sacrément sur le voyage et sur le corps. Donc c’est à prendre en compte lors de la préparation de votre voyage en Norvège. Et forcément, qui dit soleil de minuit dit pas d’aurores boréales (je ne cherche pas duuuuu tout à vous influencer!)

gryllefjord norvege senja village | blog vincent voyage

Visa pour un voyage en Norvège

Facile, même si la Norvège n’est pas dans l’Union Européenne, elle fait partie de l’Espace Schengen. Ce qui signifie que l’on n’a pas besoin de visa pour entrer et seulement de la carte d’identité quand on vient de l’UE ou du Canada (par exemple). La liste complète des pays exemptés de visa ici.

Monnaie et paiements en Norvège

La couronne norvégienne est la monnaie locale et la seule à être utilisée. On n’accepte ni l’euro, ni le dollar. Son taux a longtemps été aux alentours de 1€ pour 9NOK. Actuellement elle est basse à 1€=10NOK, soit environ 10% de gagné, ce qui n’est pas négligeable sur les prix du pays.

En Norvège, on peut payer absolument tout et partout en carte bancaire. C’est le mode de paiement par défaut. Et si vous payez en espèces, vous verrez un étonnement dans le regard de votre interlocuteur.

Eau potable

Ca aussi c’est une question facile. L’eau est évidemment potable partout en Norvège. Et encore mieux, elle est sacrément bonne, surtout au nord. Cerise sur le gâteau, l’eau du robinet est servie dans les restaurants contrairement à d’autres pays.

Vue sur Tromso en Norvège coucher de soleil | Blog Vincent Voyage

Prises électriques

Les différences de prises électriques, c’est souvent une chose qu’on oublie avant de partir. Mais pour un voyage en Norvège, on peut être tranquille ! Il y a les mêmes prise qu’en France et Europe (sauf UK), c’est à dire type C/E et 230v. Il n’y a pas besoin d’adaptateur si vous venez d’Europe.

Téléphone et Internet

La Norvège est incluse dans les forfaits français, tant pour internet, SMS que téléphone. Et cerise sur le gâteau, on capte extrêmement bien quasiment partout dans le pays.

Se déplacer en Norvège

J’en ai déjà parlé un peu plus haut. Le train a un réseau relativement bien développé quand on regarde la topographie de la Norvège. Les principales villes sont reliées, jusqu’à Narvik et Bodo. Au nord, il n’y a rien. Voir la carte du réseau ferré norvégien.

En avion, c’est très simple mais pas donné. Les compagnies locales Norwegian et Wideroe sont présentes partout sur le territoire.

Il y a un réseau de bus express très développé, mais pas partout. Et forcément, ça prend du temps vu les distances. Je dirais qu’il y a un réseau au sud et centre, jusqu’à Trondheim. De là par contre, il semble impossible de relier le nord en bus. Mais entre les Lofoten, Tromso, Alta, Kirkenes, ces villes sont très bien desservies entre elles.

Location de voiture en Norvège

Louer une voiture en Norvège est la meilleure option pour profiter de la nature. En s’y prenant assez tôt, cela va coûter 30€ la journée, et on va avoir quelque chose de très bien. Il n’est pas nécessaire de prendre une grosse voiture car d’abord la vitesse est limitée entre 60 et 90km, ensuite les petites voitures sont très bien équipées, enfin les routes sont en très bon état. Donc une polo ou équivalent suffit largement, même en hiver.

Ce qui va coûter cher en revanche, c’est prendre une voiture à un point A et la déposer à un point B. Là, ça va vous coûter plusieurs centaines d’euros en plus.

Aurores boréales Otertind signaldalen Tromso Norvege

Permis international

Pas besoin de permis international ni de traduction officielle. Votre permis français suffit à louer et à passer les contrôles.

Conduire en Norvège

Franchement, c’est que du bonheur. Sauf pendant les tempêtes de neige. Les gens sont très respectueux, tant dans le comportement, sur les vitesses, sur les distances de sécurité, sur les priorités. En plus, les paysages sont toujours exceptionnels. Donc comme les vitesses sont limitées, ça permet de profiter 😀

Conduire sur la neige ne pose pas spécialement de difficulté car les voitures sont équipées pour. Les pneus sont parfaits, parfois cloutés, ça roule nickel sur la neige et la glace. Il ne faut pas avoir peur, il faut juste éviter les gestes brusques, ne pas tourner trop vite, ne pas freiner trop brusquement et toujours laisser une bonne distance de sécurité car c’est plus long pour freiner sur la neige et la glace (forcément).

Pour connaitre l’état des routes en Norvège, c’est sur ce site.

Passer par une agence pour organiser votre voyage en Norvège ?

La Norvège est un pays où il est très facile de trouver les informations, de réserver, de payer car tout est en ligne, tout est vraiment simplifié par rapport à d’autres pays. Donc je pense vraiment qu’on peut se dépatouiller tout seul sans trop trop de souci. Toutefois, entre les différents transports, les distances, les hébergements, on peut préférer passer par une agence pour organiser, ça je le comprends. Si je ne devais en conseiller qu’une, ça serait la startup française Evaneos

Guide de voyage de Norvège

Il existe de nombreux guides de voyage sur la Norvège. Comme souvent, mon préféré est le Lonely Planet, que je trouve mieux organisé, plus visuel et plus complet que les autres, mais un peu plus cher. Mais chacun a ses qualités, le Routard est très complet (et a fait de sacrés efforts côtés photo), le Guide Voir a de nombreuses photos et le Guide Michelin est toujours une valeur sûre, par exemple.

Coût de la vie en Norvège

C’est très cher. En supermarché, c’est un peu plus cher que chez nous, comme si on faisait tout le temps nos courses à la supérette de 3h du matin, donc gentiment 20% de plus.
Les boissons sont bien plus chères, que ce soit en supermarché ou au restaurant.
Les restaurants étaient à l’origine très chers, mais avec l’immigration (Italiens, Asiatiques…) qui ouvre de nouveaux restaurants de plutôt bonne qualité, les prix sont sacrément à la baisse. Avant, à Tromso, il était difficile de trouver un plat à moins de 25/30€. Donc avec boisson et dessert ça faisait 50€ par personne pour un truc normal. Maintenant il est possible de trouver des plats à 15€. Mais les très bons restos restent très chers, à plus de 50€ par tête dont certains à 80€.

Les principales activités, par exemple ici à Tromso, ne sont pas données et coûtent plus de 100€. En revanche, la nature est gratuite. Et c’est la meilleure des activités 🙂

Après, pour ceux qui connaissent, la bonne surprise est que c’est moins cher qu’en Islande par exemple.

aurores boreales skulsfjord kvaloya tromso norvege blog vincent voyage

Assurance pour un voyage en Norvège ?

Alors je n’étais pas forcément le mieux placé pour en parler, n’ayant jamais pris d’assurance voyage (sauf pour les voitures, parfois). Mais un accident de scooter en Thailande, où je n’avais évidemment pas pris d’assurance, m’a fait réfléchir à ça. Heuuuureusement je n’ai pas eu grand chose à part un genou en vrac (merci le casque!), mais ça aurait pu être pire, surtout que c’était dans les petits villages loin de tout centre de santé.

Donc maintenant, si c’est dans un pays à l’hygiène pas foufou,à conduite à risque (coucou le Pérou) ou loin de la civilisation (perdu en Norvège) par exemple, je prends une assurance, surtout quand le séjour est un peu long. Je trouve que les assurances Chapka correspondent pas mal à mon besoin. Il y en a d’autres, mais là je ne saurais pas trop vous dire, je ne les ai jamais testées.

Alors est ce qu’il en faut une pour la Norvège, je dirais que cela dépend d’abord de votre malchance. Ensuite, ce n’est pas forcément le pays où c’est le plus nécessaire vu l’hygiène et le système de santé du pays. Mais il y a beaucoup de nature, de randos loin de tout. Donc ça peut servir.

VTC et taxis

Il n’y a pas de VTC en Norvège. Il y a eu Uber jusqu’en 2015 je crois, mais ça a été interdit depuis. Donc maintenant, c’est uniquement les taxis. Et ils sont chers, bien plus que chez nous. Contrairement à chez nous, ils vont vraiment dans les coins reculés, ont un rôle un peu plus social.

Les aurores boréales en Norvège

Selon moi, la Norvège est le meilleur endroit pour voir les aurores boréales, et surtout tout au nord du côté de Tromso. Pourquoi ? car l’extrème nord de la Norvège est situé sur l’ “aurora oval” c’est à dire la latitude où passent les aurores boréales par défaut. Et ensuite, la météo joue énormément entre Tromso, les Lofoten, le Nordkapp où il ne fait jamais beau.

Au nord de la Norvège, on peut les voir de fin août à début avril. En dehors de cette période, il n’y a plus de nuit, donc on ne peut plus les voir. Mais elles sont pourtant là 🙂

J’ai écrit un sacré article sur les aurores boréales, sous forme de questions/réponses, basés sur mon expérience de plusieurs années de voyage en Norvège. Je vous ai également fait des articles listant les meilleurs endroits pour voir les aurores boréales à Tromso ou à Senja (un sur les Iles Lofoten va suivre).

Plus d’infos sur les aurores boréales ici!

Aurores boréales Otertind signaldalen Tromso Norvege

Sécurité lors d’un voyage en Norvège

Ce qui est extra dans les pays nordiques et notamment en Norvège, c’est ce sentiment de sécurité et de bienveillance omniprésent. Il n’y a pas d’agression, pas de vol, les gens sont honnêtes. Ca m’est arrivé pas mal de fois d’oublier la carte dans le distributeur (car on rend les billets avant la carte, le contraire d’ici) et soit on me la rend derrière, soit je la retrouve dans le distributeur. Les gens vont laisser leur sac, leur portefeuille, leur téléphone sur la table pour aller aux toilettes ou fumer un coup. On peut laisser la voiture ouverte sans souci. Bref, on s’y sent vraiment vraiment bien.

Il n’y a pas de sentiment de défiance vis à vis des étrangers, des touristes. La Norvège est un pays qui s’est ouvert et qui est devenu riche sur le tard, mais, bien qu’ils soient peu bavards, ils sont très sympa et n’hésiteront pas à s’arrêter en cas de souci. Dans certains coins assez paumés, ils seront aussi assez surpris de voir des touristes et viendront papoter.

Les régions indispensables à voir en Norvège

Même si j’y vais depuis 6 ans maintenant, je suis très loin d’avoir tout vu. Mais je conseille très très fortement les endroits ci-dessous. Et je ne peux pas déconseiller quoi que ce soit, tout est vraiment magnifique. En revanche, ce qu’il faut savoir, c’est que les distances sont TRES grandes, la vitesse limitée et les conditions de route peuvent être difficiles. Donc vous ne pourrez pas tout faire.

Je vous conseille vraiment de vous concentrer sur une région, de ne pas chercher à en faire trop, sinon vous passerez votre temps sur la route. Ciblez une région pour votre voyage en Norvège (de toute façon, vous reviendrez :p ), en fonction de la période et du temps sur place. Ne comptez pas faire du sud au nord en une semaine, de visiter Bergen et Tromso rapidement, par exemple :p

  • Tromso et ses environs
  • l’ile de Senja
  • Les iles Lofoten
  • Les iles Vesteralen
  • La région des fjords, entre Bergen et Alesund
  • la côte ouest sauvage, de Bodo à Trondheim
  • Bergen et ses environs
  • Stavanger et le Lysefjord

Le droit d’accès à la nature

Quelque chose d’exceptionnel en Norvège, c’est ce fameux droit d’accès à la nature. Il est inscrit dans la loi que tout le monde peut profiter de la nature, des espaces, même dans les endroits privés. La seule condition est de respecter l’environnement. Et pour le camping, c’est grosso modo pareil. On peut accéder aux terrains privés (non clôturés, c’est important), il faut rester à plus de 150m des habitations et respecter s’il est indiquer qu’il ne faut pas passer/stationner/camper. On va trouver plus d’infos sur le droit d’accès à la nature ici.

Quelles langues parler en Norvège

Forcément ils parlent le Norvégien (tirée du vieux norrois, langue des Vikings) qui a les mêmes racines que l’Allemand. Si vous parlez Allemand, vous pourrez facilement lire et comprendre le Norvégien. Mais, encore plus simple, tout le monde parle Anglais. Et quand je dis tout le monde, c’est vraiment tout le monde.

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

1 commentaire

  1. Des que je rentre en Europe, je vais découvrir ce pays. Premièrement en été pour profiter de ces nombreuses randonnes et un autre temps, en hiver. Parce que les paysages en hiver ça n’a pas de prix!

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici