L’objectif de cet article est de répondre à toutes vos questions, mettre fin à vos doutes sur la conduite et la location de voiture lors de votre séjour dans les pays nordiques en hiver. Je suis passé par là la première année, ça a l’air compliqué, je ne savais pas quoi choisir, à quoi faire attention, les éléments essentiels, comment conduire… mais maintenant après plus d’une dizaine de séjours là haut, je crois que je peux apporter quelques éléments (utiles!) de réponse. Tout d’abord sur quel type de voiture choisir, quelles options, à quoi faire attention, les agences et les sites pour louer votre voiture. Enfin, un passage super utile sur la conduite sur la neige et la glace. Car ça fait un peu peur quand on ne connait pas, mais en fait pas du tout ! Bref, je parle je parle, mais entrons dans le vif du sujet.

La Norvège et la Laponie en hiver, quelles conditions ?

Bon, ça risque de faire peur dit comme ça, mais vous pouvez affronter des conditions climatiques vraiment pourries. Dans le meilleur des cas, il n’y a pas de neige et c’est très simple. Dans le cas normal, vous aurez une couche de glace épaisse d’une dizaine de cm saupoudrée de neige, avec les chasse-neige qui font un super boulot et mettent tout ça sur les côtés. Dans le pire des cas, vous aurez la tempête de neige, les chasse-neige qui ne sont pas là et donc une route avec une bonne petite couche de neige. Mais ça arrive vraiment rarement. Ici les chasse-neige sont super réactifs. Dès que ça commence à tomber, ils sortent. Vous aurez normalement beaucoup de neige, pas mal de brouillard, des nuages bas et de temps en temps du soleil (mais pas beaucoup hein, les journées sont courtes!).

Donc partons du principe que vous devrez rouler sur de la neige et de la glace. Dit comme ça, on pense que ça pue un peu, mais en fait non. L’énorme avantage qu’ont les voitures sur vos pieds sont les pneus neige ultra efficaces qui sont obligatoires une bonne partie de l’année.

Bien choisir sa voiture

Les pneus hiver, votre meilleur allié

Tout là haut, Laponie, Troms et autres comtés du nord, les pneus hiver sont obligatoires du 16 octobre au 30 avril. Et autant vous dire qu’ils sont de très bonne qualité. Sur les voitures de location vous n’aurez donc pas à vous en préoccuper, vous aurez des pneus hiver.

Pour tester un peu, je me suis amusé à prendre un chemin assez pentu et verglacé. Et je confirme que ça tient super bien, donc ça m’a rassuré.
Parfois vous aurez des pneus à picots, mais en général ce seront des pneus à grosse profondeur de sculpture, ça tient super bien la route.

Quelle catégorie de voiture choisir

Très concrètement, il n’y a pas besoin d’une grosse voiture, d’une puissante, d’un SUV ou 4×4 pour rouler ici en hiver. La première fois je pensais qu’il me fallait une grosse voiture, que ça aiderait sur la route, donc j’ai eu une 2008 (oui, je sortais d’une twingo, donc c’est un gros modèle pour moi 😀 ). Puis par la suite j’ai eu des Golf, Polo, Yaris… ça route tout aussi bien. Ici il n’y a vraiment pas beaucoup de SUV, les gens ont plutôt des breaks.

Bien qu’il y ait beaucoup de montagnes, il n’y a pas beaucoup de routes en lacet en pleine montagne comme on peut voir dans les Alpes. On est très souvent au niveau de la mer, à part pour passer un col ou deux, mais franchement rien qui demande un gros moteur. Et comme ce sont des routalakon avec virages, neige, verglas, cela n’est pas vraiment possible d’aller vite. Et on va le voir, il faut vraiment respecter les limitations de vitesse, qui sont très basses ici.

La différence de taille de voiture dépend d’une chose pour moi: le nombre de personnes et la taille du coffre. J’ai en général une grosse valise et du matériel photo, donc il me faut un peu d’espace derrière. Au moment où je vous écris j’ai une Honda Civic et ya vraiment beaucoup d’espace. La seule fois où j’ai fait la tronche, c’est quand j’ai réservé un équivalent Polo et on m’a refilé une Up. Ca roule hein, mais non. Là je déconseille vraiment les voitures mini. A partir de Polo c’est suffisant. Mais encore une fois, c’est surtout la place qui compte, pas la puissance de la bête.

Oh et maintenant je privilégie beaucoup l’hybride. Il y en a de plus en plus en location ici (la Norvège est le pays qui a le plus de voitures électriques au monde), et en plus du côté vert c’est économiquement intéressant. Les hybrides se rechargent en roulant. Pour du plat, pour de la ville, pour les petits trajets, vous n’allez quasiment rien consommer car ça sera sur la partie électrique. Pour les côtes, en revanche c’est plus poussif. Mais concrêtement l’automne dernier, avec une hybride à Tromso et Senja, j’étais à 4.5L sachant qu’à Senja ça monte beaucoup. A Tromso on est en dessous des 4L. Avec la Civic là je suis à 6.5, ce qui est très peu pour du Senja/Lofoten.

Boite manuelle ou automatique en Norvège?

J’ai eu les deux et franchement, vu la quantité de virages, de stop, d’arrêts, je conseille vraiment la boite automatique. C’est un véritable confort ici et c’est très courant. La différence de prix n’est vraiment pas grande et la majorité sont en boite auto maintenant. Le seul avantage d’une boite manuelle est la reprise, d’avoir un peu plus de punch, mais franchement en Norvège avec ces limitations et les routes jamais droites, ça ne sert à rien.

Quelles options privilégier

Là, c’est vraiment bien. Les voitures de loc en Norvège et en Laponie sont toujours bourrées d’options, de petits gadgets. Elles sont confortables, toujours avec les sièges en cuir. Voici ce que vous aurez également à coup sur ou presque :

  • climatisation (heureusement, vu comment ça caille!)
  • les sièges chauffants (je trouvais ça gadget, mais ça peut être pratique quand on va dans la neige)
  • caméra de recul et radars (super pratique)

Franchement, à part une fois avec la Up, j’ai toujours été gâté en terme de voitures, sans que le prix soit déconnant comme on le verra plus tard. Entre 30 et 50€ la journée, toujours quelque chose de bien. Donc c’est difficile de choisir les options car… vous aurez quasiment tout, sans avoir besoin de taper dans les voitures haut de gamme qui coûtent la peau des fesses.

Dernièrement j’ai eu le toit panoramique et je vous avoue que pour attendre les aurores boréales dans la voiture quand il faut froid, c’est quand même pas mal. Je crois vraiment que je m’embourgeoise.

Kilométrage illimité ou non ?

C’est quelque chose auquel il faut faire attention. Avant, toutes les agences proposaient kilométrage illimité. Maintenant ça a tendance à changer. Thrifty doit propose 100km par jour environ, Europcar parfois 50, parfois 200, parfois illimité, ça dépend de la durée de la location, du prestataire, du comparateur, de la lune peut-être. Il y a probablement une logique derrière, mais je ne l’ai pas encore trouvée 😀

Concrètement, si vous comptez prendre la voiture tous les jours, ça va très très vite. 50km en vacances, c’est impossible ici. Un aller/retour pour Tromvik, c’est déjà quasiment 100km. Oteren, c’est 200km a/r. 200km/j si vous restez à Tromso ou les environs ça va, mais si vous comptez faire un saut à Senja ou aux Lofoten, c’est impossible.

En vacances dans la région, en général vous faites 2 sorties par jour. Une pour visiter, une autre pour aller voir les aurores. Donc ça fait beaucoup de km, c’est vraiment quelque chose à prendre en compte. Une fois je me suis trompé, appâté par le prix et au final j’ai payé le double à cause des km supplémentaires (0,5€ du km, ça chiffre très vite).

Restituer la voiture à un autre endroit

Ne pas rendre la voiture à l’agence d’origine est un sacré coût en Norvège. Réellement. Ca se monte à pas loin de 1000€, donc c’est quelque chose à prendre en compte. Ils appellent ça les frais d’abandon, certains le facturent 12500NOK (donc 1250€) pour une semaine. Ca fait cher.

Combien coûte une location de voiture en Norvège ou Laponie

Vous verrez, c’est sacrément bien. Enfin, c’est cher mais pas tant que ça, j’ai payé plus cher une voiture lambda en Argentine qu’une super équipée à Tromso. Ici, si on s’y prend tôt, le tarif normal est entre 30 et 40€ la journée, pour quelque chose de bien. Forcément, plus on s’y prend au dernier moment, surtout en période touristique, plus ça va être cher et vous allez avoir plus de 50€ la journée. Pour les grosses voitures, les Allemandes, les 4×4, on tournera entre 70 et 100€ la journée. La différence de prix est vraiment grande.

On va faire les cas pratiques et comparatifs plus bas dans l’article (entre les différents sites et agences), mais pour les 13 prochains jours je viens de réserver une voiture, une Toyota C-HR Hybrid, pour 38€/j. Golf, Auris sport et pas mal d’autres étaient au même prix et c’était la moins chère de quelques euros. Donc j’ai privilégié l’hybride par rapport aux autres (c’est tout frais, je viens de cliquer sur “réserver”).

Le prix de l’essence

On va arrondir pour faciliter, 1€ = 10NOK. Donc pour avoir le prix en euros, il faut simplement diviser par 10.

Le diesel est un peu moins cher que le sans plomb, 1NOK (soit 10 centimes). Mais peu utilisé pour les voitures de location.
En Norvège le prix de l’essence, vous allez avoir l’impression d’halluciner tellement il varie. Le prix change tous les jours (parfois 2 fois par jour) et peut varier de 20%. Si si! Exemple tout con, je vais vers Tromvik, je passe devant la station service avec le litre à 15,9NOK. Je me dis que je ferai le plein au retour. Et au retour, paf! 18,8NOK -_- La première fois, on a l’impression de faire une erreur, mais non, ça varie réellement beaucoup. Dans ces 3 semaines, j’ai payé au minimum 14,5NOK le litre et 18,8NOK. Il est grosso modo, à Tromso, aux alentours de 16NOK en moyenne. Donc pour le pays, ça va.

Le frais caché qui monte vite : le parking

Quand on est dans les grandes villes (ou les villes tout court en fait), le logement est en général payant. A moins d’être en Airbnb un peu excentré, le stationnement va être payant à Tromso par exemple, et il est cher. Une journée à Tromso ne dépasse pas 30€ mais ne va pas être beaucoup moins car c’est 3€ de l’heure, donc ça monte très vite. En général, si on sort pas mal mais qu’on laisse la voiture la nuit et un peu la journée, ça fait 20€ de parking par jour. Cher. Donc c’est à prendre en compte dans le budget si vous ne bénéficiez pas d’une place de stationnement. Et si on ne paie pas, les amendes sont salées.

Réserver sa voiture sur internet

Il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer quand on veut louer une voiture. Pour ma part, ça prend tjs un peu de temps car je compare. J’utilise des comparateurs, mais pas que. Je regarde deux comparateurs puis je regarde directement chez les agences. Les comparateurs ont parfois des tarifs négociés tandis que les agences font parfois des promos ponctuelles, donc c’est utile de prendre un minimum de temps pour checker tout ça. Bref, je vais vous faire un petit cas pratique ci-dessous, vous montrer quelques exemples, des sites que j’utilise, les trucs auxquels il faut faire attention.

Les comparateurs de location

Alors j’utilise et je conseille d’utiliser les comparateurs. Ce n’est pas toujours le moins cher, mais cela donne la tendance. En un coup d’oeil vous pouvez voir un prix moyen, le prix sur lequel il faudra vous baser pour faire vos autres recherches. Un comparateur va faire la recherche pour vous, avec parfois des tarifs négociés. Mais de temps en temps les tarifs peuvent varier entre ce qui est affiché chez eux et ce qui est réellement proposé. Donc quand vous faites votre recherche sur les comparateurs, pour éviter les surprises, cliquez sur les tarifs pour voir ce qui se cache derrière. Ce n’est pas la faute du comparateur, lui ne fait que renvoyer les infos des agences, mais (c’est surtout le cas pour les vols), les tarifs sont soumis à condition. Donc allez voir un peu plus loin dans le process pour être sur, sans vous engager dans la location.

Pas besoin d’en utiliser 36, mais je compare les comparateurs. J’en utilise systématiquement 2:

Tout simplement parce que le choix est là et je n’ai jamais eu de mauvaise surprise avec eux, les sites sont fiables et appartiennent à des boites qui ont les reins solides. Est ce que j’en conseille un plus que l’autre ? je dirais que dernièrement je valide plus souvent avec Rentalcars, mais ça ne se joue à vraiment pas grand chose, donc comparez.

Un cas pratique de location de voiture à Tromso entre les comparateurs et les sites d’agence

Alors je vais chercher à réserver une voiture pour une semaine à Tromso (toute ressemblance avec une situation existante ne serait que purement fortuite), mais ça marche évidemment pour toute la Norvège, la Laponie et un peu partout en fait.

Je vais me baser sur deux comparateurs (Kayak et Rentalcars) et deux sites en direct (Europcar et Avis). On pourrait en utiliser plus, mais au bout d’un moment ça fait trop 😀

Tout d’abord les comparateurs. On voit qu’il y a une différence entre Kayak et Rentalcars. Kayak est moins cher, mais… chez les deux ce qui ressort en premier, c’est Avis (340€ chez Rentalcars, 309€ chez Kayak pour la même voiture), mais en y regardant de plus près on voit que chez Kayak on a gentiment 100km par jour, ce qui est rikiki, tandis que chez Rentalcars c’est illimité (sauf chez Thrifty mais vraiment on va éviter, surtout que ce n’est pas moins cher). On a 30€ de différence grosso modo, mais à 0,5€ du km supplémentaire (enfin c’est même 0,63 chez Kayak!) ça signifie qu’on a une marge de 60km. Autant vous dire que c’est faible. Il suffit de faire un tour à Oteren, aux Lyngen pour faire péter le kilométrage. Donc là clairement pour les 30€ supplémentaires je conseille de passer par Rentalcars. Kayak propose pour quelques euros par jour de passer en km illimité, il faudra faire le calcul, parfois ça peut être rentable.

Location voiture kayak norvege laponie
Location voiture rentalcars norvege laponie

Passons chez Europcar. On va rapidement voir que dans ce cas ce n’est pas un bon plan car on est gentiment à 545€ pour le même type de voiture. 200€ de plus pour la même période, même voiture, c’est bof. Mais attention, je ne dis pas que c’est tout le temps le cas car lors d’une location en janvier à Tromso je suis passé par eux, c’était les moins chers, avec km illimités. Donc c’est vraiment du cas par cas.

Location voiture europcar norvege laponie

Enfin, chez Avis c’est un peu la même chose, les prix sont élevés, bien plus qu’avec un comparateur, 506€ pour la même voiture, même période, c’est très cher. Donc là on va s’absternir. Mais encore une fois, c’est vraiment du cas par cas.

Location voiture avis norvege laponie

Les agences de location à Tromso

A Tromso, on va trouver les principales agences, c’est très classique. Elles sont dans le centre ville mais aussi à l’aéroport. Depuis le temps, je les ai toutes testées, voici ce que je peux en dire. A part Thrifty, on est sur la même qualité de service, il n’y a que très peu de différences entre elles. Certaines partagent des bureaux et voitures. La seule différence se fera sur les km journaliers et le prix.

J’ai fait un certain nombre de locations ici et je n’ai jamais eu de souci sur des rayures, de soucis rapportés par la suite sur l’état de la voiture. Je vous conseille tout de même de prendre des photos au moment de la prise de la voiture et à la restitution, mais vous ne devriez pas avoir de souci.

Hertz, c’est très correct. Pas d’entourloupe, de frais cachés. De bonnes voitures, des prix corrects quand on s’y prend tôt ou en basse période. Quand on est membre gold on a quelques réductions non négligeables. Membre gold, c’est un mot prout prout pour dire qu’on a des avantages avec la carte American Express. Il s’agit de réductions et gains de miles, de temps en temps c’est vraiment avantageux (mais pas tout le temps, à comparer donc). Pour avoir l’Amex, vous pouvez passer par ce lien pour le parrainage (et recevoir 10000 miles).

Europcar, j’aime bien, je n’ai jamais eu de souci. Ces derniers temps leur stratégie a un peu changé. Les prix ont baissé mais le kilométrage est parfois limité selon la durée. De 50km/j pour une longue durée, 200 pour une durée moyenne et km illimités pour plus court. Voici le lien pour les agences de Tromso.

Avis et Budget, de la même façon c’est bien. Aucune mauvaise surprise, de frais cachés. Ca doit faire 2 ans que je ne suis pas passés par eux, mais à chaque fois ça s’est bien passé.
Retrouvez Avis ici
Retrouvez Budget ici

Enfin, je déconseille très fortement Thrifty, qui est la version low cost de Hertz. Le prix est plutôt bas, mais il y a une raison. Les voitures sont moins bonnes, le service aussi et le kilométrage est limité. Sachant qu’on va quand même rouler pas mal, le budget va gonfler avec 0,5€ du km supplémentaire. Et Thrifty, c’est la seule fois où j’ai été sousclassé alors que toujours on va se retrouver avec un peu mieux. Une voiture bof, petite, sans options, boite manuelle, km limité qui me revient plus chère qu’une location classique à cause des km supplémentaires. Bref, je suis tombé dans le piège et je déconseille.

Conseils de conduite sur la neige et la glace

La première fois que j’ai conduit ici, je ne savais pas trop trop comment faire, comment réagir. En fait, ça se fait très facilement en suivant des conseils plein de bon sens (vraiment!)

  • les distances de sécurité : augmentez les, vraiment. Les freinages sont beaucoup beaucoup plus longs.
  • anticipez : c’est ultra important. Ca évite les gestes brusques, les situations dangereuses. Anticipez les virages, les ronds points, les freinages. Ca parait con dit comme ça, mais ça évite pas mal de soucis.
  • pas de geste brusque : les gestes brusques sont amplifiés sur la neige et la glace et vont provoquer des dérapages, glissades, ça va être dangereux. D’où l’intérêt de tout anticiper.
  • si ça glisse/dérape :  ne freinez pas, n’accélérez pas, ne tournez pas brusquement. Vous n’irez pas bien loin donc laissez plutôt la voiture faire, ça va s’arrêter très rapidement
  • respectez les limitations de vitesse : en général elles sont là pour une bonne raison (zone dangereuse, peuplée) et quand c’est limité, il y a souvent des radars. Et c’est très cher. Même avec une location, un permis étrangers, ils vont vous retrouver (je parle d’expérience 😀 )
  • si comme moi vous êtes Parisien et que vous avez l’habitude des ronds points avec priorité à l’entrant, ici c’est un céder le passage. Ca surprend.

La conduite de nuit

Bon là je ne vais pas vous dire comment conduire la nuit. Mais juste pour vous prévenir que vous pourriez avoir quelques surprises sur la route et il faut faire assez attention. Les rennes et élans profitent souvent de la nuit pour être sur la route. En Finlande on m’avait dit que la première cause d’accident était les élans.

Comme il n’y a en général aucune lumière, c’est une raison de plus pour avoir les plein phares.

La conduite des locaux en Norvège et Laponie

De manière générale, les Norvégiens, Suédois et Finlandais conduisent très bien. Très bien dans le sens où ils vont respecter les limitations, ne vont jamais klaxonner, jamais mettre la pression si on roule trop lentement (mais il faudra leur laisser la place quand même).

Véritablement, c’est du bonheur de rouler ici. Il faut savoir que les limitations de vitesse sont basses, même sur les routes principales et que les amendes sont salées. La police est très pédagogue, ils ne vont pas aligner pour aligner, ils vont expliquer ce qui va/ne va pas. Mais il y a pas mal de radars automatiques surtout en périphérie des villes.

Les limitations de vitesse sont respectées scrupuleusement par les locaux, et par vous aussi donc. En revanche, dès qu’on sort des zones limitées, là les locaux se font un peu plaisir, même sur la neige. Donc vraiment, là c’est un vrai gros conseil, comme on ne conduit pas aussi bien qu’eux, c’est mieux de les laisser passer en se mettant sur un des (nombreux) bas-côtés, quand vous en voyez un arriver rapidement.

Par contre, un truc auquel il faut faire attention. Avec la neige sur les côté on a vraiment tendance à rouler au milieu de la route, ça se fait très (trop!) naturellement et pour les locaux aussi. Donc il faut VRAIMENT être sur sa voie car ça peut être dangereux, surtout que les routes ne sont pas toujours très larges.

A Tromso, ce n’est pas évident de conduire. La signalisation n’est pas bonne, beaucoup de voies en sens uniques ou réservées pour les bus mais sans être indiquées, pas vraiment de logique. Faites super attention.

Ultra important : le piéton est TOUJOURS prioritaire. Ce n’est pas comme chez nous (ou à Paris) où le piéton est en bas de la chaine alimentaire. Ici, même s’il a l’intention de traverser et qu’il n’as pas encore le pied sur la route, il faut le laisser passer. Ca peut être assez drôle, parfois on ne sait pas s’il veut traverser, on s’arrête mais en fait non. Le piéton est roi et c’est franchement agréable même en voiture.

Le cashback pour économiser un peu

Si vous souhaitez faire quelques économies lors de vos locations de voiture, vous pouvez utiliser le cashback. Le cashback, c’est de l’argent que vous récupérez suite à votre location. C’est à dire que quand vous effectuez votre location via ces liens (sur les grandes agences et comparateurs, classiques), vous récupérez un certain pourcentage, entre 3 et 10% selon l’agence et le moment. Ainsi, si vous avez 5% sur une location à 200€ TTC, ça vous fera environ 9€ (car c’est calculé sur le montant HT). Cumulé, c’est pas mal. J’ai utilisé ça pour une location longue durée, ça m’a rapporté 75€ d’un coup, c’était cool. Vous pouvez le voir sur la capture ci-dessous, depuis 18 mois environ que j’utilise le cashback, ça s’accumule et ce n’est pas négligeable. Ensuite il faut demander un virement sur votre compte et hop. Pas d’entourloupe, je regrette juste de ne pas l’avoir fait plus tôt car ça s’applique sur tous les achats ou presque. Vacances, quotidien, il y a un peu de tout. Mais cela ne doit pas vous empêcher de comparer.

Bref, je vous propose de vous parrainer à Igraal et d’avoir 3€ sur votre compte en suivant ce lien.

Cashback igraal location de voiture

Conclusion

Voilà, vous savez tout! J’insiste encore, le plus important est de comparer. De prendre le temps, de voir quel type de voiture vous voulez, la place nécessaire, auto/manuelle, ce genre de choses somme toute classiques. Mais comparez les comparateurs, les agences, faites super gaffe aux petites clauses, les trucs qui s’ajoutent en douce (un grand classique, c’est l’assure qui se met automatiquement). A chaque page vérifiez que le prix ne change pas.

Et en ce qui concerne la Norvège et la Laponie, si vous n’avez jamais conduit sur de la neige, ne vous en faites pas c’est bien plus simple qu’il n’y parait. Les conseils que je donne, je n’ai pas réinventé la roue, ce n’est que du bon sens et de la prévention. Sur la neige/glace, il faut de l’anticipation pour ne pas avoir à faire d’action brusque, et ça sera bon. Et si vous ne le sentez pas, c’est pas grave, prenez d’autres routes, d’autres chemins, le plaisir est le plus important, il ne faut pas se forcer. Vous aurez de l’appréhension la première fois (ou pas!) mais ça se fait vraiment très bien.

A part comparer, mon autre conseil serait de vous dire que vous allez passer pas mal de temps dans la voiture. Donc autant qu’elle soit confortable et qu’elle corresponde à votre besoin. Sur une semaine, la différence de prix pour une voiture correcte et une bonne voiture peut être de 20/30€ alors je pense vraiment qu’ils méritent d’être investis pour le confort de conduite.

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Newsletter

Qu’avez-vous pensé de cet article ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici