Après un séjour à Tromso, en retournant sur Paris, j’ai eu l’occasion de faire un saut de 2/3 jours à Bergen. Un séjour un peu spécial car en pleine pandémie et donc totalement vide de touriste. Egoistement c’était super de pouvoir profiter de Bryggen absolument tout seul, mais de l’autre côté très peu d’activités étaient disponibles. Les croisières arrêtées, les batiments ouverts quelques heures par jour. Mais ça offrait une occasion unique de prendre le temps de profiter de la ville, découvrir les petites rues, sentir le bois de Bryggen.

Bergen, c’est vraiment l’une des plus belles villes de Norvège, la porte d’une région fantastique entre fjords, hauts plateaux et montagnes. Et même si on doit la visiter avec un peu plus de touristes que lors de mon séjour, c’est une ville qui vaut incontestablement le coup. Je vous explique tout ça en détail ci-dessous 🙂

Pourquoi visiter Bergen

Alors oui Bergen est ultra connue, touristique et tout et tout, mais il faut voir au delà des docks de Bryggen pour pouvoir en profiter vraiment, et il y a de nombreuses raisons d’y aller et y rester quelques jours. Mais je ne devais en sortir que 3 :

  • C’est vraiment une très belle ville, la ville norvégienne comme on l’imagine avec ses quartiers en bois
  • C’est la porte d’entrée vers les fjords, accessibles en bateau depuis la ville
  • On s’y sent bien, on a de nombreuses possibilités de sorties, de restos, de balades
Visiter Bergen en Norvège

L’histoire en bref de Bergen

La ville de Bergen a une histoire relativement récente mais qui a très rapidement pris une grande importance dans le royaume. Fondée en 1060 par Olaf III dit le tranquille, elle devient même pas un siècle plus tard la capitale de Norvège. Et elle aura vu en si peu de temps le coup d’état de Harald IV, l’assassinat de son fils Sigurd II et le couronnement de Magnus V. Vous êtes perdus ? moi aussi.

Mais ce qui fait réellement l’histoire de Bergen, c’est l’arrivée de marchands allemands de Lubeck, qui sont en train de créer la ligue hanséatique, tout un réseau marchand pour faciliter les échanges entre plusieurs comptoirs commerciaux en Europe. Cette ligue est un peu l’essence de la ville avec notamment le quartier de Bryggen. Voici d’ailleurs une description de Bergen de l’époque par des soldats danois et norvégiens, piquée sur Wikipedia:

« Cette ville est la plus célèbre dans le pays, embellie avec une forteresse royale et avec les reliques de nombreuses vierges ; le corps de sainte Sunniva repose ici, sur une élévation dans la cathédrale. De plus, il y a plusieurs monastères et couvents. Un très grand nombre de personnes vit dans la ville, qui est riche, et débordante de marchandises. Il y a du poisson séché en nombre impressionnant. Navires et hommes arrivent de partout ; il y a des Islandais, des Allemands, des Danois, des Anglais, des Groenlandais, des Suédois, des Gotlandais et d’autres nations trop nombreuses pour les mentionner. Toutes les nations peuvent être trouvées ici si quelqu’un prend la peine de regarder. Il y a aussi beaucoup de vin, de miel, de farine, de beaux vêtements, d’argent et d’autres produits, et pour chacun des échanges affairés. »

Jusqu’au 18e siècle, il y a un vrai monopole des échanges commerciaux, avec des hauts et pas mal de bas quand certains rois essaient d’y mettre fin et de reprendre le contrôle. Et bien qu’ayant sauvé le pays lors des épidémies, notamment de peste, cette situation a empêché le développement commercial, économique et agricole du pays, car tout était importé en échange du poisson qui venait principalement des Iles Lofoten.

Bryggen à Bergen

1. Le vieux quartier de Bryggen

La vision qu’on a de Bergen, c’est cet ensemble de maisons et entrepôts sur les quais de la ville. De superbes bâtiments en bois, colorés, avec des petites ruelles à l’intérieur, c’est le fameux quartier de Bryggen.

A l’origine créé par les pêcheurs qui appartenaient à la ligue hanséatique, ces bâtiments étaient leur lieux de vie, leur lieux de commerce également car Bergen était un comptoir commercial très important dans ce réseau. Mais Bryggen a une histoire mouvementée notamment à cause des incendies qui ont ravagé la ville et le quartier à plusieurs reprises, notamment en 1702 qui a détruit 90% de la ville.

Celui de 1955 a également détruit les 3/4 de Bryggen, qui n’ont pas été reconstruits mais les travaux de restauration ont permis de faire de jolies découvertes notamment des inscription runiques médiévales, qui ont servi de base au musée.

Maisons en bois de Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen

Visiter Bryggen

Bryggen, c’est donc l’endroit le plus touristique de Bergen, le passage obligé de tout visiteur qui se respecte et de très nombreux croisiéristes. Alors forcément, en haute saison, ce n’est pas le plus agréable et c’est difficile d’en profiter. La seconde fois que j’ai pu visiter Bryggen, c’était donc en plein arrêt du tourisme en Norvège et il n’y avait absolument personne. Beaucoup de chance d’être seul, beaucoup de chance d’avoir plus avoir ce quartier pour moi, d’avoir pu en profiter pleinement, de découvrir des petits endroits très sympas.

Bryggen n’est pas grand, c’est 3/4 allées, mais plein de petits détails, une odeur de bois vraiment prenante, et surtout la possibilité d’aller au 1er et second étage par un petit escalier et là c’est vraiment top.

Mon conseil si vous visitez Bergen en haute saison serait d’y aller en tout début de matinée, avant les bateaux, avant les premiers touristes. Vous pourrez en profiter à peu près normalement

Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Bryggen à Bergen
Photos instagram Norvège

Rejoignez-moi sur Instagram !

Le musée hanséatique

Cet historique entre Bergen et la Ligue Hanséatique est assez bien retracé dans le musée hanséatique. Réparti sur deux bâtiments au coeur de Bryggen, il montre comment les marchands travaillaient, vivaient, commerçaient avec le reste de l’Europe. C’est intéressant car c’est vraiment ce qui fait que Bergen est Bergen, comment la ville est devenue LE comptoir de cette association, le port principal.

Le musée est donc dans deux bâtiments historiques de Bryggen, dont le plus ancien qui est actuellement en restauration car il est en train de couler petit à petit. Il y a donc d’énormes travaux pour le surélever. Cela explique notamment pourquoi tous les bâtiments ne sont pas droits et donnent l’impression d’être faits par Numerobis. Les travaux vont a priori durer jusqu’en 2024, donc il ne reste qu’une partie du musée de disponible. Mais cela reste quelque chose à faire je pense.

musée hanseatique bergen
musée hanseatique bergen

2. Se perdre dans les autres quartiers du centre ville

Bergen, c’est donc une ville historique de Norvège et l’une des plus belles, si ce n’est la plus belle (il y a bataille avec Alesund!). Alors il faut vraiment en profiter et se balader dans les différents quartiers. Que ce soit les petits quartiers avec les maisons en bois ou les endroits un peu plus récent, c’est une ville où il est super agréable de marcher. Alors allez y, prenez le temps, ne faites pas comme les croisiéristes qui ne font qu’un passage à Bryggen et loupent l’essence de la ville.

Rues de Bergen
Rues de Bergen

Le quartier de Vågsbunnen et Nedre Fjellsmauet

Vagsbunnen, c’est vraiment un mélange des genres surprenant. Evidemment on va trouver les jolies maisons en bois qui font le charme de la ville, mais également des bâtiments plus récents façon art nouveau, des devantures colorées, de toutes petites rues qui ont énormément de charme notamment la nuit.

Maisons en bois Bergen
Maisons en bois Bergen
Rues de Bergen

La jolie péninsule de Nordnes

En plein centre ville de Bergen, on a une très jolie péninsule qui file vers le nord-ouest. Cet endroit, c’est un peu un havre de paix indispensable à visiter pour plusieurs raisons. Tout d’abord on a une très chouette vue sur la baie de Bergen. C’est agréable car dans la ville on n’a vue que sur les bateaux. Ensuite, c’est très calme, beaucoup d’espaces verts, des petits parcs, c’est super agréable de s’y promener, d’y prendre son temps.

Mais surtout, c’est vraiment beau. De magnifiques maisons en bois, des rues ultra mignonnes, des rues pavées, notamment au niveau de la rue Ytre Martkeveien.

Enfin, il y a l’aquarium qui est, parait-il, très sympa surtout pour les enfants.

Maisons en bois à Bergen à Nordnes
Maisons en bois à Bergen à Nordnes

Les maisons en bois du quartier de Nøstet

Un quartier moins chic que Nordnes mais au moins aussi beau. Des dizaines de ruelles avec des maisons en bois, de jolies petites places, on prend un énorme plaisir à s’y perdre. N’y allez pas avec un plan, prenez juste une rue au hasard et suivez vos envies, c’est la meilleure façon de découvrir. La rue à ne pas manquer est Strangebakken, vraiment toute choupi (et avec des chats, je dis ça comme ça).

Un peu au sud de ce quartier, allez absolument du côté de Sydnessmauet, Dragefjellsbakken et Teatergaten. C’est superbe, une petite place magnifique.

Maisons en bois à Bergen en Norvège
Maisons en bois à Bergen en Norvège
Maisons en bois à Bergen en Norvège
Maisons en bois à Bergen en Norvège
Maisons en bois à Bergen en Norvège
Maisons en bois à Bergen en Norvège

Une visite guidée de Bergen

L’avantage de visiter Bergen en pleine pandémie, c’est que j’avais la ville pour moi tout seul. L’inconvénient, c’est que j’étais tellement seul que les visites guidées n’étaient pas ouvertes. Visiter une nouvelle ville avec un local, c’est quelque chose que j’apprécie, pour aller plus loin que le “oh c’est joli, ah oui ça me plait” et lire les guides papiers, avoir les anecdotes, les petits faits rigolos de l’histoire, bref avoir une vraie connaissance de la ville.

Donc si vous avez un peu de temps (environ 2h ici), c’est quelque chose que je vous encourage à faire si, comme moi, vous souhaitez en savoir plus sur la ville.

Visite guidée de Bergen
Visite guidée de Bergen

3. La forteresse de Bergenhus

A Bergen, on va trouver le plus ancien et le mieux préservé édifice médiéval de Norvège. C’est la forteresse de Bergenhus avec ses différents éléments que sont le Hakon Hall, la tour Rosenkrantz et les fortifications (en étoile, un peu à la Vauban).

C’est une forteresse datant du 13e siècle, rebatie en partie après la seconde guerre mondiale, qui a connu notamment son heure de gloire lors de la bataille de Vagen (Vagen étant l’entrée du port de Bergen), qui met en scène les Anglais et les Hollandais, comme d’habitude. C’est digne tant de Game of Thrones que de Papa Schultz, attention.

Les Hollandais dominent les mers à l’époque, avec notamment un monopole sur les richesses d’Asie (avec la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales). Sauf qu’avec les Anglais, qui eux tiennent la Manche, ça ne se passe pas très très bien. Donc, les Hollandais doivent rentrer au pays avec un trésor monumental, plus gros que le PIB anglais de l’époque. Mais, ils ne le sentent pas vraiment donc décident de contourner l’Angleterre par le nord, pas con. Sauf qu’une tempête contrarie un peu leurs plans et ils doivent faire escale à Bergen pour réparer des bateaux.

Les Anglais ont appris pour le trésor et pour Bergen. Donc là, ils essaient d’intercepter la flotte, mais échouent. Alors ils veulent bloquer les Hollandais dans le port de Bergen, sauf que le capitaine anglais arrive à échouer son bateau dans la baie. Un champion. Les Norvégiens décident à la base de rester neutre. Déjà, ils n’ont pas une grosse armée, et les guéguerres entre Anglais et Hollandais, c’est pas trop leurs affaires. Mais… à l’origine un traité existe entre Hollandais et Norvégiens. Le roi anglais sachant cela, il propose en douce au roi de Danemark-Norvege d’attaquer les Hollandais et de se partager le butin. Mais pas de façon officielle afin de ne pas faire rentrer le trésor dans les comptes nationaux. Sauf que.

Le roi de Danemark-Norvège était moyennement chaud, mais a accepté, envoyant un messager à ses troupes pour dire “on n’est pas d’accord, mais on laisse faire, tapez pas sur les Anglais”. Mais le messager n’est jamais arrivé, il a été intercepté par les Hollandais alors que les Anglais eux aussi attendaient les ordres norvégiens pour savoir sur qui taper. Sur les Hollandais, sur les Norvégiens, sur les deux ?

Un matin, les Anglais commencent à attaquer, ont le vent de face donc se prennent toute la fumée de leurs tirs, ce qui n’est pas top pour la visibilité. Mais un boulet de canon touche la forteresse norvégienne et fait 4 mots. La boulette. Forcément, ceux-ci n’ayant que moyennement apprécié, vont répliquer et canarder les Anglais avec le peu de moyens qu’ils avaient. Avec la puissance de frappe supérieure des Hollandais, les Anglais sont mis en déroute au bout de 4 heures, dénombrant 500 mots contre… 25 côté Hollandais, 8 chez les Norvégiens. Pour l’efficacité, on repassera. Mais c’est pas fini !

4 jours plus tard, les ordres du roi du Danemark arrivent ENFIN à Bergen. Donc le capitaine norvégien qui avait canardé les Anglais se doit de retourner sa veste, va voir les quelques Anglais qui restent, et lui propose de remettre ça et que cette fois ci la forteresse de Bergenhus ne les bombarderait pas. Le capitaine anglais refusa poliment, n’étant pas prêt à prendre une nouvelle dérouillée. D’autant plus que 90 bateaux néerlandais arrivèrent pour prêter main forte. Non, là ça va aller merci. Finalement la cargaison hollandaise put partir presque sans dommage, deux bateaux furent capturés par les Anglais.

forteresse bergenhus à Bergen
forteresse bergenhus à Bergen

La Tour Rosenkrantz

Cette tour est le monument médiéval le plus ancien du pays. Actuellement en rénovation, je n’ai pas de photo de l’extérieur à vous montrer (sauf si vous voulez voir une grande bâche bleue). Elle date du 13e siècle, sous Magnus VI dit le Législateur, mais elle porte le nom d’un gouverneur du 16e siècle Erik Rosenkrantz.

Alors est-ce qu’il faut la visiter, et bien je dirais que c’est intéressant, mais sans être foufou. La visite se fait en 45min, plusieurs salles sont plutôt vides, mais de nombreux panneaux informent sur l’histoire de la ville, la bataille de Vagen.

On peut la visiter indépendamment du Hakon Hall.

Tour Rosenkrantz Bergen
Tour Rosenkrantz Bergen

Le Hall du roi Hakon

Le Hakon Hall est une grande salle… un hall construit sous le roi Hakon Hakonsson, d’où son nom, probablement. Un extérieur très chouette en style gothique, qui date aussi du milieu du 13e siècle.

Autant l’extérieur est très sympa que l’intérieur n’est pas du tout d’époque et pour cause. Durant la 2e guerre mondiale, le bateau hollandais ST Voorbode est confisqué par les Allemands et va servir à acheminer 124 tonnes d’explosifs d’Oslo à Kirkenes. Mais à la suite d’un problème il doit s’arrêter à Bergen où il est réparé. Sauf que les mécaniciens, ne sachant pas du tout ce que contenait la cargaison, ne vont pas prendre toutes les précautions nécessaires pour la réparation du moteur et provoquent son explosion.

Du Hakon Hall il ne reste que les murs, tout le patrimoine est détruit. L’ancre du bateau est retrouvée 3km plus loin, à 400m d’altitude sur une montagne avoisinante, ça provoque un tsunami et 160 personnes sont tuées.

Tout ça pour dire que l’intérieur n’est plus d’époque, la visite n’est pas oufouf et se fait vraiment rapidement.

Hall roi Hakon forteresse Bergen
Hall roi Hakon forteresse de Bergen

4. Voir la vue depuis Floyen et s’y promener

La plus jolie vue sur Bergen est très facilement accessible depuis le centre ville, soit via un petit tram, soit via une jolie balade. Un tout petit peu sportive car c’est 300m de dénivelé, mais ça se fait très facilement. De là, on peut continuer de se balader sur la montagne avec plusieurs chemins de rando notamment vers Ulriken à 13km de là.
C’est également un super point de vue pour le coucher de soleil si le temps le permet.

Le trajet avec le Fløibanen coûte 50NOK, soit environ 5€, mais est compris dans la Bergen Card.

vue Floyen Bergen
vue Floyen Bergen

5. Prendre l’air à Ulriken

Ulriken, c’est la plus haute des 7 montagnes qui entourent Bergen, à pas moins de 643m. Et ça tombe bien, on a la possibilité d’y aller assez facilement, de pouvoir faire de jolies randos, voir des lacs de montagne, bref, être loin de la ville sans l’être vraiment.
Il faut descendre à la station Kronstad, marcher 10 minutes et prendre le téléphérique qui amène tout en haut. On peut également y aller à pied, mais c’est assez sportif.

On a donc la possibilité de rejoindre Floya en 13km d’une belle randonnée à partir d’Ulriken. Et si vous le souhaitez, vous pouvez partir avec un guide local, plus d’infos ci-dessous.

6. L’église en bois debout de Fantoft

En Norvège, on trouve de nombreuses églises très spécifiques au pays, qu’on appelle Stavkirke ou église en bois debout. J’en parle dans cet article, ces superbes églises datent de l’époque viking et du début de leur christianisation et on en trouve une à Bergen.

Enfin, plutôt une reproduction car cette stavkirke de Fantoft a une histoire triste. Datant de 1150, elle a été brulée le 6 juin 1992 à 6h par des extrémistes norvégiens célébrant l’anniversaire du pillage d’une église anglaise par les vikings en 793, considéré comme la première étape de l’expansion des Scandinaves. Ces extrémistes avaient également la fâcheuse habitude de s’entretuer.

Bref, cette église a donc été reconstruite à l’identique, avec les méthodes de l’époque, et est depuis protégée.

On peut y accéder via la station de tram Fantoft (20 minutes depuis le centre ville) et via un petit chemin dans les bois très sympa. L’entrée est payante, mais elle n’est ouverte qu’une partie de l’année, en général jusqu’au 1er octobre. Donc c’est dommage, j’y étais un peu plus tard. Toutefois on peut en faire le tour à l’extérieur et apprécier son architecture et son odeur très caractéristique.

Stavkirke de Fantoft à Bergen

7. Faire une croisière dans les fjords

Hardangerfjord

Bergen est aussi une porte d’entrée des plus beaux fjords de Norvège. Pour certains ça va être plus facile que pour d’autres. Important, si vous avez la Bergen Card, vous avez droit à une réduc de 20% avec la compagnie de ferry ci-dessous.

Juste au sud de Bergen, on va trouver le Hardangerfjord, qui est très facilement accessible en ferry. C’est 2h d’un magnifique trajet en ferry, on arrive au village de Rosendal. De là, soit on peut faire des petites balades autour (faut dire qu’il n’y a pas énormément de choses à faire à Rosendal même), ou prendre pourquoi pas une journée et aller à Trolltunga qui est derrière le sublime massif de Folgefonna qui mériterait aussi un passage.

Pour faire l’aller retour à Rosendal, ne vous embêtez pas à passer par un tour, vous pouvez directement prendre les billets chez Rodne, la compagnie de ferry, c’est beaucoup moins cher, 60€ contre 100€.

fjords de Norvege

Osterfjord – Mostraumen

Une autre virée très sympa est d’aller dans l’Osterfjord au nord de Bergen. 3 heures de bateau avec la compagnie Rodne, boissons et snacks compris, pour environ 68€. De la même façon ne passez pas par un intermédiaire, ça vous couterait le double que directement sur le site.

8. Bien manger !

La Norvège, c’est le pays où on étale du fromage à tartiner sur les pizzas, le pays du fromage brun, du coca mélangé au vin, des harengs marinés au petit déjeuner. Gustativement, c’est toujours un peu compliqué. Et pourtant, à Bergen, on mange bien. C’est cher, très cher (plus qu’à Tromso), mais franchement c’est bon. C’est la première fois qu’en Norvège je trouve une vraie bonne pizza (chez Villani). Dans le marché aux poissons on va trouver de bons restos de poisson (logique) et il y a également quelques bons restos de cuisine norvégienne comme To Kokker, 1877, Marg & Bein. Ceux-ci sont vraiment chers (entre 60 et 100€ par tête) mais ils sont bons et ont une très bonne réputation.

Autre truc agréable à Bergen, il y a une vie après 17h 😀 il y a des cafés ouverts (vraiment pas mal, bien plus qu’à Tromso), des bars, et même des gens dehors.

9. Norway in a Nutshell

Peut-être le tour, l’activité la plus populaire de Norvège (avec les aurores boréales!). Norway in a Nutshell est un tour qui, en une journée, vous emmène dans certains des plus beaux endroits du pays. Vous aurez droit, au départ de Bergen, au bateau dans le fantastique Naerofjord, le train de Flam, puis le train de Myrdal à Bergen. Ces deux lignes sont considérées comme parmi les plus belles au monde.

Concrètement, ça peut être une grosse journée, mais vous allez clairement en prendre plein les mirettes. Le Naerofjord est mon fjord préféré de Norvège, la ligne de Flam est réellement impressionnante et on traverse les hauts plateaux de la région. Ce sont simplement des paysages exceptionnels.

Il n’y a qu’une société qui propose le “vrai” Norway in a Nutshell, c’est Fjord Tours. Mais vous pouvez vous en inspirer pour le faire par vous même et prendre plus de temps. Vous pouvez aussi retrouver les autres tours à Bergen ci-dessous.

Norway in a nutshell Norvège Bergen
Train de Flam en Norvège

10. Les autres activités à Bergen

Le marché aux poissons

Avant c’était un vrai marché, une vraie criée, mais maintenant c’est plutôt un ensemble de restos de poisson qu’autre chose. Alors c’est bon, mais c’est cher. Mais on a l’avantage d’avoir des produits frais.

Le Statsraad Lehmkuhl

Le Statsraad Lehmkuhl est un joli bateau 3 mats qui mouille régulièrement dans le port de Bergen. On peut le visiter il me semble. Bon, surtout le louer à la journée mais pas sur que ça soit dans le budget vacances. Il mérite un coup d’oeil quand on est à la forteresse ou Bryggen.

Staatsraad Lehmkuhl
Staatsraad Lehmkuhl

Troldhaugen

Troldhaugen, qui signifie la butte aux trolls, est en fait la maison du compositeur norvégien Edvard Grieg qui a été transformée en musée et salle de concert en 1985. Elle est située dans le quartier de Paradis, juste à côté de la vallée des trolls (trolddalen). Je ne l’ai pas visitée mais les avis sont très bons, si tant est que l’on soit amateur de musique classique.

Voir les aurores boréales à Bergen

Bon ben désolé, mais Bergen n’est vraiment pas un bon endroit pour observer les aurores boréales en Norvège. C’est possible, mais c’est rare car la ville est située trop au sud de l’ovale boréal comme on peut le voir dans cet article. Donc ça pourra arriver quand l’activité sera vraiment forte, un KP5, mais pas l’activité normale et quotidienne. De plus, il faudra sortir de la ville qui est très lumineuse à cause du port. Pourquoi pas se rendre sur Floya ou Ulriken, ou un peu au nord de la ville. Mais si vous allez à Bergen, les aurores boréales ne doivent pas être un objectif, juste une surprise au cas où.

Informations pratiques sur Bergen

Combien de temps rester à Bergen

Et bien, ça dépend ! Juste à Bergen il y a quand même pas mal de choses à voir, de quartiers à visiter, c’est une ville où il est super agréable de se balader. Donc je dirais au moins deux jours si vous ne comptez pas faire d’activité comme aller dans les fjords. Mais vous pouvez rajouter une croisière dans les fjords ou la super sortie Norway in a Nutshell, auquel cas 3 jours à Bergen ne sont pas un luxe. Après, on peut très facilement rester plus longtemps, profiter de la ville, des alentours, on est sur de ne pas s’ennuyer.

Visiter moins cher : la Bergen Card

Et là, j’ai été très bête. Je ne l’ai pas prise. Je me disais “gneugneugneu encore une carte de réduc pour touristes”. Ben c’est exactement ça, en fait si on fait plusieurs visites cela permet de faire des économies. C’est intéressant selon ce que l’on souhaite visiter (musée hanséatique, floibanen, aquarium, forteresse…) qui sont inclus, ainsi que pas mal de réducs notamment pour les transports.

Ce n’est pas rentable à tous les coups, pour une journée où l’on va surtout se balader en ville, bof. A partir de 2 jours et 2 activités, là ça peut devenir intéressant. En basse saison il faut faire attention car les musées ferment très tôt.

Bref je vous laisse la découvrir, mais ça peut être un bon plan selon ce que vous souhaitez voir.

Quelle est la météo à Bergen

Alors c’est en Norvège, mais on ne va pas avoir la même chose qu’à Tromso par exemple. En hiver, il ne va jamais faire très froid, un chouille négatif au pire mais rien de foufou. Par contre très humide. Un peu de neige, mais pas comparable à ce qu’on peut avoir tout au nord. Selon les locaux, beaucoup de pluie dès qu’on sort de l’été.

C’est océanique, du vent, de la pluie, donc de la même façon l’été il ne fera jamais trop chaud, mais il fera bon et un climat agréable.

Pour la météo en Norvège, je vous conseille vraiment l’appli ou le site Yr.no

Quand partir à Bergen

Forcément, on va penser à l’été, mais en été c’est pleiiiiiiiin de monde. Vraiment. Bryggen est impossible à visiter, je n’avais vraiment pas trouvé ça agréable, même si c’est beau. Car à cette époque il y a de nombreux bateaux de croisière en plus des vacanciers “classiques”. En revanche en été on peut facilement s’éloigner de la ville et découvrir les environs qui sont fantastiques.

Une belle période est fin septembre, début octobre. Il ne fait pas trop froid, le temps n’est pas encore trop pluvieux, il y a moins de monde. C’est très agréable.

En hiver, les journées sont très courtes, mais c’est le charme de l’hiver avec la neige, donc pourquoi pas.

Venir à Bergen en avion

C’est super simple, Bergen est relié à quasiment toutes les grandes villes européennes. En France, il y a des vols directs depuis Paris avec Air France et Norwegian. On en trouvera aussi depuis Nice. Sinon il faudra une escale à Oslo.

De manière générale avec Air France c’est 150€ l’aller-retour. Mais avec leurs promos biannuelles, on peut trouver des vols à 100€

Et comme toujours, comparez les prix. Regardez les prix chez Air France (comme ils y vont depuis chez nous), puis chez un comparateur. J’utilise Skyscanner et surtout Kayak pour ma part.

Le train depuis Oslo

L’un des plus beaux trajets en train au monde est entre Oslo et Bergen. 6h30 de pure bonheur, entre les montagnes et notamment dans le superbe plateau de Hardangervidda. Alors ce n’est pas donné, environ 100€, mais ça vaut sacrément le coup ! Il y en a 4 par jour, en trajet direct.

Coup de bol, on peut réserver ce trajet via Oui.Sncf, ce qui est plutôt pratique.

Se loger à Bergen

Bergen, c’est cher. Avant de parler des hôtels, j’ai fait une petite recherche sur Airbnb et c’est plutôt pas mal. De l’offre et pas trop cher, entre 45 et 90€ la nuit sans trop de difficultés en centre ville. Mais en haute saison il faut vraiment s’y prendre tôt.

Côté hôtels, se loger dans le centre est cher. Il faut savoir que les prix entre basse et haute saison augmentent jusqu’à 40%. Les prix que je vais vous donner sont pour la haute saison, donc n’ayez pas (trop) peur.

La majorité des très bons hôtels sont entre 120 et 180€ la nuit. Et il s’agit des hôtels classiques de Norvège, les Scandic, Radisson, Clarion et Thon. Les valeurs sures de Norvège qui sont extrêmement bien placés. Mais on va trouver des hôtels encore plus chouettes (entre 180 et 250), de superbes hôtels 5* comme l’hôtel Norge ou l’Opus XVI dans un cadre top.

En cherchant un peu, on peut trouver moins cher et pas forcément éloigné du centre ville, un bon rapport qualité-prix entre 70€ et 100€ pour le Scandic Bergen City ou le Ornen, le Bergen Budget Apparthotel (pas ouf mais pas cher) ou le Citybox qui a très bonne réputation.

Enfin on peut trouver des petites guesthouses toutes mimi comme la Marken Guesthouse ou la Annehelen.

Pour ma part j’étais au Scandic Torget Bergen pour environ 80€ la nuit, mais en pleine pandémie donc avec des prix cassés, ce qui n’est vraiment pas représentatif. Je conseille fortement cet hôtel qui tourne plus entre 100 et 140€, ultra bien placé, super personnel, et ptit dej’ au top.

Conclusion

On va prendre énormément de plaisir à se perdre dans la ville, dans les petites rues parmi les maisons en bois. Bergen, c’est une jolie balade assez intemporelle, très agréable et qui peut en mettre plein les yeux si on sort de la ville, par exemple en ferry dans les fjords ou vers Flam. On peut n’y passer qu’une journée pour voir vraiment l’essentiel, mais ça serait dommage car c’est une ville vraiment agréable. Que ce soit pour un week end, en allant ou en revenant de la région des fjords, passez à Bergen, vous ne pourrez pas le regretter 🙂

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez-vous pensé de Bergen ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici