Photography is the story I fail to put into words.
– Destin Sparks –

Mes 10 plus belles photos de Patagonie

Bon, tout d’abord je tiens à m’excuser pour la qualité des photos de ce top sur la Patagonie. C’est loin d’être foufou 😀 On pourrait presque renommer cet article « Mes 10 moins pires photos ». Mais au moins ça donne une idée de l’évolution entre le début et maintenant. Ce voyage en Amérique en 2013 du sud était le point de départ de mon aventure photographique. Bref, je débutais, j’étais pas bon et en plus je ne savais pas qu’il fallait prendre les photos en raw. Alors trouver 10 images qui sortent du lot et qui ressemblent à quelque chose, c’est vraiment pas évident. Et dire que j’étais tout content de moi à l’époque 😀

Il n’empêche, la Patagonie, à cheval entre le Chili et l’Argentine, est un endroit magnifique, comme aucun autre. Des glaciers incroyables comme le Perito Moreno, des parc magnifiques avec le Torres del Paine ou le Fitz Roy que je n’ai pas pu faire. C’est un endroit parfait pour les photographes et randonneurs. Et cela ne donne qu’une envie, y retourner pour y faire de vraies photos 😀

Mon Top 10

10 – La Mouette

A Punta Arenas, une mouette a été suffisamment patiente pour me laisser la photographier avec le bateau derrière (ouais je sais, c’est un peu kitschoune) le temps que ça ressemble un minimum à quelque chose. Son air blasé en dit long 😀

mouette punta arenas

9 – Les Oiseaux

Punta Arenas, donnant sur le fameux détroit de Magellan qui sépare le continent de la Terre de Feu. C’est en parcourant pour la première fois ce détroit en 1520 pour rejoindre des iles indonésiennes (les Moloques) que Magellan donna son nom à la Terre de Feu car de nombreux feux allumés par les Améridiens furent visibles depuis le large.

punta arenas harbour

8 – Scream

Toujours dans la région d’Ushuaia, en Terre de Feu. Les manchots de Magellan (nommés ainsi en référence à… Magellan, premier européen venu ici, merci Captain Obvious !) sont particulièrement bruyants et braillent comme pas possible. Au delà de la photo, c’est plus le ressenti sur cette ile du bout du monde, entouré de bebetes qui me plait.

ushuaia pingouins

7 – La Montagne Sacrée

Avec le parc Los Glaciares en Argentine, Torres del Paine est l’autre merveille de Patagonie, mais côté chilien par contre.

Route Torres del Paine

6 – L’Explorateur

Marcher sur un glacier est toujours une super expérience. Ma première fois (« toute toute première fois » comme le chantait Jeanne Mas) était sur le Perito Moreno, en Argentine donc. Ca va, ya pire comme endroit. Pour marcher dessus, on enfile des crampons sur les chaussures, on prend un piolet et hop ! En revanche, ce n’est pas forcément l’endroit le plus simple pour faire de la photo avec la réflexion de la lumière (déjà assez vive) sur la glace. Ce qui donne une luminosité un peu cracra 😀

Marche Glacier Perito Moreno

5 – Le Manchot Boudeur

Pas loin d’Ushuaia, il y a une réserve accessible en bateau où l’on peut se balader au milieux des pingouins manchots (car oui, il y a des différences entre les manchots et les pingouins). Sans les déranger évidemment. Et j’en ai trouvé un, éloigné des autres, qui donnait l’impression de bouder tout seul. Un peu comme si on l’avait envoyé au coin, mais sans coin.

pingouins ushuaia

4 – Fisherman’s Friend

Ushuaia encore. Un peu à l’écart de la ville se trouve un bateau abandonné, au milieu des mouettes. Celui-ci est régulièrement tagué, puis repeint et ainsi de suite. Quand j’y étais, il avait l’inscription « je navigue », en Français. Si loin de la France, ça surprend un peu 🙂

Ushuaia est considérée comme la ville (la vraie, sans compter les petits villages un peu au sud) la plus australe du monde. C’est un endroit très prospère de 56000 habitants. Imaginez une température annuelle moyenne de 6°, jamais trop froid, jamais trop chaud. Le pied.

ushuaia harbour

3 – Perito Moreno

Le Perito Moreno est peut-être le glacier le plus connu au monde. Et pour cause, c’est l’un des plus impressionnants avec ses 5 km de large et 74m de hauteur (et encore, y en a 100 de plus sous l’eau!). Mais surtout, malgré la fonte des glaces, c’est l’un des très rares glaciers au monde à avancer (2 mètres par jour, s’il vous plait).

Par contre, arriver à  le photographier en entier n’est pas aisé. Et vu que j’avais du matériel pas fou (en plus de capacités limitées 😀 ) le résultat n’est pas foufou, mais l’intention est là, n’est ce pas le plus important ? 😀

Glacier Perito Moreno

2 – Torres del Paine

Torres del Paine est donc un parc chilien très connu dont les montagnes sont aisément reconnaissables, surtout par ses pics en forme de dents. Un classique est de faire le mythique trek W qui prend environ 6 jours pour 90km (selon la météo qu’on peut imaginer assez joueuse).

torres del paine lac

1 – Majestic Perito Moreno

On n’oublie jamais sa première fois. La première fois que l’on aperçoit le majestueux Perito Moreno évidemment ! Il se découvre petit à petit suivant et on trouve limite le temps long à y arriver, tellement on a hâte de le voir en grand. Mais le spectacle est grandiose.

Glacier Perito Moreno

Si vous en redemandez, je peux vous proposer les paysages de Norvège dans cet article : mes 10 plus belles photos de Norvège 🙂

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochaines publications, indiquez votre adresse email juste à côté 🙂

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici