Au Pérou, on pense tout de suite Cuzco, Machu Picchu, lac Titicaca ou les grandes cordillères. Toutefois le pays regorge d’autres régions bien moins touristiques et tout aussi intéressantes. C’est le ca d’Ica, région du sud du pays, à 4h au sud de Lima. C’est une région qui a pour particularité d’être désertique et cotière, avec son lot de dunes de sables, de falaises escarpées et de surprises désertiques. C’est tellement le désert que le Dakar passe plusieurs étapes ici. Mais on n’y trouve pas qu’une nature difficile. De nombreux temples précolombiens sont également présents. C’est une région dont la portée historique est importante, mais pourtant pas encore évaluée à sa juste valeur, et on va vite comprendre pourquoi.

desert paracas ica pérou | Blog vincent voyage

5 raisons d’aller à Ica

  • Les Paracas, superbe presqu’ile très sauvage
  • Le désert, le vrai
  • Un pied dans la préhistoire
  • Des lagunes dans le désert
  • Et quasiment aucun touriste !

Les 8 choses à voir dans la région d’Ica

Le désert d’Ica

Ica est une ville au bord du désert du même nom. Ce désert, qui borde l’océan Pacifique, est un endroit sacrément aride dans lequel il ne ferait pas bon se perdre. Bon, déjà parce que c’est un désert, ok, mais aussi parce que vous n’y croiserez à peu près personne, et ça c’est cool. Car il ne s’agit pas d’aller à Huacachina (on va le voir plus bas), mais vraiment de s’aventurer au coeur du désert. Il faudra forcément passer par un guide pour celà. Il n’y en a pas beaucoup car ce n’est pas prisé. Mais j’ai eu un bol énorme de tomber sur Luis, de l’agence Waranqu. Car déjà, ce sont de tout petits groupes, mais surtout, le désert, c’est chez lui. Il le connait comme sa poche et on peut donc le découvrir d’une façon différente.

On va d’abord passer par les collines rouges, puis se balader parmi les fossiles car ce désert est un véritable paradis pour les Indiana Jones en herbe. On trouvera des fossiles de mammouth, de requins, de megalodon (un requin géant!), de crocrodiles immenses. C’est juste incroyable.

desert ica pérou | Blog Vincent Voyage

Les collines rouges du désert d’Ica

Le Canyon de los Perdidos

Et alors justement, dans le désert d’Ica, on trouve un autre truc chouette : un joli canyon. Découvert seulement en 2011, officiellement du moins, c’est donc récemment que le canyon de los perdidos devint une attraction touristique. Car les locaux le connaissent depuis très longtemps. Il a été creusé par la rivière Seco, aujourd’hui asséchée. Faut dire que Seco signifiant Sec en Espagnol, cette rivière l’a un peu cherché.
Profond de 200m, mine de rien, il fait plusieurs km de long et ses derniers habitants sont des rapaces qui ne donnent pas super confiance dans l’hospitalité du lieu 😀
Ce canyon est vraiment superbe, comme on peut le voir en photo. On peut s’y promener sur plusieurs centaines de mètres.

canyon los perdidos Ica Pérou | Blog Vincent Voyage

Au coeur du canyon

L’oasis de Huacachina

Imaginez un oasis, un vrai. Un petit lac qui semble perdu dans le désert. C’est Huacachina, et c’est la principale raison du passage des touristes dans la région. Un petit village entouré de dunes de sable mais qui ressemble beaucoup maintenant à un parc d’attraction 😀 Le cadre est top, idéal pour le coucher de soleil, beaucoup d’activités à faire (comme du buggy, du surf des sables), mais c’est très touristique.

huacachina désert lagune oasis pérou ICA | Blog Vincent Voyage

L’oasis de Huacachina entouré par les dunes et… les buggys

ciel huacachina nuit étoiles pérou | Blog Vincent Voyage

Même si les lumières de la ville sont fortes, on peut s’éloigner pour voir un peu la voie lactée

Le temple de Tambo Colorado

Tambo Colorado est un complexe super intéressant. Il s’agit d’une grande résidence d’été Inca, réservée aux nobles et leurs invités. Ce qui est top, c’est qu’on y devine encore les couleurs d’origine sur les murs, rouge et jaune. La résidence porte également le nom inca de Puka Tampu, ce qui signifie grosso modo “la résidence secondaire rouge”. Et ça porte super bien son nom!
Le truc vraiment cool, c’est qu’il n’y a absolument personne. Vous aurez tout le site rien que pour vous 🙂

tambo colorado vue montagnes ICA Pisco | Blog Vincent Voyage

La résidence est au pied de montagnes très arides

tambo colorado Ica pérou | Blog Vincent Voyage

Immense, c’est un véritable dédale

La laguna Moron

Entre Pisco et Tambo Colorado, on va trouver une autre oasis, la laguna Moron. Ca ressemble à Huacachina, mais en fait non 🙂 Il s’agit également d’une lagune perdue (vraiment!) au milieu du désert, entourée de dunes de sable, mais à la différence de Huacachina, il n’y a pas un hotel, pas une maison, et pas un touriste. Ce qui est super agréable. Par contre, ça cogne sacrément et il n’y a pas vraiment de points d’ombre, n’oubliez pas la crème solaire!

laguna moron desert oasis ica pisco | Blog Vincent Voyage

Un vrai oasis perdu dans le désert

laguna moron desert oasis ica pisco | Blog Vincent Voyage

Le terrain de foot des sables, normal

Les Paracas

Attention paradis. Les Paracas, c’est toute une petite région protégée. D’abord une presqu’ile très sauvage avec de nombreux animaux (phoques, pélicans…) visitable surtout en bateau. Mais aussi toute une partie désertique, ambiance Mad Max, avec quelques pistes qui permettent d’accéder à des plages désertes ou des villages de pêcheurs.

cote désert paracas mer Pérou | Blog Vincent Voyage

La côte des Paracas, très sauvage

desert paracas Pérou Ica Route | Blog Vincent Voyage

Et le désert des Paracas, à perte de vue

Les lignes de Nazca et Palpa

Deux civilisations précolombiennes majeures ont perduré dans la région. D’abord les Paracas, puis les Nazca qui les ont supplantés. Et ces deux civilisations ont quelque chose en commun de mystérieux : les lignes (geoglyphes) et petroglyphes. En effet, les Paracas (à Palpa) et les Nazcas ont eu pour spécialité de faire d’immeeeeenses dessins sur les flancs de montagnes et sur le sol. Leurs significations sont encore peu claires, de nombreuses théories existent (plus ou moins farfelues, je vous laisse imaginer) et surtout de nouvelles sont découvertes de temps en temps. En effet, 3000 ans après leur création, une tempête a “nettoyé” des collines, laissant apparaitre de nouveaux dessins. Ce qui laisse imaginer qu’on est encore loin d’avoir tout découvert. Et ça, c’est assez extraordinaire 🙂

lignes nazca avion désert Pérou | Blog Vincent Voyage

Vues d’avion, les lignes prennent toute leur importance

lignes nazca citadelle désert Pérou | Blog Vincent Voyage

Et on peut les voir de près d’un mirador

Le Pisco Sour

La boisson nationale du Pérou, c’est le Pisco Sour (sujet sensible avec les Chiliens). Et forcément, le Pisco Sour est fait à base de Pisco qui viendrait de la région de… Pisco, ville du coin. Le Pisco est une eau de vie venant de distillation du raison (comme le Cognac par exemple). Et le Pisco Sour est, en plus, composé de citron, et un peu de Angostura bitters. Et c’est juste super bon. Très doux, se boit très (trop?) bien. On ne peut pas passer à côté quand on est au Pérou.

Attention, les villes de Pisco et Ica

J’aborde ici le sujet des villes de Pisco et Ica, pas forcément pour vous pousser à aller les visiter, mais plutôt pour que vous fassiez attention. En 2007, un énorme séisme frappa la région, avec Pisco comme épicentre. Les deux villes furent détruites à plus de 70%.
Depuis, avec la reconstruction, les deux villes sont devenues bien plus dangereuses qu’avant, surtout Pisco, considéré comme l’endroit le plus dangereux du pays (plus que certains quartiers de Lima, parait il).
J’ai visité, de jour, Ica et un peu Pisco. On voit que les villes ont souffert, mais on sent aussi que ce n’est pas super sécure. Et ces villes ne sont pas, à mes yeux, très intéressantes à visiter. Donc ne vous éloignez pas trop de la Plaza de Armas si vous y passez, surtout la nuit. Et si vous n’avez pas beaucoup de temps, je pense que vous pouvez éviter ces visites et vous concentrer sur les alentours, safe et agréables.

ville Ica Perou | Blog Vincent Voyage

La ville d’Ica, jaune moutarde

Informations pratiques sur la région d’Ica

Quand aller dans la région d’Ica

Facile : tout le temps. L’hiver est pourri à Lima, mais dans le sud, le temps s’améliore. Quand on arrive aux Paracas, en hiver le temps est plutôt couvert le matin mais dégagé à partir de midi. L’été, il fait beau et chaud tout le temps. On y trouve d’ailleurs plein de résidences secondaires.

Combien de jours dans la région d’Ica ?

Franchement, entre les Paracas (2j), Huacachina (2j), Nazca, les autres endroits à voir, on pourrait facilement passer 6/7 jours ici. Il serait dommage de ne faire qu’une journée aux Paracas pour faire le bateau et une journée à Huacachina, pour ensuite partir. C’est ce que font la très grande majorité des gens, ce qui explique qu’on ne trouve aucun touriste aux autres endroits, à part un peu à Nazca.

Comment venir vers Ica

Le plus simple est évidemment la voiture. C’est à 3 grosses heures au sud de Lima pour aller aux Paracas, mais la route (la panamericaine) est pas fofolle. C’est intéressant, mais peu varié. Et il faut apprécier conduire au Pérou (un défi).
Sinon on peut facilement descendre à Pisco, Ica, Paracas en bus avec les nombreuses compagnies. Qui conduisent comme des grands malades. Par contre, sur place, il est impossible de louer une voiture, il n’y a pas d’agences de location.
Enfin, il n’y a pas d’aéroport sur la côte entre Lima et Arequipa.

Le fait que la voiture soit obligatoire pour sortir des endroits très touristiques (Paracas et Huacachina) explique que les autres endroits soient vides de touristes.

Où se loger dans la région d’Ica ?

A Ica même, autant être à Huacachina, qui se situe à quelques km et dans un cadre bien plus agréable.
Pour les Paracas, comme c’est une zone balnéaire qui se développe très vite, on va trouver énormément d’hotels plus ou moins luxueux et pas mal d’auberges dans le village en bord de mer.

En conclusion

Si vous aimez sortir des sentiers battus, c’est vraiment une chouette région pour le faire. Mes indispensables sont le désert d’Ica et les Paracas, mais surtout Nazca et Palpa. Découvrir les mystères de ces deux cultures précolombiennes est fascinant! Huacachina est sympa mais touristique, donc c’est à vous de voir.
N’hésitez pas à prendre des routes un peu au hasard, vous balader dans les Paracas, prendre le temps dans cette région riche en culture précolombienne. Car avant les Incas, on trouve deux vieilles civilisations dans la région : les civilisations de Paracas et Nazca et qui ont laissé pas mal de vestiges.

coucher de soleil paracas Ica | Blog Vincent Voyage

Vous aimez les endroits non touristiques au Pérou ? Venez découvrir la montagne colorée de Palcoyo!

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Vous pouvez évaluer cet article 🙂

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
PARTAGER

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici