Visiter la montagne colorée de Palcoyo à Cuzco

La région de Cuzco regorge de beautés tant naturelles que culturelles. Entre la Vallée Sacrée, les montagnes, les hauts plateaux et la proximité de la foret vierge, on comprend aisément que les Incas aient décidé de faire de cette région le nombril de leur mon.

L’une des attractions les plus célèbres et très très en vogue ces dernières années (merci Instagram!) est la montagne colorée de Vinicunca, plus connue sous le nom de la montagne aux sept couleurs, ou montagne arc en ciel. Bien que cet endroit soit en effet magnifique, il existe des alternatives bien moins touristiques et toutes aussi belles. En effet, comme on pourra le voir sur la carte, c’est tout un ensemble montagneux qui est bardé de rouge et autres couleurs venues d’ailleurs.

C’est d’ailleurs pour ça que la montagne colorée de Palcoyo est une excellente alternative, très peu touristique, plus facile d’accès et dont le trajet est sacrément sympa, entre montagnes rouges et troupeaux d’alpagas, le tout à quasiment 5000m d’altitude.

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Palcoyo, l’autre montagne arc-en ciel

5 raisons d’aller à Palcoyo

  • C’est vraiment beau
  • Des paysages typiques de cette région du monde
  • Il n’y a personne
  • La route en elle même est exceptionnelle
  • On passe par le village de Checacupe

3 raisons de ne pas aller voir Palcoyo

  • Vous êtes très sensible au mal des montagnes
  • Vous êtes déjà allé à la montagne arc en ciel de Vinicunca et vous ne voulez plus revoir de montagne arc en ciel
  • Ca fait 6/7h de voiture sur la journée, ça peut en rebuter quelques uns

Où se trouve la montagne colorée Palcoyo

Au sud est de Cuzco se trouve tout un massif montagneux totalement hors norme. Des montagnes rouges, des montagnes arc en ciel, le tout visible depuis les satellites, comme on peut le voir sur l’image de Google Map ci-dessous. Ce massif regroupe donc les deux principales montagnes colorées du Pérou : Vinicunca et Palcoyo, mais il s’agit d’une infime partie de ce qu’il est possible de voir et sera peut-être un jour disponible.
Dans la section infos pratiques, je vous mettrai l’itinéraire précis pour y accéder. En attendant, profitez des paysages en photo !

N’hésitez pas à passer la carte en mode satellite pour voir de plus haut 🙂

vue satellite palcoyo perou montagne | blog vincent voyage

La route pour Palcoyo

La route est longue pour aller à Palcoyo, entre 3 et 4h l’aller simple, en passant par le mignon village de Checacupe. Donc ça peut être un trajet assez fatiguant.
Le trajet se décompose en deux, la première partie jusqu’à Checacupe est assez classique pour la région, des montagnes sèches, on reste à une altitude relativement élevée (pour la région) passant de 3200m à 3400m.
En revanche, la seconde partie, qui entre dans le vif du sujet, est un véritable régal. 1h30 dans les montagnes rouges, entre lamas et alpagas, croisant des maisons en adobe et pistes d’altitude.

Passage par Checacupe

La première récompense de ce trajet est l’arrivée au villade typiquement andin de Checacupe, aux pieds des montagnes. Ce village est célèbre pour ces 3 ponts, dont le pont suspendu inca, datant du 15e siècle. On trouve juste derrière un robuste pont colonial en pierre et enfin le pont industriel en métal.

Bien que Checacupe fasse toute sa promo sur ces 3 ponts, le village a bien plus à proposer, étant typiquement andin. Des maisons en adobe, des petites rues pavées, une superbe église magnifiquement décorée et trop mignonne. J’en ferai un petit article dédié car ce village vaut vraiment le coup d’oeil.

Checacupe ponts Palcoyo Perou Cuzcu | Blog Vincent Voyage

Les ponts de Checacupe, choc des civilisations

Les montagnes rouges sur la route de Palcoyo

Le véritable spectacle commence à partir de Combapata, quand on prend la piste menant aux montagnes. Des centaines de zigzag, passant de 3400 à 4900m d’altitude, passant dans les montagnes avec les “plateformes” (andenes) d’agriculture datant des Incas, croisant des milliers de lamas et alpagas ne voulant pas laisser la priorité. Des plateaux entourés de montagnes devenant de plus en plus rouge, des paysages venant d’ailleurs

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Entre montagnes rouges et vertes

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Des montagnes qui prennent toute leur couleur sous le soleil

Le “checkpoint” pour entrer dans la zone se fait à la communauté de Palcoyo, quelques maisons d’adobe dans un cadre idyllique avec une famille gérant le passage.

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

La communauté de Palcoyo

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Communauté superbement placée et pas embêtés par le voisinage

Se balader entre les arcs en ciel et les montagnes rouges

Et là, on arrive au paradis. A moins d’être habitué des paysages sud américains et d’avoir fait la région de Salta ou la montagne colorée de Vinicunca, vous allez faire “ouoooah”. Car après avoir croisé les montagnes rouges, vous allez vous retrouver en plein dedans, et à perte de vue. Avec en plus ces fameux arc en ciel sur des collines, melant le gris, le rouge ocre, le jaune. Et là aussi, en observant bien, on peut en voir très loin.

Montagne colorée Palcoyo au Pérou lama à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Lui, c’est Victor, qui accueille les touristes

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Des couleurs à perte de vue

Du parking, il faut marcher un peu. On est à 4900m donc à moins d’être dans une forme olympique ou un alpaga, vous devriez un peu souffrir pour monter le dernier kilomètre. Qui fait vraiment beaucoup plus long qu’il n’en a l’air, il faut bien se l’avouer! Mais arrivé au second mirador, quelle belle vue! on aperçoit aussi au fond les montagnes enneigées, culminant à plus de 6000. Savoir que là on est déjà plus haut que le Mont Blanc laisse rêveur, c’est impressionnant de savoir que des gens vivent normalement entre 3 et 4500m et qu’ils galopent à ces hauteurs alors qu’on galère sacrément quand on n’est pas du cru 😀

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Du rouge ocre digne de Roland Garros !

Mais si vous avez la forme, dépechez-vous de faire ce chemin pour pouvoir en plus monter au dessus des surprenants pics, qui doivent donner une sacrée vue! (“doivent” car je n’ai pas eu le temps d’y aller, j’essaierai avec quelques tailles de ceinture en moins!) De là haut on voit à 360° sur ces montagnes colorées à perte de vue.

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Les surprenantes aiguilles surplombant Palcoyo

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Bon, et le côté rigolo aussi, c’est qu’on va croiser des lamas et des alpagas tout le temps. Ceux-ci étant chez eux, ils ne vont pas forcément laisser passer les voitures, les regardant avec un superbe dédain.

Montagne colorée Palcoyo au Pérou lama à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Des compagnons de route

Montagne colorée Palcoyo au Pérou lama à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Non non non, je ne bougerai pas de la route

Montagne colorée Palcoyo au Pérou lamas à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Assez curieux en fait !

Palcoyo ou la Montana Colorada ?

Comparatif de prix

Palcoyo est plus chère car bien moins d’agences le proposent. Vous allez payer grosso modo 10/15$ de plus si vous passez par les agences, et selon votre pouvoir de négociation (entre 40$ et 50$ contre 20 et 30$ pour Vinicunca). Après, c’est pour moi le prix de la tranquilité. Ne pas avoir à faire la queue pour prendre une photo car il n’y aura au max qu’une vingtaine de personnes sur le site.

Comment s’y rendre et temps de trajet

Palcoyo est accessible en agence, voiture perso ou taxi. Vinicunca en agence ou en solo (un peu galère mais possible!).

Les départs pour la montana colorada de Vinicunca se font bien plus tôt que pour Palcoyo (3h du matin au lieu de 7). Ce n’est pas forcément plus loin, mais il y a beaucoup plus à marcher une fois sur place.

Difficulté de l’ascension

Ici, clairement avantage à Palcoyo. Palcoyo est un peu moins élevé que Vinicunca (4900m contre 5200m) mais à cette altitude, je ne crois pas que 300m fassent encore une vraie différence 😀

En revanche, une fois au parking, Palcoyo ne grimpe pas trop contrairement à Vinicunca et c’est 1h30 aller retour à pied, contre 4h avec beaucoup de grimpette. La montagne arc en ciel de Vinicunca est réputée pour être difficile,

Affluence

Là c’est un gros plus pour Palcoyo. En tout, vous risquez de vous retrouver avec une vingtaine de personnes. Deux minibus et une ou deux voitures privées, c’est tout. et franchement, c’est le pied vu l’environnement. Tout ça rien qu’à vous.

A la montagne colorée de Vinicunca, comptez plus de 1000 personnes par jour, et c’est en croissance constante, notamment à cause d’Instagram.

Quelle est la plus belle ?

Comme expliqué plus haut, attention à l’effet Instagram. La grande majorité des photos des montagnes colorées sont faussées par des filtres, des hausses de saturation pour faire exploser les couleurs. Toutefois, on dit que les couleurs de la montagne arc en ciel de Vinicunca sont un peu plus punchy que celles de Palcoyo. Mais franchement, ce n’est pas flagrant et ce qui compte, c’est quand même l’environnement général, où vous êtes, entre les montagnes.

Après, si vous êtes sportif, vous pourrez peut-être plus profiter des 4h de rando à Vinicunca.

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Infos pratiques sur Palcoyo

Les montagnes colorées et la réalité

Alors avant tout, il faut savoir que ces montagnes colorées, quelles qu’elles soient, sont en général bien plus colorées en photo qu’en réalité. La majorité des instagrameurs et touristes poussent la saturation au maximum, très au delà de qu’il en est vraiment. Cela peut donner un effet déceptif en les voyant de ses propres yeux.

Ici, j’ai essayé d’être le plus réaliste possible. Il faut aussi savoir que c’est souvent nuageux à ces altitudes là, surtout en hiver, donc cela baisse aussi la luminosité et donc le rendu des couleurs des montagnes. Ce n’en est pas moins superbe et les couleurs restent largement visibles à l’oeil nu. Ce que vous voyez sur mes photos est ce que l’on voit, sans tricherie. Vous ne pourrez jamais voir les montagnes comme ceci, la photo a été retouchée et les couleurs très largement amplifiées.

Comment venir à Palcoyo

Ne pas aller à Palcoyo en voiture est quasi impossible. A moins de faire un trek de plusieurs jours en autonomie, l’hôtel le plus proche étant à Checacupe, c’est à dire 40-50km de là et 1500m plus bas.

Donc là vous avez le choix. Soit passer par les quelques tours qui proposent cette sortie, soit prendre un taxi à la journée, sous condition que le taxi connaisse, car ce n’est pas un endroit très connu encore, ou enfin y aller en voiture privée, ce qui n’est pas très compliqué (voir trajet plus bas).

Pour le tour, cela va vous couter entre 30 et 60$, selon que vous réserviez en direct à Cusco (le truc à faire) ou que vous le fassiez niaisement sur internet et payez plein pot (comme moi). Normalement dans ce prix il y a les 10 soles de frais d’entrée dans le parc.
Le tour vous emmènera donc d’abord à Checacupe pour voir les ponts et faire un ptit tour, puis une pause toilettes parmi les lamas, et au retour, un déjeuner dans une communauté super sympa.
Le départ se fait à 7h du matin, pour un retour vers 18/19h. C’est sportif, et on n’a que 2h sur place.

En taxi privé, cela coute 300 soles (75€) au total il me semble. C’est plus cher, mais en fait rentable à partir de 2 personnes. Et surtout, vous avez une totale liberté sur votre emploi du temps. Ne pas vous arrêter dans les villages, pouvoir profiter bien plus de Palcoyo, rester plus longtemps et ya un chemin qui a l’air vachement sympa à prendre un peu en bas du parking. Il faudra payer les 10 soles en plus par personne.

Quelle saison venir à Palcoyo ?

Bien que l’on soit dans l’hémisphère sud, la bonne saison pour visiter Cusco et sa région n’est pas l’été péruvien. Ici, on dit que l’été, c’est pendant l’hiver. C’est à dire qu’au Pérou, l’hiver est de juin à septembre, mais à Cusco, c’est l’été. Il s’agit de la saison sèche, la saison idéale pour notamment visiter Palcoyo. Plus largement, on peut aller à Palcoyo de avril à novembre. Autrement, c’est sous la neige et le temps pourri.

L’altitude et le mal des montagnes

On ne réagit pas tous pareil à l’altitude. Ici, à 4900m, on ressent clairement le manque d’oxygène. Toutefois, selon la condition physique, c’est relativement supportable, surtout que la balade n’est pas très exigeante.
Normalement, vous avez déjà passé plusieurs jours à Cusco ou Puno, donc en altitude. Vous devriez savoir si vous souffrez du mal des montagnes avant de venir à Palcoyo. Si c’est le cas, alors je déconseille vraiment, ou alors faites une cure de feuilles de coca avant, c’est efficace. Mais il ne faut jamais sous estimer les effets de la haute altitude sur le corps, ça peut être surprenant !

Conclusion sur Palcoyo

Palcoyo, ça fait partie des très belles surprises de mon voyage au Pérou. Pas forcément prévu à la base, ne voulant pas aller à la montagne colorée de Vinicunca en raison du trop plein de touristes, j’ai sauté sur l’occasion quand cette opportunité s’est présentée. En effet, voir des montagnes colorées sans touriste, avoir cet environnement rien que pour soi ou presque, est un privilège qu’il ne faut pas rater. Surtout que cela devrait rapidement devenir de plus en plus touristique, connaissant les agences péruviennes 🙂

Montagne colorée Palcoyo au Pérou Vinicunca à Cuzco | Blog Vincent Voyage

Retrouvez maintenant tous les articles sur le Pérou.

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Vous pouvez évaluer cet article 🙂

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
PARTAGER

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici