Itinéraire pour une semaine à Tromso en hiver

Assez souvent, les gens pensent venir à Tromso pour 3/4 jours, pensant ne pas avoir grand chose à faire à part voir les aurores boréales. De mon expérience avec cette ville, ce n’est pas suffisant et pour plusieurs raisons. Tout d’abord, en 3/4 jours, on n’a pas une grande assurance de voir les aurores boréales. En effet, quand il fait moche, ça peut s’étaler sur cette période. Et en plus, en seulement 3/4 jours, on passerait à côté de super activités et d’endroits à voir tous plus beaux les uns que les autres. C’est pourquoi je pense qu’en une petite semaine, on a largement de quoi s’amuser, s’occuper, et en prendre plein les yeux.

Je vous propose donc un itinéraire pour une semaine à Tromso, en hiver, basé sur les coins que j’adore, les activités qui sont chouettes à faire, mais aussi en tenant compte de pas mal de paramètres tels que la faible durée du jour, ne pas rusher et surtout prendre du plaisir sans finir complètement crevé.

Cet itinéraire, par contre, se base sur le fait que vous avez une voiture. Conduire sur la neige ou la glace ici, c’est facile, cela ne doit pas être ça qui vous freine 🙂 (ohohoh)

Jour 1 : Visite de la ville et téléphérique du Fjellheisen

Journée : Visite à pied de Tromso

Avant de vous lancer à l’assaut de la région, je vous propose de commencer par visiter la jolie ville de Tromso, de vous balader dans ses rues entre ses maisons en bois, le long du port, de traverser le pont à pied et d’admirer la vue jusqu’à la fameuse église arctique. Tromso est une ville très agréable à découvrir avec notamment quelques petits cafés qui feront du bien en cas de froid!
Voici notamment toutes les raisons de visiter Tromso 🙂

ville tromso norvege | blog vincent voyage

Les maisons en bois de Tromso

Coucher de soleil et soirée : Fjellheisen

Peut-être mon endroit préféré à Tromso, prendre le téléphérique de Fjellheisen pour surplomber la ville. Il ne faut pas le faire que le soir pour les aurores, ni que la journée pour se balader là haut. Alors j’y vais pour le coucher de soleil (la photo de présentation de l’article), avec une vue à 180° sur les montagnes et j’attends l’arrivée des aurores. Bon ok, si le soleil se couche tôt, ça peut faire une bonne petite attente, mais on peut s’y poser, y diner, prendre un café et voir la ville qui s’éclaire petit à petit. Et si les aurores sont de la partie, alors là c’est top.
Voici notamment plus d’informations sur le téléphérique du Fjellheisen

Fjellheisen aurores boreales Tromso Norvege | Blog Vincent Voyage

Vue sur la ville avec les aurores boréales

Jour 2 : découverte de Kvaloya par la route vers Tromvik

Journée : la route de Tromvik

Aujourd’hui, on part à la découverte de la superbe ile de Kvaloya, notamment en prenant la route qui mène à Tromvik. Mais avant, n’oubliez pas de vous arrêter à Ersfjordbotn, l’un des plus beaux fjords de la région. Ensuite, sur le chemin de Tromvik, vous vous arrêterez pas mal de fois car la route est top et longe la côte est et nord, mais surtout au petit village de Grotfjord et son somptueux fjord un peu plus loin. Enfin, le village de pêcheurs de Tromvik a plein de charme et est un endroit idéal pour y voir le coucher de soleil.
Elle fait d’ailleurs partie des plus beaux coins de Kvaloya.

tromvik kvaloya coucher de soleil tromso norvege | blog vincent voyage

Le port de Tromvik

Soirée : observation des aurores boréales à Grotfjord

Vous avez pu le voir en journée, la route de Tromvik a plein plein d’endroits sympa pour observer les aurores boréales. En effet, c’est très dégagé au nord ouest, qui est la meilleure orientation, même si ce n’est pas une science exacte. Alors que diriez-vous de retourner dans le fjord de Grotfjord pour cette fois-ci attendre les aurores ? le cadre est somptueux et il ne fait pas trop froid. Vous pouvez aussi vous mettre au dessus du village, qui donne un panorama complet, mais un peu plus éclairé par les lumières du village.
Vous pouvez trouver d’autres points de vue pour les aurores dans cet article.

aurores boreales grotfjord kvaloya tromso norvege blog vincent voyage

Voir les aurores depuis le fjord de Grotfjord

Jour 3 : sortir en mer

Journée : Voir les baleines ou aller pêcher avec un local

Parce que Tromso est également réputé pour sa faune marine (orques, baleines), il serait dommage de ne pas en profiter si c’est la bonne saison. En général, après début février, cela devient compliqué, mais cela change tous les ans et elles bougent d’un endroit à l’autre, suivant le poisson. Actuellement, elles squattent autour de l’ile de Skjervoy, à 3h de route. Donc cela peut être un peu fatigant de faire autant de route. Mais on trouve également un tout nouveau bateau électrique plus respectueux, à Tromso.
L’alternative chouette, si vous ne souhaitez pas aller aussi loin ou qu’elles ne sont plus là, est de faire une sortie en mer avec des pêcheurs. 2-3 compagnies proposent cela à Tromso et, pour l’avoir déjà fait en été, c’est assez drôle (surtout pour ceux qui ont le mal de mer! pensez à prendre du coca, ça aide sacrément).

observation baleines tromso Norvege blog vincent voyage

On peut voir des baleines, si le temps le permet!

Soirée : observation des aurores boréales à Ersfjordbotn

Parce qu’il y a de grandes chances qu’après une sortie en mer on soit totalement claqués, surtout si on a fait l’aller retour jusqu’à Skjervoy, on ne va pas aller trop loin. L’idée est d’aller voir les aurores boréales à Ersfjordbotn. Il y a d’abord le point de vue très haut qui offre une vue générale, ou alors vous pouvez descendre au bord de l’eau, laisser la voiture un peu plus loin et vous poser sur la presqu’ile juste après le mini port. Vous aurez le fjord vous vous tout seul 🙂

ersfjordbotn aurores boreales kvaloya tromso | blog vincent voyage

Les aurores à Ersfjordbotn

Jour 4 : sortir de la ville et découvrir le Signaldalen

Journée : en route vers Signaldalen

Attention, vous allez en prendre plein les mirettes. Et pas que par la destination, car toute la route est somptueuse. Vous allez d’abord descendre jusqu’à Nordkjosbotn, en longeant la côte, deux beaux fjords, et il faut que vous vous arretiez au camping de Sorbotn, ya une vue magnifique, l’eau du fjord est en partie gelée. Ensuite vous aurez une vue sur un superbe massif montagneux. Il y en a partout, vous voudrez faire des pauses tout le temps, attention :p
Une fois à Nordkjosbotn, vous entrez dans une belle vallée (où ça caille un peu plus :p) et commencez à apercevoir les Lyngen Alps. Après Oteren, prenez la route indiquant Signaldalen et la montagne vous fera face. Ensuite, vous aurez plein de points de vue super chouette pour canarder de photo, et vous pouvez vous rapprocher de la rivière.
Vous pouvez de plus continuer un peu plus loin jusqu’à Skibotn pour vous offrir une belle vue sur les Lyngen.

signaldalen tromso norvege montagnes | blog vincent voyage

On peut facilement accéder à la rivière

Soirée : observation des aurores boréales au Signaldalen

Cette montagne ultra photogénique est une icone ici. Il serait dommage d’avoir fait autant de route pour ne la voir que de jour. Surtout que vous pouvez en profiter aussi pour faire le coucher de soleil par ici. Attendez la nuit à Nordkjosbotn, il y a cafés et restaurants, et retournez ensuite voir les aurores au Signaldalen. Longez la route, vous aurez une quantité énorme de super points de vue 🙂

signaldalen aurores boreales tromso norvege blog vincent voyage

Montagne ultra photogénique avec les aurores boréales

Jour 5 : sortie raquettes ou ski de fond

Journée : Activité sportive dans la vallée de Breivikeidet

Il serait aussi dommage de ne pas en profiter pour aller gouter la neige d’un peu plus près. Il est très facile de louer des raquettes (snowshoes) ou des ski de fond. On va trouver de très nombreuses pistes à Tromso même, mais allons plutôt dans la vallée de Breivikeidet, superbe vallée très nature, où on ne trouvera absolument personne à part quelques skieurs. Il y a plusieurs points de départ, le plus facile devant être juste après le mini pont (impossible à manquer). Par contre, attention, dans cette vallée ça caille vraiment vraiment! Mais ça vaut le coup 🙂 Tout au bout, vous trouverez le ferry qui fait la traversée pour les Lyngen Alps.
Si vous souhaitez, vous pouvez vous faire accompagner par un guide. Déjà fait, c’est chouette aussi. Il y a juste un peu moins de flexibilité que de le faire tout seul, mais on peut accéder à d’autres endroits.

Photo Drone Norvège vallée Breivikeidet Tromso | Blog Vincent Voyage

La vallée de Breivikeidet

Soirée : observation des aurores boréales sur la route de Kvaloyvagen

La route de Kvaloyvagen est probablement le meilleur endroit pour observer les aurores boréales, en terme d’orientation. Car on a est/nord/ouest de dégagé, et en plus le cadre, au bord de l’eau, est super sympa. Un peu prisé par les tours, ça se comprend. Il faut vous arrêter 5/10min après avoir évité le tunnel pour Ringvassoya, juste après avoir passé des cabanes abandonnées. La vue est totalement dégagée, assis sur les galets, on est plutôt pas mal. Et en plus on n’est pas trop loin de la ville.

aurores boreales kvaloya tromso norvege | blog vincent voyage

Les aurores boréales sur la route de Kvaloyvagen

Jour 6 : en route pour Sommaroy

Journée : la route vers Sommaroy

La seconde route indispensable sur Kvaloya. Déjà, Sommaroy est un superbe petit archipel, avec plages paradisiaques, eau transparente, sable blanc et fin, eau à 5°, un vent à défriser un mouton. Mais c’est top. C’est le nouvel endroit à la mode, pas mal de constructions sont en cours. La route pour y accéder vaut aussi son pesant de cacahuètes, entre fjords et rennes, eau gelée et montagnes.

Sommaroy Tromso coucher de soleil en Norvège | Blog Vincent Voyage

Autour de Sommaroy, des plages glacées

Soirée : observation des aurores boréales à Sommaroy

Comme c’est un archipel, il y a énormément de chouettes points de vue, très bien orientés. Sur l’ile même, mais il faut s’éloigner un peu des lumières en allant à l’extrémité nord ouest, ou alors sur les 2-3 km juste avant le pont. On va trouver des petites plages, des rochers, des vues sur les montagnes, mais aussi le joli pont de Sommaroy de loin. Ici, vraiment, ce ne sont pas les points de vue qui vont vous manquer 🙂 Mais attention au vent, il ne rigole pas!
En attendant les aurores, Sommaroy dispose de 2-3 cafés et restos pour se poser au chaud. Il n’y a pas forcément besoin de retourner sur Tromso si vous avez toutes vos affaires.

pont sommaroy nuit kvaloya tromso | blog vincent voyage

Il ne manque que les aurores !

Jour 7 : en balade à Skulsfjord

Journée : balade à Skulsfjord

Skulsfjord, c’est un chouette petit village tout au bout d’une route de Kvaloya. C’est facile d’accès, et surtout le panorama en chemin est extra. D’abord, avant de passer le tunnel, vous vous rendrez au bout du parking à gauche. Vous aurez une vue en hauteur top sur l’ile de Vengssoya et sur le nord de Kvaloya. C’est aussi un chouette point de vue pour les aurores, mais un sacré vent.
Ensuite, vous aurez de fortes chances de rencontrer des rennes. Et la route passant par un endroit où il fait bien plus froid, vous aurez l’impression de vous retrouver en Laponie, avec les arbres pétrifiés.
Arrivés à Skulsfjord, allez tout au bout de la route jusqu’à un petit parking. C’est le seul endroit où se garer sans embêter les habitants, mais aussi le départ d’une balade d’une heure (aller retour) pour atteindre une vue directe sur l’ile de Vengsoya (encore elle!) et idéal pour le coucher de soleil.

coucher de soleil skulsfjord tromso norvege blog vincent voyage

Ersfjordbotn de nuit

Soirée : chien de traineau sous les aurores

Enfin, pour conclure ce séjour en beauté, je vous propose l’activité qui plait le plus. Faire du chien de traineau, mais sous les aurores boréales. On peut faire du chien de traineau en journée, mais tous les retours que j’ai eu des personnes qui l’ont fait le soir m’ont dit que c’était magique. Les toutous sont super sympas, on a le diner et l’environnement (vallée de Breivikeidet) est somptueux. C’est pourquoi je pense que c’est la meilleure façon de terminer 🙂

Remarques

Proposer un itinéraire pour Tromso en hiver, c’est assez joueur. Car il y a énormément de paramètres à prendre en compte. Déjà, les jours sont courts! Vous pouvez n’avoir que 4/5h de luminosité. Ou 12, selon que vous partiez fin décembre (solstice d’hiver, la nuit la plus longue, le 21) ou en mars, par exemple (équinoxe le 21). Mais la météo va aussi beaucoup influer. S’il fait moche, la raquette c’est pas top top. En cas de grand froid, on va éviter les randos. Pour ma part, mon activité favorite reste de découvrir les routes, les petites, pour avoir de nouvelles vues, de nouveaux terrains de jeu pour les aurores boréales notamment.

En conclusion

Evidemment, ce n’est qu’une proposition basée sur la multitudes d’activités possibles, sur une météo parfaite. Ce n’est pas forcément à suivre au pied de la lettre. Si vous n’aimez pas trop conduire, alors peut-être qu’il ne faut pas aller au Signaldalen. Si vous n’aimez pas le ski de fond ou la raquette, vous pouvez aussi vous balader à pied aux mêmes endroits. Et pour les propositions d’observation des aurores boréales, n’hésitez pas à changer ou bouger en fonction de la météo. S’il fait moche à Kvaloyvagen, il peut faire magnifique à Signaldalen. Vous avez une liste super complète de points d’observation d’aurores boréales ici.
Cela montre qu’on peut s’amuser, en prendre plein les yeux et profiter de Tromso facilement pendant une semaine 🙂

aurores boreales sommaroy nordfjorden en Norvège | Blog Vincent Voyage

Vous aimez la Norvège ? Alors retrouvez tous les articles ici 🙂

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Vous pouvez évaluer cet article 🙂

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
PARTAGER

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici