Visiter Salzbourg en quelques jours

Je suis allé à Salzbourg un peu par hasard. Le genre d’idée qui popent dans la tête sans savoir pourquoi et qui au final se concrétise. Comble de chance, quand cette idée a popé, le premier billet que j’ai trouvé était à 80€ A/R. Autant dire que je n’ai pas hésité bien longtemps à reserver tout ça. Et hop me voilà.
Il faut dire qu’en plein hiver, certains ne rêvent que de soleil, de plages, moi c’est plutôt neige et les endroits féériques. Et clairement, dans mon imaginaire, Salzbourg en fait partie. Ville toute mignonne, dans les montagnes autrichiennes, la neige de l’hiver, le romantisme et la musique classique. Comme dit Baloo, il en faut peu pour être heureux.

Bien que je n’avais pas beaucoup d’attentes sur ce voyage, ce que j’ai vu durant ces quelques jours m’a agréablement surpris, et vous allez comprendre pourquoi.

Un peu de géographie

Alors Salzbourg, c’est en Autriche, à la frontière avec l’Allemagne. Ca aide, n’est-ce-pas. Et encore mieux, c’est une ville aux pieds des montagnes, des Alpes bavaroises et de ses magnifiques lacs de montagne (Königssee ou Hintersee), et du Dachstein côté autrichien.

C’est une ville idéalement située, pas trop loin de Vienne (2h30 en train), proche de Munich. Donc un point de passage indispensable pour quiconque se balade dans la région.

carte salzbourg europe

Pourquoi aller à Salzbourg

5 raisons de se rendre à Salzbourg

  • C’est une ville vraiment mignonne avec une belle architecture
  • Les gens sont super sympas et papotent avec vous
  • Parce qu’ici aussi ils font des Wiener Schnitzel
  • Des quantités de randos en ville ou à proximité
  • C’est une capitale de la musique classique

3 raisons de ne pas aller à Salzbourg

  • Vous avez envie de voir des gens
  • Vous faites votre shopping après 18h
  • Mozart vous sort par les trous de nez (vous allez vite comprendre pourquoi)

Que faire à Salzbourg

Bien que Salzbourg soit une petite ville, 150k habitants environ, et son centre ville assez concentré, il y a pas mal de choses à faire. A Salzbourg et à proximité. Ceux qui aiment la nature vont être vernis, car on trouve un paquet de randos à faire, des pistes de ski de fond, la proximité des montagnes. On a également le culte de Mozart, de nombreuses églises et palais (normal, on est en Autriche) et un bon paquet de confiseries.

En revanche, y aller en hiver réserve quelques surprises. Tous les magasins ferment entre 18h et 18h30. Même les cafés. Donc à 18h30 c’est fini, la ville est morte, c’en est flippant 😀
De nombreux magasins et restaurants ne sont pas ouverts pendant cette période. Donc attendez-vous à un certain calme dans la ville (doux euphémisme). Mais rassurez-vous, il y a quand même des groupes de Chinois !

 

asterix mission cleopatre jamel

Mozart est là !

Vous n’y échapperez pas, Salzbourg est LA ville de Mozart. Quasiment tout tourne autour de Mozart. Sa maison, ses chocolats, ses portraits affichés partout, son aéroport.

Le dîner concert Mozart

diner mozart salzbourg

Bon amateur de musique classique, j’ai vu qu’une des activités les plus touristiques de la ville consistait à assister à un diner concert dédié à l’oeuvre de Mozart. D’abord sceptique, comme dirait la fosse, j’ai été rassuré de voir que les avis étaient bons, et le retour de Madame Oreille aussi. Donc hop, pour la saint Valentin, c’est tête à tête avec Mozart.

Le principe est bon. Pendant 2h30 heures s’enchaînent plats et morceaux, donc on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Le cadre est splendide, une grande salle baroque avec une acoustique magnifique, des tables de 8-10 personnes, un silence religieux (si on excepte les Espagnols qui se croyaient dans leur salon).

Le groupe qui jouait était composé de violonistes, violoncellistes, et deux chanteurs d’opera. Ils nous ont interprétés des extraits de Don Giovanni, les Noces de Figaro, une Petite Musique de Nuit, et la Flute Enchantée. Des classiques qui passent très bien 🙂

J’ai regretté que la partie musicale ne soit pas plus longue, mais je pense qu’on aurait perdu du monde car ce n’est pas dédié à un public amateur, mais plutôt en quête de découverte.

Mais au final, à part les Espagnols, ça a été une super expérience. Comme c’est en hiver et qu’il n’y avait que peu de touristes, on n’était que 3 à la table, on a bien mangé, une belle musique dans un super cadre.

Ca coûte 63€, boissons non comprises (et elles ne sont pas données), mais ça vaut largement le coup/coût, pour l’expérience. Ca commence à 19h30, il faut y être à 19h, et par contre, l’heure c’est l’heure là-bas 😀

Pensez à réserver (ici) un peu en avance, car autant l’hiver ce n’est pas plein, mais je pense que pendant la saison touristique, c’est une activité très courue.

diner mozart salzbourg

Les goodies Mozart

Ici, c’est une histoire de culte. Le culte de Mozart, qui est absolument partout. Je crois que ces canards sont les goodies les plus insolites que j’ai pu voir. A vue de nez, ce ne sont que des canards de bain.

canards mozart salzbourg

 

En Autriche, et surtout ici à Salzbourg, on trouve quantité de friandises, dont les plus fameuses sont les Mozartkugel, surnommées les Mozarts Balls. Je vous laisse imaginer pourquoi.Mozartkugel salzbourg

Les concerts à Salzbourg

Bon, l’avantage d’avoir engendré Mozart (entre autre), c’est que la ville fourmille de possibilités de voir des concerts de musique classique. Au château Mirabell, il y a plusieurs concerts par jour dans une petite église. C’est pas donné, environ 30€, mais pour ça on a droit à un concert de piano dans un cadre super intimiste, on n’était qu’une dizaine de personnes, pendant une heure. Le programme varie à chaque concert, mais j’ai eu Mozart (normal), Chopin et Beethoven. Ce n’étaient pas les morceaux les plus connus, loin de là, mais c’était super agréable.

Enfin, Salzbourg accueille tous les étés le festival de musique classique et d’opéra le plus important, le Salzburger Festspiele.

Autant dire que si vous n’êtes pas sensible à cette musique, votre passage à Salzbourg risque d’être compliqué.

concert mirabell salzbourg

La vieille ville

Le centre ville de Salzbourg est classé à l’UNESCO. Et ya de quoi, car c’est super mignon.

Coincé entre une colline et la rivière Salzach, la vieille ville est un enchevêtrement de ruelles, de passages, de rues pavées, le tout dans une architecture typiquement autrichienne, des bâtiments baroques. Et ce qui est cool aussi, c’est que les magasins font aussi leurs enseignes en fer forgé ou équivalent. Ce qui rend les rues commerçantes très sympa et pas en mode panneaux publicitaires.

centre ville salzbourg

De nombreuses églises

Comme toute ville autrichienne (et même d’Europe centrale) qui se respecte, on trouve un paquet d’églises baroques sympathiques à Salzbourg. Elles ne sont pas forcément anciennes, mais un style chouette (on sent le mec qui s’y connait), travaillées à l’intérieur. Je ne vais pas toutes vous les lister, mais celles que j’ai bien aimé sont la Stiftskirche Saint Pierre, le Dom, la Franziskanerkirche ou encore la Kollegienkirche.

eglises salzbourg chateau
eglise salzbourg saint pierre

La nature en ville

Un truc cool avec Salzbourg, c’est que si on a envie de sortir de prendre un peu de hauteur, aller dans la nature, c’est possible dans la ville. Salzbourg étant entourée de collines, c’est donc super simple, et super agréable.

Rive droite, on trouve le parc Kapuzinerberg et son couvent, grosse colline qui donne sur le château et qui contient plusieurs chemins de randos. Super sympa, il y a pas mal de locaux qui y viennent.

En partant du château, on a la possibilité de marcher le long des remparts jusqu’au nord de la vieille ville, avec une super vue sur les montagnes, le château et la ville.

montagnes salzbourg
carte randonnées salzbourg

La Forteresse Hohensalzburg

Surplombant la ville du haut de sa colline, la forteresse de Hohensalzburg est immanquable. Et sa visite est un moment agréable. C’est l’un des plus grands châteaux médiévaux d’Europe, rien que ça.

On y accède par un petit funiculaire, et le plus agréable est de redescendre à pied et suivre les remparts jusqu’à l’autre bout de la ville. Il n’y a pas grand monde, on a une super vue sur les montagnes et en arrivant au musée d’art moderne, on a vue en hauteur sur toute la ville. Vraiment cool.

chateau Hohensalzburg salzbourg

Le téléphérique de Untersberg

Plus excentré et moins fréquenté par les touristes, prendre le téléphérique de Untersberg est une grande bouffée d’air.

10 km au sud de Salzbourg, vous avez un téléphérique qui vous emmène à 1776m de hauteur, avec une splendide vue sur la ville au loin et sa plaine, ainsi que les montagnes de l’autre côté. Ce n’est pas une station de ski, même s’il y a de la neige on peut marcher assez loin, l’idéal étant de faire de la raquette.

Plus d’infos : ici

Et là-bas j’ai assisté à un truc assez étrange. Des gamins s’entrainant à manier le fouet. En haut d’une montagne. Dans la neige. Un fouet. Logique hein.

On y va en bus, le plus simple étant le bus 25 qui passe par le centre ville. Et au retour, on peut s’arrêter au château de Hellbrunn, qui a de jolis jardins.

untersbergbahn fouet
montagne salzbourg
hellbrunn

Salzbourg informations pratiques

Les gens

Alors j’ai trouvé les locaux super sympas. Comme ce n’était pas la période à touristes, j’ai pu facilement papoter avec certains, plutôt à leur initiative, et franchement ils sont cools. Evidemment ils parlent très bien anglais. Ce qui m’arrange.

Le service est impeccable, vraiment. Boutiques ou restos, les employés sont vraiment aimables.

Se rendre à Salzbourg

En général on va à Salzbourg lors d’un voyage un peu plus global en Autriche ou dans les Alpes bavaroises, et on y vient en train ou en voiture. Salzbourg n’est qu’à 2h30 de Vienne en train, 2h de Munich, c’est très pratique.

En avion, il n’y a vraiment pas beaucoup de vols directs de France. La seule compagnie à le faire de Paris est Eurowings (anciennement Germanwings, mais ils ont du changer de nom, on comprend pourquoi), une fois par semaine, et encore, pas toutes les semaines. Mais ça coûte pas cher. En m’y prenant tard j’ai payé 80€ l’A/R sans bagage en soute.

Louer une voiture n’est pas excessif de l’aéroport, environ 35€ la journée, mais on va vous faire payer si vous passez la frontière. Je suis passé par la société Megadrive (rien que pour le nom) et pour vous forcer à prendre l’assurance, la caution est de 1000€. Evidemment, le plafond d’une carte normale est dépassé et le seul moyen de baisser cette caution est de prendre l’assurance. Première fois que je vois ça.
Le bon point, c’est que l’essence est vraiment pas chère. J’ai payé le litre de 95 1.13€.

Dormir à Salzbourg

Je pensais que ça serait plus cher. J’ai logé à la Haus Wartenberg pour 35€ la nuit dans une chambre simple avec sdb, très correct. Mais par contre ce n’est pas en centre ville et je déconseillerais d’y loger car les prix sont vraiment plus élevés, dans les 150€ la nuit. Tandis qu’en s’excentrant un peu, on divise facilement les prix par deux. Et quand je dis sortir du centre, c’est 10 minutes de marche, vu la taille de la ville.

En revanche, mes prix étaient pour la basse saison, j’imagine que ça doit un peu augmenter lors de la saison touristique, et devenir démentiel lors du festival.

Visites et transports : la Salzburg Card

Alors ya un truc vachement bien à Salzbourg, c’est la Salzburg Card. Une carte « tout compris », c’est à dire les transports, les visites de tous les châteaux, le téléphérique Untersberg, le funiculaire qui mène au château, des réductions pour d’autres activités comme le diner Mozart. C’est pour 1-5 jours et c’est bien pratique, sans être trop cher. Plus d’infos ici : Salzburg Card.

Bars et restaurants

Alors comment dire… bon déjà, une ville où la bière coûte moins cher que l’eau est forcément un endroit cool. En revanche, ce n’est pas une ville où les gens aiment sortir. Tous les magasins et cafés fermaient entre 18h et 18h30. Et ce n’est pas spécialement parce que c’était l’hiver, mais plutôt parce qu’ils dinent à 19h. Donc ça signifie que la notion de bar/prendre un verre, est bien moins présente que chez nous. J’ai trouvé un ou deux pubs, des endroits très lounge, feutrés, un peu prout prout. Mais ça ne m’attirait pas des masses.

En terme de restos, l’offre est bonne, mais comme d’hab la ville a son lot de restos à touristes. Par exemple (véridique) le restaurant spécialités « indiennes, autrichiennes, italiennes ».
Et comme c’était l’hiver, plusieurs endroits étaient fermés pour la saison. Comme le Triangel, ce qui est dommage car il a bonne réputation. Donc je suis allé au Zum Zirkelwirt, cuisine traditionnelle avec goulash qui tue et très bon wiener schnitzel, et le traditionnel apfelstrudel. Et le service était vraiment au top. Donc je recommande.

De manière générale, il faut compter 5€ l’entrée, 15€ le plat, 5€ le dessert et 3€ la pinte. Et les portions sont généreuses.

Le service est inclus dans le prix, donc le pourboire n’est pas obligatoire comme dans d’autres pays.

En conclusion

Au final, ça aura été quelques jours fort sympathiques. Bon, pour croiser des gens et avoir de l’animation, l’hiver n’est peut-être pas le plus recommandé, mais sous la neige, la ville a un gros charme.

C’est l’occasion d’un séjour un peu différent, dans un cadre magnifique et pas trop cher.

salzbourg chateau neige

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochaines publications, indiquez votre adresse email juste à côté 🙂

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici