Il y a plein de qualificatifs pour Tromso. La plus haute ville du monde, la capitale arctique, la Paris du nord, la capitale des aurores boréales. Bon ok, tout ça est un peu vrai. C’est la ville la plus au nord, elle est bien la capitale des aurores (on va forcément en reparler) et, étonnamment elle est bien surnommée la Paris du Nord (Norden Paris, on le voit un peu partout), mais ce n’est pas du tout pour l’architecture qui n’a rien à voir avec la choucroute. Alors que le reste du pays n’était pas forcément très porté sur les fringues, les habitantes de Tromso étaient toujours au top de la mode et de l’élégance.

J’adore Tromso pour pas mal de raisons. Déjà, la ville est chouette et agréable. Pas de building, des condos récents ou des maisons en bois, un centre ville très mignon. De plus, les environs sont exceptionnels en terme de paysages, entre fjords et montagnes. On peut y faire une tripotée d’activités, de balades, on ne va vraiment pas s’ennuyer. C’est la ville outdoor par excellence.
Enfin, c’est la capitale des aurores boréales. Ce n’est pas qu’une légende. C’est vrai. La ville est idéalement située et tout ou presque tourne autour des aurores, que ce soit en agence ou en solo. On va trouver énormément de superbes endroits pour les observer en s’éloignant de la pollution lumineuse.

Alors évidemment, on va le voir plus précisément, le coût de la vie est élevé, mais Tromso et sa région méritent d’y rester quelques jours minimum, surtout si c’est votre premier séjour dans le grand nord pour observer les aurores boréales, car tout y est facile.

J’ai regroupé ici mes connaissances de nombreuses années de voyage à Tromso en espérant que vous trouviez toutes les informations pour préparer votre voyage sereinement. Vous trouverez les articles puis toute une série de questions/réponses.

preparer son voyage tromso norvege aurores boreales

5 raisons d’aller à Tromso

  • De magnifiques paysages, des fjords et des montagnes
  • Les aurores boréales, quelle question!
  • Tout est facile, idéal pour un premier séjour dans le grand nord
  • Beaucoup d’endroits à voir
  • La ville est très chouette

Tous les articles sur Tromso

Retrouvez ci-dessous tous les articles qui traitent de Tromso et sa région, les activités, les endroits à voir, les meilleurs spots pour les aurores boréales. Toutes les informations sont dans ces articles ou en dessous!

Articles sur Tromso

Toutes les informations pour préparer son voyage à Tromso

Se rendre à Tromso

En avion

Très franchement, c’est le moyen le plus simple et le plus rapide. De France, pour aller à Tromso il faut faire une escale à Oslo/Copenhague/Stockholm/Helsinki. On en aura au total pour 4h de vol environ, plus l’attente à l’aéroport de transition.

Le réseau de vols internes est excellent avec Norwegian et Wideroe, une compagnie qui dessert les petits aéroports locaux en mode omnibus. C’est super pratique. N’hésitez donc pas, en plus des comparateurs de vol, de regarder ces compagnies par vous même.
Pour faire Paris-Tromso, un vol super pratique est celui qui part de 14h de Paris CDG avec Scandinavian Airlines pour arriver à 19h sur place. Bon, il y a une escale très rapide à Oslo qui fait qu’on court un peu si l’avion a  un peu de retard, mais comme c’est une liaison avec pas mal de monde, ils attendent, c’est pratique.

Je commence à avoir mes petites habitudes, je prends très souvent les mêmes vols entre les compagnies suivantes : Scandinavian Airlines, Norwegian, Finnair (une nouvelle liaison Helsinki-Tromso).

Pour aller à Tromso il est assez facile d’avoir des vols à moins de 300€ AR. Mon dernier, en plein hiver, était à 160€ AR, sans bagages (avec SAS). Bon par contre en général ils se font très plaisir avec les bagages, ce qui peut faire  grimper la note de gentiment 100 AR.

Mon conseil : soyez flexibles sur vos dates. Le prix varie énormément d’un jour à l’autre. J’ai ainsi pu passer  de 400€ à 160€ en décalant mon vol de 2 jours.

En voiture ou van

On me demande souvent si on peut aller à Tromso, en voiture ou van aménagé. Cela dépend de deux choses. Déjà, la saison. En hiver (cad dès octobre jusqu’à mai), je déconseille très fortement de le faire à cause du climat. Les locaux ont des pneus neige qui sont ultra efficaces et pour cause. Quand il neige, ça ne rigole pas. Exemple cet hiver, en pleine tempête, j’ai fait 60km en 2h30. Mais à la limite, la neige, ce n’est pas le plus important. La neige se tasse sur la route à force, formant une espèce de couche de glace de plusieurs cm (ça dépasse allègrement la dizaine de cm), comme un permafrost, qui met beaucoup de temps à fondre. Surtout éloigné de la mer où il fait très froid. C’est à dire qu’on roule sur de la glace, tout le temps.

Sinon, si c’est en été, vu le prix de la location de van en Norvège (c’est à dire très très cher), je pense que c’est une bonne idée. Mais la route est longue (3 jours de route je dirais pour aller à Tromso de Paris), donc ça vaut le coup si vous avez 3 semaines je dirais.

Le plus simple est de prendre le ferry au nord du Danemark (Hirtshals) qui amène à Kristiansand au sud de la Norvège, et ensuite remonter soit par la côte (Stavanger, Bergen, les fjords, Alesund, Trondheim, Bodo…) soit par la route du centre, la E6.

La location de voiture en Norvège n’est pas chère. Si on s’y prend un peu en avance, on va payer entre 30 et 40€ par jour. Très loin des prix de l’Islande par exemple.
L’essence, ça dépend des jours. Elle varie énormément. On peut prendre 1,5NOK d’un coup (imaginez l’essence qui prend 15 centimes du jour au lendemain). Donc elle peut être au prix comme en France, ou bien plus chère. Quand vous la voyez à 16NOK ou moins, foncez, car le lendemain ça peut être 18 😀

En train

Pour les adeptes du 100% train, attention casse tête. C’est plus compliqué, et surtout plus long. Pour atteindre la Norvège en train, il faut d’abord passer par Copenhague, puis traverser jusqu’à Goteborg et ensuite Oslo.

Le trajet Oslo-Bergen est considéré comme l’une des plus belles lignes au monde.
Mais pour aller tout au nord, là ça devient plus funky. D’Oslo on peut aller à Bodo, puis ensuite il faut prendre soit le bateau, soit le bus pour rejoindre Tromso. Ou de Stockholm, on peut aller à Narvik. Narvik est en Norvège, plus au nord que Bodo, mais n’est étrangement pas accessible depuis les lignes norvégiennes. Bizarre bizarre. Donc pour aller à Tromso uniquement en train, c’est impossible.

Plus d’info sur les trajets en train ici.

Le Hurtigruten

Le Hurtigruten, l’Express Côtier, est un bateau, véritable institution, qui relie toutes les villes de la côte entre elles. Ainsi, vous pourrez rejoindre facilement Tromso à partir de Bergen, Bodo, Andenes… on peut choisir de faire seulement un petit trajet ou la “totale”, qui va de Bergen à Kirkenes, à la frontière avec la Russie.

tromso ferry hurtigruten | blog vincent voyage

Louer un logement à Tromso

Bon, désolé pour le suspense, mais se loger à Tromso coûte cher. Tout d’abord parce que c’est le lot de la Norvège, mais aussi parce que l’offre hôtelière de Tromso est limitée. C’est une petite ile qui est déjà totalement remplie et donc, surtout en période très touristique où l’offre est bien inférieure à la demande. On va donc avoir deux types de logements : les hôtels et Airbnb. Il y a le camping, mais je le déconseille fortement en hiver.

On va trouver très peu d’hôtels à moins de 100€ la chambre. Même la chambre simple. Hors saison touristique, c’est plus facilement jouable. L’inconvénient des hôtels du centre, c’est qu’il n’y a pas de parking privé, il faut J’ai testé les hôtels suivants :

Au dessus on va trouver le Scandic, le Clarion The Edge est le top du top de la ville.

En passant par Airbnb (d’ailleurs, vous pouvez bénéficier jusqu’à 34€ de réduction sur votre première réservation avec ce code) , on accède à des logements vraiment accessibles, mais il faut accepter de ne pas être dans l’hypercentre, d’aller un peu plus haut dans l’ile ou d’avoir une chambre et non un appart entier. J’ai l’exemple d’un couple rencontré qui avait un appart à côté de l’aéroport pour 50€ la nuit.

Rechercher un logement à Tromso

Quand aller à Tromso

Tout dépend de ce que vous voulez trouver. Si vous voulez les aurores boréales, bien qu’elles soient visibles de fin aout à début avril, je conseille deux périodes :

  • automne : septembre jusqu’à mi octobre. Enfin, jusqu’aux premières chutes de neige. Car vous pouvez randonner, vous avez les aurores, vous avez les couleurs de l’automne et un climat encore correct, et toujours de la luminosité suffisante.
  • hiver : de fin janvier à mi mars, pour avoir une météo correcte et surtout de la luminosité. Le mois de janvier est correct est bien meilleur que décembre qui en général cumule temps pourri et manque de luminosité. Novembre est moit-moit, pas si mauvais que ça.

Pour profiter du soleil de minuit, je déconseillerais probablement avril car il y a encore pas mal de neige qui est en train de fondre et toutes les routes du centre ne sont pas ouvertes. Mais de mai à aout, il ne “devrait” plus neiger, la météo devrait être bonne, et vous pouvez randonner sans souci.

Après, la météo, surtout en Norvège, est loin d’être une science exacte et ça peut changer à peu près tout le temps, d’une heure à l’autre, d’un fjord à l’autre.

preparer son voyage tromso norvege aurores boreales

Climat et températures à Tromso

En hiver, ça caille! Mais ça caille sec. C’est à dire que contrairement à un bon gros froid humide qui prend aux os, ici le froid est sec et se supporte bien mieux.

Il y a deux climats différents je trouve. Au bord de l’eau, il ne fera jamais vraiment très froid. Entre -5 et -10, rarement moins. Mais avec possiblement beaucoup de vent. Ca se supporte bien.
En revanche, dès qu’on s’éloigne de la mer, là on va rentrer dans des températures dignes de la Laponie. Très rapidement on va perdre une bonne dizaine de degrés et encore plus. A Senja par exemple  l’année dernière, j’ai eu -5/10 dans les fjords mais -35 à l’entrée du parc Anderdalen. Un vrai gros froid des famille.
A Tromso c’est un peu pareil. En ville ou sur Kvaloya, il ne fera jamais très très froid, mais si on va dans la vallée de Breivikeidet ou vers le Signaldalen, là on peut perdre gentiment une vingtaine de degrés.

Printemps et automne, il faut plutôt s’attendre à du 0-10° et l’été varie énormément entre 5 et 30 (mais plus raisonnablement 10 et 20). C’est donc totalement imprévisible, c’est l’une des surprises du pays!!

La meilleure application et site pour la météo est Yr.no

preparer son voyage tromso norvege aurores boreales

Soleil de minuit et nuit polaire

C’est la particularité des pays tout au nord (et aussi tout au sud), on a deux périodes que je trouve très chouettes. Le soleil de minuit, c’est le soleil qui ne se couche jamais. Ce n’est pas seulement avoir de la luminosité durant la nuit, c’est vraiment le soleil à 2-3h du matin. Et c’est drôle car ça donne une patate d’enfer. On peut prendre l’apéro jusqu’à minuit, se réveiller en plein soleil à 4h et le corps va se dire “wouhou! il est tard!”. C’est drôle comme sensation. Vous pouvez porter un masque, ça peut être utile.

La nuit polaire est… ben l’inverse. Le soleil ne se lève plus, ne dépasse plus l’horizon. on a un peu de luminosité pendant quelques heures. Le 21 décembre, nuit la plus longue, il fait vraiment nuit tout le temps. Ca peut paraitre déprimant, mais c’est rigolo à voir aussi. A l’inverse, le corps est tout raplapla. Dès qu’il fait vraiment nuit, pouf envie de dormir, c’est fou comme le corps dépend de la lumière. On s’y fait avec le temps. Mais l’avantage c’est qu’on peut faire l’apéro à 14h! L’inconvénient est qu’on ne peut pas trop profiter des paysages.

On peut penser que le soleil de minuit est préférable à la nuit polaire. Et pourtant, quand je demande aux locaux ce qu’ils préfèrent, ils ne peuvent pas choisir. C’est aussi pourquoi ils restent sur place, surtout tout au nord.

gryllefjord norvege senja village | blog vincent voyage

Modes de paiement

A Tromso vous pourrez payer absolument tout par carte, c’est le mode de paiement par défaut et à la limite payer en espèce va embêter. Les pourboires peuvent également se donner par carte.

Internet et Wifi

La Norvège est comprise dans les forfaits européens, tant en data qu’en voix. La couverture 4g est extra dans toute la région de Tromso (bon ok, dans toute la Norvège) et mieux que dans mon appart parisien. Enfin, on va trouver partout des wifi disponibles au cas où.

Se déplacer dans la région de Tromso

Il y a un bon réseau de bus pour relier toutes les villes entre elles (Tromso, Andenes, Finsness, Alta…) toute l’année, mais pour les plus petites distances (Tromso-Sommaroy par ex) c’est plus compliqué. Surtout en hiver. Regardez attentivement les horaires sur ce site.

Le plus simple reste la voiture. Et conduire ici, même en hiver, reste simple car les voitures sont très bien équipées pour. Il faudra juste éviter les gestes brusques et garder les distances de sécurité.

Location de voiture à Tromso

Louer une voiture à Tromso est la meilleure option pour profiter de la nature. En s’y prenant assez tôt, cela va coûter 30€ la journée, et on va avoir quelque chose de très bien. Il n’est pas nécessaire de prendre une grosse voiture car d’abord la vitesse est limitée entre 60 et 90km, ensuite les petites voitures sont très bien équipées, enfin les routes sont en très bon état. Donc une polo ou équivalent suffit largement, même en hiver.

Il est plus pratique et en général moins cher de prendre la voiture à l’aéroport. Mais faites des simulations, prenez y vous en avance.

Aurores boréales Otertind signaldalen Tromso Norvege

Quelles activités à faire à Tromso

On va vraiment trouver un paquet d’activités à faire. Entre les paysages à visiter, les aurores boréales à admirer, les huskies à chouchouter, les rennes à alimenter et bien d’autres, il est impossible de s’ennuyer à Tromso. Dans cet article, j’ai listé de nombreuses activités à faire.

Toutes les activités indispensables à faire à Tromso.

Guide de voyage de Norvège

Il existe de nombreux guides de voyage sur la Norvège et Tromso. Comme souvent, mon préféré est le Lonely Planet, que je trouve mieux organisé, plus visuel et plus complet que les autres, mais un peu plus cher. Mais chacun a ses qualités, le Routard est très complet (et a fait de sacrés efforts côtés photo), le Guide Voir a de nombreuses photos et le Guide Michelin est toujours une valeur sûre, par exemple.

Coût de la vie à Tromso

C’est très cher. En supermarché, c’est un peu plus cher que chez nous, comme si on faisait tout le temps nos courses à la supérette de 3h du matin, donc gentiment 20% de plus.
Les boissons sont bien plus chères, que ce soit en supermarché ou au restaurant.
Les restaurants étaient à l’origine très chers, mais avec l’immigration (Italiens, Asiatiques…) qui ouvre de nouveaux restaurants de plutôt bonne qualité, les prix sont sacrément à la baisse. Avant, à Tromso, il était difficile de trouver un plat à moins de 25/30€. Donc avec boisson et dessert ça faisait 50€ par personne pour un truc normal. Maintenant il est possible de trouver des plats à 15€. Mais les très bons restos restent très chers, à plus de 50€ par tête dont certains à 80€.

Les principales activités, par exemple ici à Tromso, ne sont pas données et coûtent plus de 100€. En revanche, la nature est gratuite. Et c’est la meilleure des activités 🙂

Après, pour ceux qui connaissent, la bonne surprise est que c’est moins cher qu’en Islande par exemple.

ville tromso norvege | blog vincent voyage

VTC et taxis

A Tromso, on ne trouvera que des taxis, pas de VTC, Uber ou autre. C’est plus cher que chez nous.

Les aurores boréales à Tromso

Tromso est, pour moi, le meilleur endroit pour voir les aurores boréales. Pourquoi ? car l’extrême nord de la Norvège est situé sur l’ “aurora oval” c’est à dire la latitude où passent les aurores boréales par défaut.

Au nord de la Norvège, on peut les voir de fin août à début avril. En dehors de cette période, il n’y a plus de nuit, donc on ne peut plus les voir. Mais elles sont pourtant là 🙂

J’ai listé dans ces deux articles les meilleurs endroits pour voir les aurores boréales à Tromso:

Et retrouvez ici tous les articles sur les aurores boréales

preparer son voyage tromso norvege aurores boreales

Sécurité à Tromso

Vous allez vous y sentir vraiment bien. Comme dans tous les pays nordiques et dans les autres endroits de Norvège, la délinquance est absente. Tromso est une ville très sure. Bon, il faut dire que l’hiver il n’y a personne qui traine dehors, ça aide. Mais vous pouvez laisser votre voiture ouverte avec des choses dedans, ça ne craint rien. Vous pouvez laisser votre téléphone sur la table au resto quand vous allez aux toilettes, aucun souci.

Les endroits indispensables à voir dans la région de Tromso

Dans Tromso et sa région, il y a vraiment beaucoup de choses à voir, et même sans parler des activités. Ce sont des endroits accessibles relativement rapidement en voiture.

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici