Voir les aurores boréales vers Tromsø ?

Tromso est la capitale mondiale des aurores boréales, c’est bien connu. Toutefois, quand on décide de se débrouiller seul et ne pas passer par les tours qui coutent cher, il faut savoir où aller et surtout comment trouver les bons coins. Et cet article est là pour ça 🙂

Je vais indiquer pas mal d’endroits sympas, garder pour moi mes préférés :p mais également indiquer comment trouver des petits endroits rien qu’à vous!

Chasser les aurores boréales

Dans cet article, je ne rentrerai pas trop trop dans les détails, mais voici les infos indispensables pour voir des aurores dans de bonnes conditions.

Voiture or not voiture ?

Alors, l’avantage des aurores, c’est que quand c’est dans le ciel, c’est dans le ciel pour tout le monde et partout à la ronde. En revanche, Tromso est une ville très lumineuse avec notamment une petite brume régulièrement au dessus de la ville qui peut gâcher la clarté du ciel. Il y a quelques endroits en ville où voir les aurores, que je vais indiquer, mais ce n’est jamais totalement sombre.

Des bus permettent d’aller dans les principaux fjords et changer de ville, par contre ils s’arrêtent tôt (21h40 au plus tard, voir horaires ici). Donc compter sur les bus publics pour aller voir les aurores le soir n’est pas forcément la meilleure idée.

Il y a aussi la possibilité de prendre des tours organisés par les dizaines de compagnies de la ville. Au mieux vous serez dans un groupe de 8 et relativement seuls pour voir les aurores. Au pire, vous serez avec une quarantaine d’autres personnes dans le bus et d’autres groupes pour contempler les aurores. Et en plus cela coûte cher (entre 100 et 150€ la soirée, sans garantie).

Bref, tout ça pour dire que si vous le pouvez, louer une voiture est indispensable pour trouver un coin pépère, loin des autres et de la pollution lumineuse 🙂 Car le plaisir de chasser les aurores est aussi dans le repérage, trouver les bons coins, bien placés, bien orientés, rien que pour soi.

Quelques qualités à avoir

La nature a cet avantage d’être totalement imprévisible. Et les aurores, c’est pareil. Tromso étant à la parfaite latitude pour les aurores, s’il fait nuit et que le temps est clair, alors je dirais que vous avez 9.5 chances sur 10 d’en voir. A condition d’être patient 😀

En effet, le KP est bien un indicateur de “puissance” mais même à KP=0 vous pourrez en voir. Cela signifie qu’elles sont au niveau de Tromso et qu’il sera plus difficile d’en voir plus au sud. En revanche, savoir “quand” elles vont arriver dans la soirée, c’est une autre paire de manche, et ça fait tout le charme de la chose 🙂

J’ai vu des aurores à 16h, j’en ai vu de 17h à 1h du matin. J’en ai aussi vu seulement un quart d’heure vers 23h ou alors à 19h juste en garant la voiture. C’est assez aléatoire et il faut vraiment vous armer de patience pour mettre toutes les chances de votre côté. Mais après minuit, il me semble que les chances d’en voir soient réduites. Cela ne veut pas dire qu’elles sont nulles.

Ensuite, être un poil chanceux est également une bonne chose 😀 Car le temps est aussi imprévisible que les aurores. C’est ultra changeant, donc s’il fait moche à l’instant T, il y a de fortes chances que cela puisse changer assez rapidement. Et si non, bougez un peu, cela varie aussi en quelques kilomètres. D’où la capacité d’être mobile pour aller d’un endroit où le temps est nuageux à un endroit un peu plus clair.

Enfin, être bien équipé, évidemment. Contre le froid (avec un focus particulier sur les mains et pieds) mais aussi contre l’attente (du thé dans un thermos, de quoi grignoter, le chargeur du téléphone).

Et le B-A-BA du matériel photographique pour les aurores : un trépied, idéalement une télécommande, des batteries de secours (car ça se décharge plus vite dans le froid), des cartes mémoires en plus. Et l’appareil et l’objectif qui va avec, évidemment!

Trouver des coins sympas pour les aurores

Ok je vous en donne quelques uns, mais le plaisir vient aussi de les trouver soi-même. Et pour ça, il faut :

  • s’éloigner des lumières de la ville, qui peuvent être visibles à plusieurs kilomètres
  • ne pas être à proximité des éclairages de rue, ça va vous empêcher de bien voir et rendre vos photos toutes oranges
  • trouver un endroit assez dégagé, idéalement est/nord/ouest. Sinon nord/ouest, elles arrivent par là le plus fréquemment.
  • cerise sur le gâteau, un joli cadre avec de l’eau pour la réflexion, des montagnes au fond, pas de touristes et tout et tout !
aurores boreales tromso

Les coins à aurores boréales

Les meilleurs endroits pour voir les aurores boréales à Tromso

Dans la ville de Tromso

Difficile de s’éloigner des lumières de la ville. on peut voir les aurores en levant les yeux mais entre les lampadaires, ce n’est vraiment pas optimal. Et étant toujours en voiture, je n’ai pu dégoter que 3 points sur l’île relativement accessibles à pied.

aurores boréales tromso

Telegrafbukta

Il s’agit de la plage sur la pointe sud de l’ile de Tromso. C’est pour moi le meilleur point pour les aurores accessible à pied.

Avantages

  • Accessible à pied, une grosse demi-heure de marche depuis le centre ville. Sinon des bus passent juste à côté
  • Plutôt bien orientée, elle donne plein ouest, avec visibilité au nord-ouest et plein sud (ce qui ne nous aide pas énormément ici)
  • Pas spécialement fréquentée car on n’y trouve que ceux qui n’ont pas de voiture
  • La pollution lumineuse est relativement faible, on a une bonne visibilité sur les aurores

Inconvénients

  • ça reste quand même dans la ville avec un peu de lumière dans le ciel
  • pas la meilleure orientation possible, mais ça reste correct
aurores boréales tromso telegrafbukta

Fjellheisen le cable car de Tromso

Comme son nom l’indique, Fjellheisen est le téléphérique de Tromso qui emmène à 420m sur les hauteurs de Tromso, avec un très joli point de vue sur la ville. De plus, il est possible de s’éloigner et se balader sur la montagne pour s’éloigner des lumières de la ville. Je vous conseille de justement vous éloigner un peu ou alors ne pas être sur la passerelle principale qui sort du resto mais celle qui est à 100m à gauche. Quasiment personne.

Avantages

  • Facilement accessible à pied, 5 minutes après l’église
  • Un super joli point de vue sur la ville
  • Les lumières de la ville n’empêchent pas de voir les aurores grâce à la hauteur prise
  • On peut descendre à pied si on a des crampons, et ainsi éviter de prendre le dernier wagon (vers 22h). Attention, très casse gueule.

Inconvénients

  • Il fait vraiment froid, beaucoup de vent, donc ça peut être difficile par moment
  • La dernière descente se fait vers 22h
  • Il peut y avoir beaucoup de monde
  • 20€ l’aller-retour, mais ça vaut le coup
aurores boreales fjellheisen tromso

A côté de l’aéroport

Juste à l’ouest de l’aéroport se trouve un petit bout de terre qui donne une vue sur l’ile de Kvaloya. Je n’ai eu l’occasion de le faire qu’en fin de journée, pas pour les aurores.

Avantages

  • Une jolie vue sur l’ile de Kvaloya
  • Orienté nord/est/sud et une vue dégagée
  • Relativement peu de pollution lumineuse
  • Vraiment pas grand monde

Inconvénients

  • Pas facile d’accès à pied, mais il y a des bus
  • Un ciel pas totalement noir à cause de la lumière
coucher de soleil tromso kvaloya

Kvaloya – sur la route de Tromvik

Kvaloya est un super endroit pour observer les aurores. Notamment la route qui va d’Ersfjord à Tromvik qui croise entre autre le Grotfjord. Vous allez trouver pléthore de coins, notamment sur la route qui relie les deux fjords, et justement au Grjotfjord.

Grotfjord – à l’entrée du fjord

Après le Kaldfjord, sur la Fv57, on arrive en haut du Grotfjord, à l’embranchement de la route qui mène au village. Un endroit sympa, en hauteur, duquel on a une chouette vue.

Avantages

  • Vue très dégagée sur le nord-ouest
  • Normalement personne ne s’arrête

Inconvénients

  • En bord de route

Grotfjord – au fond du fjord

L’un de mes points de vue préférés. Quand on arrive à Grotfjord, il faut aller tout au fond et arriver à se garer. En cas de neige, il faut arriver à rejoindre l’eau, ce qui n’est pas des plus évidents 😀

Avantages

  • Vue très dégagée sur le nord
  • Peu de monde
  • Un cadre magnifique
  • Avoir de la neige jusqu’aux cuisses pour arriver au bord de l’eau

Inconvénients

  • Avoir de la neige jusqu’aux cuisses pour arriver au bord de l’eau
  • Visibilité principale au nord, peu dégagée sur les autres côtés. Un fjord, en fait 😀
aurores boreales grotfjord tromso

Derrière Tromvik

Une fois arrivé à Tromvik, ce n’est pas le bout du monde. Il y a encore, parfois, une route qui va dans la montagne au sud. Je dis “parfois” car elle est régulièrement fermée à cause de la neige et surtout du vent 😀 Je n’ai jamais pu y aller, mais beaucoup de locaux m’en ont parlé.

Avantages

  • Vue très dégagée
  • Aucune pollution lumineuse
  • Personne

Inconvénients

  • Un vrai gros froid des familles, et le vent qui va avec.
  • La route qui n’est pas forcément ouverte

Kvaloya – sur la route de Sommaroy

La route de Ersfjord à Sommaroy est l’une des deux principales, l’une des deux plus belles avec celle qui va à Tromvik. Et tout au long du parcours, des dizaines d’endroits pour se poser. Que ce soit dans un col, le long d’un fjord, de la mer ou sur la presqu’ile, ce ne sont pas les endroits qui manquent. Et je ne vais en aborder que quelques uns. N’oubliez pas de pousser jusqu’à Sommaroy! l’endroit est idyllique 🙂

Le long du Nordfjorden

Sur la 862, après avoir passé un petit col, on arrive au Nordfjorden. On est au niveau de l’eau, avec de nombreuses possibilités d’arrêt, donc s’arrêter est très facile.

Avantages

  • Vue sympa sur les montagnes au nord, dégagé sur l’ouest et un peu à l’est
  • Peu de pollution lumineuse
  • Pas trop de monde

Inconvénients

  • La route est prisée des tours.
  • La vue n’est pas totalement dégagée, mais ça reste honnête
aurores boreales sommaroy nordfjorden

Au niveau du tunnel

Sur la 862, juste avant le tunnel on trouve un mini village avec des plages bien orientées. Après le tunnel, on va trouver énormément de points pour se poser.

Avantages

  • Les vues sont sympa et bien orientées
  • Très peu de pollution lumineuse
  • Pas trop de monde vu la place disponible

Inconvénients

  • Beaucoup de vent
Sommaroy Tromso

Kvaloya – la côte est

Une partie que je n’ai découverte que cette année. Et que je vais devoir explorer mieux les prochaines fois ! Sur la route de Kvaloyvagen, on parlera surtout de deux points, mais il y en a bien plus.

Un parking

Sur la route vers Kvaloyvagen, un peu après avoir passé la route qui mène à Skulsfjord, on trouve un parking sombre, duquel on peut aller plus loin dans les terres.

Avantages

  • Ce n’est pas loin de la ville
  • On peut s’éloigner un peu
  • Pas mal orienté

Inconvénients

  • Proche de la route
  • Un peu de pollution lumineuse
  • Ce n’est pas loin de la ville

Côte est, sur la route de Kvaloyvagen

Sur la route vers Kvaloyvagen, 5 minutes après le tunnel menant à Ringvassoya, on va atteindre plusieurs plages de sable et galets idéalement orientées. On peut facilement voir les chemins dans la neige.

Avantages

  • Pas de lumière
  • De l’eau pour de la réflexion
  • Très bien orienté, découvert est/nord/ouest

Inconvénients

  • Les tours aiment bien cet endroit
  • Pas toujours évident de trouver un coin pour se garer
aurores tromso kvaloyvagen

Skulsfjord

Skulsfjord, c’est aussi un coin que j’ai découvert cette année. Un village que l’on accède par une chouette route où l’on croise des rennes, et un col qui donne une magnifique vue sur l’autre côté de la vallée.

Sur la route de Skulsfjord

Sur la route de Skulsfjord, on passe par un col. Arrivé en haut de ce col, juste avant le tunnel, il faut prendre le chemin à gauche pour atteindre un parking et avoir une vue magnifique sur le golfe de Skulsfjord. Ne pas hésiter à s’éloigner du parking pour améliorer la vue!

Avantages

  • Pas de lumière
  • Une très belle vue
  • Très bien orienté, nord/ouest

Inconvénients

  • Il fait très froid avec beaucoup de vent
aurores boreales tromso skulsfjord

Skulsfjord

Arrivé à Skulsfjord, il faut aller tout au bout de la route et ensuite prendre le chemin à pied. On se retrouve face à la mer, dans un endroit idéal pour regarder en plus le coucher de soleil.

Avantages

  • Pas de lumière
  • Une très belle vue
  • Très bien orienté, nord/ouest/sud

Inconvénients

  • Franchement, je n’en vois pas
aurores boreales skulsfjord tromso

Kaldfjord et Ersfjord

Ce sont les deux premiers gros fjords que l’on trouve une fois sur Kvaloya.

Kaldfjord

C’est un gros fjord en forme de L, qui a l’avantage d’avoir quelques points de vue intéressants au sud du fjord.

Avantages

  • Orienté nord avec une vue dégagée
  • La vue est chouette

Inconvénients

  • Beaucoup de lumière, les lampadaires le long de la route
  • Pas évident de descendre au bord de l’eau

Ersfjord

Celui là est super connu. Il y a deux points principaux. Le premier, là où s’arrêtent tous les cars, au parking “officiel” du point de vue, avec une vue d’ensemble du fjord. L’autre, plus intéressant, au bord de l’eau. On parlera ici de celui-ci.

Avantages

  • Un très beau fjord avec une belle vue
  • Possibilité d’aller vraiment au bord de l’eau sans trop de monde

Inconvénients

  • En bas, la vue est limitée à l’ouest

Au sud de Kvaloya

La route de Vikran

Sur la côte sud de Kvaloya, on a la possibilité de prendre un tunnel pour se retrouver en face. L’avantage, en plus d’être joli et d’avoir une chouette vue sur Kvaloya, c’est qu’on est absolument tout seul. Il faut aller après le village de Vikran. Il n’y aura aucune habitation et pas mal de points de vue intéressants.

Avantages

  • Une belle vue sur Kvaloya
  • Très bien orienté nord/est/ouest
  • Absolument personne
  • Pas de pollution lumineuse

Inconvénients

  • Je crois que le tunnel est payant, mais pas sur
kvaloya tromso vikran

Au sud de Tromso

Alors oui, le sud de Tromso, c’est grand. Mais là on va quand même se contenter d’une heure de trajet et d’un endroit, la route de Breivikeidet.

La route de Breivikeidet

En s’éloignant au sud de Tromso, on va prendre la route qui mène aux Lyngen Alps par ferry. Alors si vous allez au bout, déjà il fait un froid extrême. C’est là où j’ai eu le plus froid avec des températures en dessous de -40°. Et ouais. Et en plus il y a de grosses lumières. Donc on préférera s’arrêter dans la fantastique vallée qui précède. A faire de jour aussi, évidemment. Se garer n’est pas évident, on doit pouvoir se poser et marcher une fois le petit pont de fer passé.

Avantages

  • Un environnement exceptionnel
  • Très bien orienté
  • Absolument personne
  • Pas de pollution lumineuse
  • Possibilité d’aller dans une petite plaine… si on sait comment y aller

Inconvénients

  • Le froid, sacrebleu. Le froid.
  • Pas facile de se garer à un endroit correct
breivikeidet aurores boréales tromso

Ringvassoya

Ringvassoya, c’est une ile beaucoup moins connue de la région de Tromso. Il n’y a aucun touriste, elle souffre d’être moins montagneuse alors qu’elle offre de super points de vue. Elle est aussi plus sauvage du fait de l’absence de population.

Le col de Skarsfjord

Sakrsfjord, c’est un village isolé de Ringvassoya. Isolé car la seule route pour y accéder est régulièrement fermée à cause de la neige et du vent. Mais le col offre un superbe panorama propice à l’observation des aurores.

Avantages

  • Très chouette vue
  • Très bien orienté
  • Absolument personne
  • Pas de pollution lumineuse

Inconvénients

  • Le froid et le vent.
  • La route est régulièrement fermée
  • C’est un peu éloigné de Tromso
tromso ringvassoya

La poissonnerie

Avant de prendre la route qui va à Skarsfjord, on va passer à côté d’une poissonnerie. Et là on a la possibilité de prendre un petit chemin dans les terres (à pied) pour s’éloigner un peu. S’il ne neige pas, alors on peut voir la rivière et les montagnes. Un cadre magnifique.

Avantages

  • Très chouette vue
  • Très bien orienté
  • Absolument personne
  • Pas de pollution lumineuse

Inconvénients

  • Beaucoup de neige sur le chemin
tromso ringvassoya

En conclusion

Avant de partir, ne vous inquiétez pas de savoir si vous allez trouver des bons coins pour observer les aurores. Il n’y a que ça, et il suffit de prendre la voiture pour s’en rendre compte. Le terrain de jeu le plus accessible est l’ile de Kvaloya et vous trouverez facilement un bon petit endroit où vous poser en attendant 🙂

Et n’oubliez pas, quand vous visitez la journée, demandez vous si l’endroit serait bien pour les aurores! (orientation, lumières et tout et tout)

aurore boréale Tromso

Si vous voulez en voir plus sur la Norvège, je vous propose d’aller voir ces articles 🙂

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici