Le patrimoine culturel au Pérou est tout simplement exceptionnel. Que ce soit pour la civilisation inca ou toutes les civilisations pré-inca qui ont existé avant, on va trouver au Pérou de très nombreux vestiges et surtout on continue d’en découvrir. Régulièrement de nouvelles merveilles sortent de sous le sable, de nouvelles lignes apparaissent à Nazca ou Palpa, des temples émergent dans la fôret ou après une tempête de sable.

Tambo Colorado fait partie de ces sites inca qui pullulent un peu partout, vestige d’une civilisation très étendue sur une bonne partie du continent. Très bien préservé, très peu touristique et assez facile d’accès, c’est le genre de visite qui fait qu’on adore le Pérou. Découvrons le !

Tambo Colorado site inca au Pérou
Tambo Colorado à Pisco au Pérou

3 raisons d’aller à Tambo Colorado

Bon forcément, faut être dans la région de Pisco, c’est plus simple car sinon c’est vraiment pas facile d’accès. Mais si vous êtes dans le coin:

  • un très chouette temple encore bien conservé et surtout les couleurs
  • il n’y a personne, vraiment personne
  • les alentours sont impressionnants, arides, difficiles
Ruines de Tambo Colorado Pérou
Montagnes Tambo Colorado au Pérou

Découvrir le temple inca de Tambo Colorado

Situé dans la région administrative d’Ica, Tambo Colorado est assez proche de Pisco et se fait assez facilement dans le cadre de la visite de la région, notamment sur la route des Paracas ou Nazca. On peut le voir sur la carte, il y a une route qui y va avant de s’engouffrer dans les montagnes. Petit conseil, allez-y tôt le matin car il n’y a aucun endroit pour s’abriter et ça cogne!

Pour commencer, Tambo Colorado n’est pas un temple inca, mais un site disons administratif à l’origine. En langue Quechua, la langue des Incas et qui est langue officielle au Pérou depuis 1975, encore parlée par de très nombreuses personnes, surtout les plus agées, Tambo signifie “relais”. Les Incas avaient construit un réseau de chemins extrêmement évolué dans tout leur empire, appelé communément “chemins incas” mais qui porte officiellement le nom de Qhapaq Ñan.

Tout au long de ces chemins, on trouvait des résidences, des refuges pour pouvoir se reposer et se ravitailler et ces tambos étaient réservés aux hauts dignitaires de l’empire, et même parfois pour l’Inca lui-même. On dit même qu’en plus de sa fonction administrative, Tambo Colorado servait de résidence d’été aux hauts responsables et notamment aux comptables. Mais c’est à partir de ce site que la région d’Ica, nouvellement conquise par les Incas, était gérée.

Tambo Colorado Pérou
Tambo Colorado

Tambo Colorado porte super bien son nom car il était recouvert de peinture rouge, peinture que l’on peut encore voir très distinctement sur de nombreux murs. Mais ce n’est pas son nom d’origine, logique car Tambo est quechua, Colorado est espagnol. Son nom aurait été Pucahuasi, qui signifie “Maison Rouge” (puca = rouge, huasi = maison/établissement) ou Puka Tampu, ce qui est aussi plutôt fidèle 🙂

On peut le voir sur les photos ci-dessous, la peinture est encore bien présente, notamment le rouge et le jaune, présents sur l’adobe qui compose les murs. Car à l’époque, il a été construit en 1475, et encore maintenant dans les villages, les maisons sont faites en adobe, qui est un bien meilleur isolant que la brique par exemple, mais beaucoup plus friable. Mais comme cela ne coûte quasiment rien à produire, c’est encore très utilisé de nos jours. On appréciera également les petites gravures bien plus récentes de touristes, datant en général du début 20e siècle.

Couleurs Tambo Colorado au Pérou
Murs tambo colorado au Pérou

Il y a de très nombreuses pièces dans le site, c’est l’un des plus grands et l’un des mieux préservés de l’époque. On va distinguer 3 grandes parties, qui font face à l’énorme place, de laquelle on a une super vue sur l’ensemble des ruines et également une plateforme de laquelle l’Inca en personne (pratique, le grand chef des Incas s’appelle l’Inca) dirigeait les festivités et rituels. La classe.

On va donc trouver 3 parties différentes, une d’habitation, une réservée aux rituels et une plus d’outillage. Bon, objectivement, on ne les distingue plus vraiment, mais on va voir une foultitude de pièces, c’est un vrai labyrinthe et c’est assez rigolo.

site de tambo colorado au Pérou
Site de Tambo Colorado à Pisco

L’environnement

On peut le voir sur les photos, c’est un endroit très sec. Et pourtant j’y étais en hiver (enfin l’hiver pour eux). Et c’est grâce à cette sécheresse que les peintures du batiment sont encore si bien préservées.

Alors normalement, il y a la rivière Pisco qui passe juste devant et qui permet l’agriculture juste à côté, qui rafraichit les environs également et rend l’environnement plus agréable, d’où son ancienne fonction de résidence d’été.

Mais les paysages et les montagnes sont impressionnants d’aridité. Le soleil cogne dur, il n’y a quasiment aucune verdure naturelle.

Tambo Colorado à Pisco au Pérou
Tambo Colorado à Pisco au Pérou

La colonisation de la région

On va le voir sur les images ci-dessous qui viennent du petit musée juste à côté du site, les Incas ont annexé la région d’Ica après que celle-ci ait connu quelques périodes très fastes, notamment par 3 grosses civilisations: les Paracas, les Nasca et les Chincha. Sur la seconde image vous pouvez retrouver le réseau des routes des Incas qui s’étend sur toute la partie ouest du continent. Impressionnant !

colonisation Pisco et Paracas
réseau de routes inca au pérou

A faire à proximité dans la région d’Ica

La région d’Ica est vraiment chouette et a pas mal de sites intéressants. Pourtant, il n’y a que peu de touristes. En été, la bourgeoisie péruvienne vient dans les complexes hôteliers de la côte aux environs des Paracas, mais sinon les étrangers vont surtout à Huacachina.

Toutefois, il serait vraiment dommage de ne faire qu’un saut à Huacachina. Je fais une présentation de la région d’Ica dans cet article, mais mes coups de coeurs sont :

  • les Paracas, un endroit très nature, entre faune et désert
  • le désert d’Ica et le canyon de los Perdidos
  • les fabuleuses lignes de Nazca

Informations pratiques sur Tambo Colorado

Alors il n’y a pas grand monde, c’est un super avantage. Tellement peu de visiteurs que le gardien n’est pas toujours là. Mais cela ne signifie pas qu’il ne faut pas acquitter des 10 soles d’entrée :p Un tarif raisonnable, environ 2,50€.

Il n’y a pas d’eau sur place, donc pensez à prendre des réserve car ça donne soif !
Il y a un mini musée, mais qui donne quelques explications sur la région, les différentes civilisations au fil du temps, les fonctions du temple.
Enfin il y a un parking gratuit sur place. Vu la fréquentation, vous n’aurez pas de souci à trouver une place.

Je conseille de venir soit en tout début de journée, soit en fin, juste avant le coucher de soleil car déjà le soleil tape moins fort, mais aussi les lumières sur les montagnes doivent être magnifiques.

Comment venir à Tambo Colorado

Forcément, le plus simple est de venir en voiture depuis Pisco, à 45 minutes. Il y a des bus locaux, absolument pas réguliers et bondés. Vous pouvez essayer le long de la route, mais bon. Sinon il y a possibilité de passer par une agence, ce n’est pas donné mais c’est une grosse demi journée

Tambo Colorado site inca au Pérou
Site Inca de Tambo Colorado à Pisco au Pérou

Où dormir dans la région

Tambo Colorado, c’est un peu loin de tout, et c’est ce qui fait son charme. La ville la plus proche est Pisco à 20km, pas folle (car détruite à 85% en 2007 suite à un tremblement de terre et depuis devenu un peu la zone), mais qui fait un point de chute pratique pour la nuit. Sinon des Paracas c’est un peu plus loin et jouable, tandis que d’Ica là c’est quasiment 2h.
Pisco a l’avantage d’être très peu cher, mais il faut absolument être proche de la place centrale, par exemple l’Hostal Tambo Colorado (où j’étais) très bien pour 22€, la très jolie Hostal la Casona à 29€ ou, en bord de mer, l’hôtel Pisco Mar et son excellent rapport qualité prix à 20€.

Des Paracas, c’est forcément plus cher, mais le cadre est autrement mieux. Ca démarre avec le sympathique hostal Kokopelli à 30€, la vue folle du Gran Palma Paracas à seulement 50€ ou le luxe avec l’exceptionnel (et je pèse mes mots) Hôtel Paracas et son cadre assez magique, à 240€

Vue Site tambo Colorado Pisco
Site inca de Tambo Colorado au perou

Conclusion

C’est un endroit très sympa, différent, ce pour quoi on vient au Pérou. Quasiment personne ne va à Tambo Colorado alors que c’est un très beau site, très bien préservé, culturellement intéressant et situé dans un chouette endroit. Si vous êtes dans la région d’Ica et dans les environs de Pisco, faites un saut, cela ne vous prendra pas trop de temps.

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez-vous pensé de Tambo Colorado ?

[Total : 2   Moyenne : 4.5/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici