Cela fait quelques années que je découvre le Pérou grâce à madame mais j’avais cette maudite impression que le Lac Titicaca était un lieu super touristique et faux. Donc j’évitais. Ce qui était totalement débile de ma part. Car le Lac Titicaca est tout d’abord un superbe endroit dans des paysages dingues. C’est l’Altiplano, on est à 3800m d’altitude, c’est très spécial. Mais le lac Titicaca et sarégion, c’est culturellement impressionnant.

On est sur quelque chose de totalement différent de Cusco qui est le coeur Inca. Ici, ce sont surtout des civilisations précolombiennes comme les Aymara. Et les Uros qui, lors de la colonisation inca, ont préféré fuir sur le lac. Ce qui a notamment donné ces fameuses iles Uros et Titinos, faites de roseau et où les gens vivent parfaitement, loin de l’agitation de Puno.

Certaines iles sont plus touristiques que d’autres. On a plein d’options et ce qui est chouette c’est que cela ne coute pas spécialement cher, donc je vais vous présenter tout ça, mes coups de coeur, et j’espère que vous trouverez votre bonheur sur le lac !

coucher de soleil lac titicaca

Les différentes iles du Lac Titicaca

L’une des grandes “spécialités” du lac Titicaca, ce pour quoi il est très connu, ce sont ses différentes communautés qui vivent dessus depuis des centaines d’années. Sur des iles qui sont artificielles comme les Uros ou Titinos, ou naturelles comme Taquile.

Il peut être difficile de s’y retrouver, savoir ce que l’on trouve sur chacune de ces iles, lesquelles visiter, pour quelles raisons. Alors je vous explique tout ça !

totora iles uros titinos lac titicaca
iles uros titinos lac titicaca

Les iles UROS

Les iles Uros sont les plus connues du lac Titicaca. Il s’agit d’un groupement d’une centaine d’iles artificielles, faites en totora. Le totora est une espèce de roseau qui pousse sur le lac et flotte super bien. Chaque ile est donc un énorme bloc condensé de totora (qu’il faut renouveler de temps en temps).

Ce processus de création des iles est super intéressant et très ingénieux. C’est vraiment, selon moi, l’une des grandes raisons de visiter les iles Uros. L’autre raison devrait être le côté historique (qui n’est pas abordé lors de la visite). Car le concept de vivre sur le lac date de plusieurs centaines d’années, du 12e siècle plus précisément, du temps où le peuple Uros a fuit les Incas qui déboulaient dans l’Altiplano et voulaient éviter la colonisation. Ils se sont donc réfugiés sur le lac. Les Uros ont depuis été remplacés par les Aymara qui entretiennent la tradition et le commerce !

Lors de votre visite de Iles Uros, qui dure environ 3 heures et ne coute vraiment pas grand chose, vous visiterez une famille et donc une ile. Chaque bateau est dispatché sur une ile à l’entrée de la zone (obligatoire).

Lors de votre visite, la famille vous présentera un peu son histoire, pas mal la vie sur les iles, comment ils vivent au quotidien, comment se construit et s’entretient une ile. Mais vous aurez droit aussi à un tour en bateau typique, ces bateaux aux têtes de puma en totora. On va également vous proposer d’acheter quelques souvenirs créés sur place.

Car il faut savoir qu’ils vivent quasi exclusivement du tourisme (un peu de la pêche) et on va bien le sentir.

Mais, même si ça a un peu perdu de son authenticité, il faut le voir. Déjà ça ne coute vraiment pas cher (11/12€, 10 soles en plus pour le bateau typique), ensuite c’est vraiment intéressant et c’est beau hein! Le lac est magnifique, le village est très beau. Donc c’est une bonne sortie (où vous vous sentez vraiment dans la peau d’un touriste, pour que vous ne soyez pas surpris), qui ne prend pas trop de temps, qui ne va pas grever votre budget, et qui va vous montrer quelque chose qui n’existe quasiment nulle part ailleurs.

Vous pouvez aussi coupler ça avec une visite de Taquile notamment. Ca fait une bonne et belle journée, vraiment chouette.

Vous pouvez découvrir les iles Uros plus précisément dans cet article !

iles Uros titicaca pérou
iles Uros titicaca pérou
iles uros lac titicaca pérou
iles uros lac titicaca pérou

Les iles TITINOS

Alors si vous avez trouvé les iles Uros un peu trop touristiques et cherchez un peu plus d’authenticité, il vous faut aller aux iles Titinos. Le principe est exactement le même, c’est à dire des iles en totora, des familles dessus, en plein lac Titica. Maiiis c’est moins touristique.

Comment ça se fait ? Les Titinos sont des Uros qui ont fait sécession car ils trouvaient que les Uros étaient devenues trop touristiques. Ils ont été en conflit avec ces familles et ils ont décidé d’emmener leurs iles plus loin. Cela leur permet notamment de continuer de vivre de leur activité principale qui est la pêche, la chasse, d’être plus traditionnels, plus tranquilles. Et aussi de proposer un tourisme plus sain.

J’ai beaucoup aimé mon passage aux Titinos car la famille a pris beaucoup de temps pour vraiment nous expliquer, nous montrer comment on construisait une ile, un petit tour en bateau (pas le touristique, leur bateau de pêche en jonc). Evidemment ils proposent des souvenirs artisanaux, mais c’est bien moins pressant qu’aux Uros.

Comme les Titinos sont plus loin, on couple en général la visite avec Taquile (ce qu’on a fait). Par contre, comme c’est moins touristique, il n’y a pas forcément de tours réguliers, il faut demander au port. Une possibilité est de demander un tour privé à la journée, ça ne coutera pas plus de 100€ si je me souviens bien (ça dépend énormément du prix de l’essence). Et franchement, on était pas mal, seuls dans le bateau 😀

Iles titinos lac titicaca
Iles titinos lac titicaca
Iles titinos lac titicaca
Iles titinos lac titicaca

L’ile TAQUILE, la plus belle ile du lac Titicaca

L’ile de Taquile est totalement différente des deux autres. Chaque Péruvien à qui je disais que j’allais au Titicaca me demandait si j’allais voir Taquile. Pas les iles Uros non, Taquile. Et en effet, cette ile qui est naturelle, est véritablement la plus belle. Très authentique, une communauté à part et un savoir faire à part. Côté artisanal, les hommes tricotent. Tout le temps. Sans regarder ce qu’ils font, c’est épatant! ils parlent, ils marchent, ils tricotent sans faire une erreur. Tandis que les femmes travaillent et préparent la laine. Et tout ce beau monde dans les habits traditionnels.

Une visite à Taquile, c’est donc la découverte de cet artisanat. C’est touristique oui mais franchement ça passe très bien. On a aussi droit à de la musique, de la danse, un petit marché qui n’est pas spécialement cher (après les Uros, ça passe bien ahaha!). Et surtout la visite de l’ile, de superbes points de vue. On est un peu loin de tout!

Taquile se visite en duo avec les Uros ou les Titinos. Parfois sur 2 jours si on veut dormir sur place ou visiter aussi l’ile Amantani.

ile taquile lac titicaca pérou
ile taquile lac titicaca pérou
ile taquile lac titicaca pérou
ile taquile lac titicaca pérou

L’ile Amantani

Alors tout d’abord, je n’ai pas visité cette ile. C’est bête parce qu’il parait qu’elle est très chouette. C’est une ile naturelle qui ressemble pas mal à Taquile, à savoir assez grande mais qu’on peut visiter à pied (de toute façon il n’y a pas de véhicule là bas), des vestiges précolombiens, un peuple tricoteur mais ici ce sont plutôt les femmes qui le font. Et une formidable réputation d’hospitalité.

L’ile se visite en général en duo avec les Uros ou, plus fréquemment, dans les itinéraires sur 2 jours. On fait les Uros et Amantani un jour, on dort là bas, et le lendemain on file à Taquile. Un parcours super intéressant je trouve, et pas spécialement cher (entre 60 et 80, selon l’agence).

Visiter l’Isla del Sol en Bolivie

Là ça demande une grosse journée maiiiis vous pouvez filer du côté bolivien pour admirer un endroit qui est, parait il, fantastique : l’Isla del Sol, à l’autre bout du lac Titicaca. Et c’est pas fini car vous aurez en plus la visite de Copacabana (en Bolivie hein, pas à Rio) et également de complexes précolombiens qui ont l’air super intéressants.

Alors c’est une journée dense car il faut aller à la frontière bolivienne en bus, puis ensuite prendre le bateau pour Isla del Sol. On est sur une journée de 12h mais ça a l’air top. Il faudra “juste” regarder pour les vaccins (fièvre jaune) et visa éventuel.

Que faire autour du lac Titicaca

On est super bien à proximité du lac, vraiment. Et on n’a pas forcément envie de s’en éloigner. Et pourtant il y a des petites choses à faire autour. Des ruines précolombiennes, une nature et des paysages fantastiques. Si vous avez fait la route depuis Cusco vous avez du voir à quoi ressemble l’Altiplano et ses montagnes.

On pourra notamment visiter Puno, on va le voir, mais je vous déconseille Juliaca. Sans leur faire injure, c’est moche et ça ne ressemble pas à grand chose. Avec le trafic routier de Lima. Il parait que c’est la ville du trafic d’un peu tout, mais sans être dangereux.

Allez zou, je vous montre le reste 🙂

Découvrir Puno

Franchement j’ai bien aimé Puno et je n’ai pas assez profité de la ville. Le centre ville qui tourne évidemment autour de la plaza de armas (oui je sais, comme partout au Pérou!) et de sa cathédrale. Jolie, style colonial comme à Cusco, mais à l’intérieur très sobre.

On va avoir aussi des jolies ruelles autour, c’est très sympa, plein de petites boutiques, et on peut se rapprocher du lac pour aller profiter du front de mer qui est très agréable. Et aussi faire les emplètes au marché artisanal (et touristique mais on est là pour ça!) juste avant la jetée. Plein de boutiques pas que de souvenirs, et aussi des restos.

Puno est une ville en hauteur, donc il y a quelques miradors à faire pour avoir une jolie vue d’ensemble, notamment le mirador del condor. Gaffe aux mollets ! Le mirador Puma Uta est plus loin mais offre une chouette vue et… une scupture de puma dont je vous laisserai juger la qualité.

Pour diner, je conseille le resto en face de la cathédrale, la Mosja. Très bonne cuisine péruvienne pour pas cher, vu l’emplacement!

puno lac titicaca pérou

Le site funéraire de Sillustani

Il s’agit du site archéologique le plus facilement accessible depuis Puno. Et il est très chouette! Sillustani est un site funéraire original car ses tombes sont en forme de tours en pierre, on les appelle des chullpas. Et elles peuvent faire jusqu’à 12 mètres de haut, rien que ça ! Elles représentent le lien entre la terre et le ciel pour accompagner les morts, un rite des Aymaras (qui occupaient les lieux avant de se faire coloniser par les Incas).

Le site est super original et intéressant. En plus de ça le trajet pour y aller est sympa et la vue depuis la colline est top, avec notamment le lac. On trouve également un mini marché touristique pas trop cher.

Donc je conseille car c’est vraiment quelque chose qu’on ne trouvera pas ailleurs. Et pour y aller, soit on passe par une agence, soit on peut demander à un taxi, ça prendra 3 heures et devrait vous coûter moins d’une vingtaine d’euros. En chemin vous pouvez vous arrêter chez des artisans, notamment un que j’aime bien qui fait un travail de la laine magnifique. On ne peut pas le louper car il a son lama qui est posé sur une petite butte genre “hey coucou regardez moi” et une jolie maison blanche.

Sillustani lac titicaca pérou
Sillustani lac titicaca pérou

D’autres sites archéologiques

Il y a d’autres sites archéologiques autour du Titicaca et de Puno, mais je n’ai pas pu les faire. Toutefois je conseillerais de jeter un oeil à :

  • Cutimbo, un autre site funéraire dans la même veine que Sillustani, mais encore moins de monde. A 20km de Puno, on y accède en voiture ou avec un guide.
  • Inca Uyu, au sud de Puno, un site archéologique dédié… à la fertilité, avec les sculptures qui vont bien. Surprenant !
  • Aramu Muru, un site étrange, une paroi lisse et une porte sculptées à même la falaise, une pierre toute rouge d’ailleurs.
  • Pucara, sur la route de Cusco, un peu avant Juliaca, on va croiser le village de Pucara qui est célèbre pour ses taureaux. C’est surprenant car il y en a un énorme en plein centre ville (un faux hein) et on va forcément s’arrêter pour acheter un petit taureau souvenir. Mais ces taureaux s’exportent partout car les Péruviens vont les utiliser pour protéger la maison. Ca change de l’alpaga !

Buller au bord du lac

Sérieusement, s’il y a bien un endroit au Pérou où on peut se permettre de ne rien faire, de profiter des paysages, du lac, de prendre son temps, c’est bien au Lac Titicaca. Se trouver un petit logement au bord de l’eau, glandouiller, faire du kayak, ce genre de petits plaisirs. On peut dans Puno oui, mais c’est une ville relativement agitée, donc être sur la rive sud du lac vers Luquina (comme au Titicaca Lodge) ou vers Llachon (chez l’habitant dans la Hospedaje Rural La Florida).

coucher de soleil lac titicaca
hotel GHL titicaca

Le canyon de Colca depuis/vers Puno (2 jours)

C’est pas forcément le plus évident, surtout que ce n’est pas la porte à côté, mais si vous êtes à Puno (ou que vous voulez y aller depuis Arequipa) et que vous voulez vous dégourdir les mollets, alors vous pouvez faire une virée de 2 jours au fameux canyon de Colca, célèbre pour être l’un des plus beaux, l’un des plus profonds du monde, mais aussi pour ses condors.

En gros, ce petit circuit est entre Arequipa et Puno, on part de l’un pour aller à l’autre en passant par le canyon. Ca peut être pratique ! En me relisant je n’ai pas l’impression d’être super clair ahah, alors en gros :

  • Partez d’Arequipa pour Puno en passant par le Canyon de Colca (en savoir +)
  • Partez de Puno pour Arequipa en passant par le canyon de Colca (en savoir +)

C’est 2 jours assez actifs, ça coûte une centaine d’euros, il faut faire attention car certains prestataires font payer l’hébergement en plus.

Où loger au lac Titicaca

Autour du lac Titicaca, on a plusieurs possibilités, et je vais vous présenter tout ça. Soit à Puno, soit au calme mais à l’extérieur de la ville, soit sur les petites iles (ce qui se fait vachement bien). Voyons tout ça ! L’avantage du coin, c’est que ça ne coute vraiment pas cher.

Où loger à Puno

Alors à Puno il ya  pas mal de choix. Et surtout un excellent rapport qualité prix. Dans le centre, je vous propose le Casona Hotel Centro, un 3* à 30€ la nuit en plein centre avec d’excellents retours.
Un peu plus haut de gamme, le fameux Casa Andina pour seulement 50€ plein centre et de super feedbacks.

Pour avoir quelque chose d’encore plus haut de gamme et SURTOUT au bord du lac, on a trois très bons hôtels et pas spécialement chers. Mais ces hôtels sont à 3km du centre, donc il faut y aller/revenir en taxi (qui coute 10 soles à chaque fois en gros).
Comme j’étais là pour la lune de miel, on était au GHL Hotel Lago Titicaca qui est situé… sur sa propre petite ile privée. La vue est folle, les prestations très bien et seulement 75€ la nuit.
Dans le même genre, juste à côté, vous avez l’autre Casa Andina qui a son bord de lac privé, idyllique. Un peu plus cher, dans les 80/100 la nuit. Ou le Xima situé de l’autre côté de la rue, pour 50€

Vraiment on a l’embarras du choix dans les hébergements de qualité, on peut se faire plaisir pour pas cher ou être efficace et faire des économies sans faire une croix sur le confort !

hotel GHL titicaca

Vue depuis la chambre de l’hôtel GHL Titicaca

Dormir dans les iles Uros

C’est aussi l’un des trucs chouettes du lac, on peut dormir dessus ! Je ne l’ai pas fait car je n’avais pas pris le temps de chercher à l’époque, mais il y a plein de bons hébergements avec des vues folles et un confort trèèèès bon. Ca commence à 60€ la nuit comme à  l’Aruntawi Lodge.

Le Caminos del Titicaca propose une chambre folle, une vue exceptionnelle pour à peine plus cher et il parait que la famille est fantastique, pour 70€.

Enfin, le luxe ultime sur le lac, c’est au Titicaca Lodge Peru. Ca parait vraiment fou. Mais à partir de 200€ l’appartement en pension complète, éloigné de la zone touristique.

dormir lac titicaca

Informations pratiques sur Puno et le lac Titicaca

Attention à l’altitude !

Il ne faut pas oublier qu’on est plus haut qu’à Cusco, le lac Titicaca étant à 3800m rien que ça. Si vous arrivez directement de Lima ou d’un endroit au niveau de la mer, ça peut faire un petit quelque chose. Si vous arrivez de Cusco, ça ne devrait pas changer grand chose. Pour ma part j’arrivais juste après une journée à Vinicunca, à 5000m, donc autant vous dire que je galopais ahah !

Mais ne poussez pas sur les efforts, machez des feuilles de coca par exemple. Heureusement Puno est bien plus plate que Cusco donc franchement les effets devraient moins se faire sentir. Vous avez sinon la possibilité d’acheter en pharmacie des petites bouteilles d’oxygène, ça aide. Et ne faites pas comme moi, ne les oubliez pas dans la valise quand vous prenez l’avion, vous risquez de vous faire engueuler 😀

iles taquile lac titicaca pérou

Combien de temps rester au lac Titicaca

Difficile… La majorité ne font qu’une étape rapide, une journée à voir le lac, les iles Uros, Taquile parfois, et c’est tout. Et je trouve ça dommage. Ok on n’est pas à Cusco avec ses centaines de sites historiques mais très franchement il faut bien 3 jours sur place pour en profiter. Et si on veut se poser un peu, alors une petite semaine peut être pas mal du tout!

En 3 jours, on peut faire :

  • les iles Uros
  • les iles Titinos et Taquile
  • Sillustani
  • Découvrir Puno
iles titinos lac titicaca pérou
ile taquile lac titicaca pérou

Quand venir au lac Titicaca

On dit que la meilleure saison est la saison sèche, c’est à dire d’avril à octobre. C’est mieux que de se prendre la pluie ! Mais en soit, toute saison est bonne. L’hiver, à savoir juillet et aout, est une très bonne saison maiiis c’est aussi la saison fraiche. Il n’est pas rare d’avoir vraiment froid là haut surtout la nuit, alors qu’il fera chaud en journée. Donc n’oubliez pas les vêtements chauds, même si vous pourrez évidemment faire vos emplètes de pulls en laine d’alpaga

Comment venir au Lac Titicaca

Venir en avion

Donc là c’est facile, il y a un aéroport à Juliaca qui est desservi principalement par Lima, un peu par Cusco. Et en général ce n’est pas cher de venir, moins de 100€. En revanche ça ne vaut pas forcément le coup de venir en avion de Cusco ou Arequipa car on fait presque forcément un stop à Lima, donc perte de temps.

L’aéroport de Juliaca est situé à une heure au nord de Puno, et ça dépend beaucoup du trafic (spoiler : il est pourri à Juliaca), donc prenez pas mal de marge.

Pour aller de Puno à Juliaca et inversement, donc on a les taxis, ça va couter une petite trentaine d’euros. Sinon vous avez la possibilité de réserver une navette en avance depuis l’aéroport jusqu’à Puno (plus d’informations ici) pour environ 40€

Venir depuis Cusco

Donc, depuis Cusco, il y a plusieurs possibilités :

  • En avion, mais si le vol n’est pas direct (ça arrive de temps en temps) cela ne vaut pas le coup
  • En bus de nuit, 6h30 de trajet et une arrivée aux aurores (environ 5h du matin). Ca coute entre 10 et 20€, ça dépend des compagnies et des sièges. La référence est la compagnie Cruz del Sur. Mais vous pouvez aussi réserver ici pour un bus plus confortable à 22€
  • En bus touristique, une très bonne solution pour faire quelques visites en chemin. C’est la fameuse Ruta del Sol, où l’on va voir SURTOUT (j’insiste hein) la fabuleuse église de San Pedro de Andahuaylillas, surnommée la Chapelle Sixtine des Andes. Mais aussi le surprenant site inca de Raqch’i, et le musée de Pucara dont je vous parlais plus haut. C’est forcément plus long, 10h, mais vous pouvez profiter des paysages et de ces superbes endroits. Même si cela coûte 75€, je conseille très fortement. Plus d’informations ici.
  • En train, car on a le magnifique train touristique Andean Explorer de Perurail. Ce n’est pas un train normal, c’est un vrai train luxueux avec repas gastronomique, toit panoramique, fauteuils super confortables. Le tout traversant les sublimes paysages de l’Altiplano. Bon, ces prestations ont un coût, on est à 200€ par tête pour les 11 heures de trajet. Mais sacrebleu, ça envoie du rêve ! Plus d’informations ici.

Venir depuis Arequipa

Bien que cela soit assez proches, on n’a pas énormément de possibilités. Déjà, la ligne de train a été fermée. Ensuite, l’avion va forcément passer par Lima donc c’est pas foufou en terme de timing (4h pour 300km, pas top). Donc il reste la route :

  • le bus de nuit avec Cruz del Sur encore, 10€
  • un tour en passant par le Canyon de Colca, sur une journée. Ca coute 75€, mais on voit les condors et le canyon ! Plus d’infos ici.
  • En taxi, vous pouvez voir avec Mundo Taxi, ils ont excellente réputation. Par contre, je n’ai pas trouvé d’informations sur les prix.

Venir depuis Lima

Bon là c’est encore plus compliqué. Ou simple. En gros c’est soit le bus et il faut faire Lima – Arequipa puis Arequipa – Puno. Ca fait 20h de route, puis une journée à attendre à Arequipa, puis encore 5h de route. Disons que ce n’est pas le plus optimal. Sauf si vous souhaitez prendre le temps de visiter Arequipa.

Sinon c’est l’avion. Et là c’est facile car comme on l’a vu plus haut, ce sont des vols qui commencent à 40€ avec JetAir et même Latam ! Il ya  plusieurs vols par jour mais regardez en avance et comparez les compagnies. J’utilise Kayak pour comparer et jamais de mauvaise surprise

Louer une voiture à Puno

A Puno, on n’a pas forcément besoin de voiture si l’on veut faire les principaux endroits. Tout est accessible avec des taxis pour pas trop cher. Après si l’on veut plus de flexibilité, prendre les petites routes, aller au sud du lac par exemple, alors oui. Il faudra surtout faire attention à la circulation dans Puno avec ses petites rues à sens unique et le trafic en périphérie. Le seul souci est que… je n’ai trouvé absolument aucune agence tant à Puno qu’à Juliaca. Donc il faudra plutôt venir avec sa voiture depuis Arequipa je pense, ou alors demander aux hôtels s’ils connaissent une agence. Mais là franchement, je sèche 😀

Conclusion

Et voilà, vous savez à peu près tout sur le lac Titicaca ! Une étape presque obligatoire lors d’un séjour au Pérou qui s’inscrit super bien lors d’une visite au sud du pays entre Cusco et Arequipa. Une étape qui mérite plus qu’un saut de puce, qui peut permettre de souffler au bord de ce magnifique lac. Car oui il y a les iles et les communauté à découvrir, mais c’est bien plus que ça, comme on a pu le voir 🙂

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté  🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez-vous pensé du lac Titicaca ?

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici