Le lac Titicaca (que vous pouvez découvrir dans cet article) est surtout connu pour être le plus haut lac habitable du monde. Mais sa grande “spécialité”, ce sont ses iles artificielles faites en roseau sur lesquelles des communautés vivent depuis des centaines d’années. Ce sont les iles Uros, et c’est très surprenant.

Au fil du temps, ces iles sont devenues très (trop) touristiques et on dit que c’est Disneyland. C’est pourquoi j’étais très sceptique avant d’aller les voir et je vais vous dire ce qu’il en est vraiment dans quel état d’esprit il faut y aller, de quoi il faut profiter (par exemple dormir sur place!), quelles seraient les alternatives. Et quand même les prix car ce n’est pas cher donc pourquoi s’en priver ?

Au delà du surtourisme qui peut déranger, il faut voir un peu plus loin. Car les iles Uros, c’est une civilisation très ancienne, un savoir faire unique, des gens super intéressants et mine de rien, c’est beau !

Allez zou, je vous explique tout ça car la visite va être intéressante !

iles uros lac titicaca pérou

D’où viennent les iles Uros

Le lac Titicaca, comme tout l’Altiplano, est habité depuis un bon moment. On estime que les premières populations seraient les Tiwanaku dont les premières traces remonteraient à plus de 12000 ans, rien que ça. Cette civilisation a dominé toute la région, surtout à partir du 5e siècle, et s’est notablement installé autour du lac. On trouve les principaux sites archéologiques côté bolivien.

Un autre groupe, plus petit, s’est également installé ici, dont on ne sait que peu de choses. Ce sont les Uros, nom qui signifie “les hommes de l’eau”. Pour certains ils viendraient de Polynésie, pour d’autres d’Amazonie. Pas facile de s’y retrouver. Mais alors que les Tiwanaku déclinèrent notamment avec l’influence grandissante des Incas et leur conquête du continent, les Uros décidèrent de fuir cette colonisation forcée. Ils construisirent des bateaux en totora, qu’ils maitrisaient déjà un peu et s’enfuirent sur le lac.

Les bateaux furent ensuite attachés les uns aux autres, puis “ancrés” dans le lac, c’est ainsi que les iles furent formés et le peuple Uros s’adapta à son nouvel environnement.

Depuis les “vrais” Uros ont disparu (depuis 1950 environ), leur langue aussi, et ce sont les Aymaras qui ont pris la relève et ont développé l’activité touristique.

Maintenant, la majorité des habitants vivent sur la terre ferme, de nombreuses iles ont des bâtiments “en dur” et non seulement en totora et ils vivent quasi exclusivement du tourisme. Mais ils entretiennent également ces traditions, cet art de vivre typique, d’une façon peut-être maladroite mais qui mérite vraiment d’être découvert.

totora iles uros titinos lac titicaca
bateau lac titicaca iles uros

Comment visiter les iles Uros sur le lac Titicaca

Comment se déroule la visite des iles Uros

Si vous passiez par une réservation en ligne (comme ici), alors l’agence viendra vous chercher directement à votre hôtel de Puno. Sinon, c’est rendez-vous au ponton (le muelle en espagnol, prononcer mouillé) et c’est là que débute votre aventure, qui durera 3 heures si vous n’avez pris que les Uros.

Vous embarquez sur un petit bateau taxi, a priori avec d’autres personnes sauf si vous avez privatisé le tour, pour un trajet de 20 minutes. Il faut dire que les iles ne sont vraiment pas loin. Les autorités ont dédié un canal sur le lac, comme une petite autoroute sur laquelle passent tous les bateaux, c’est rigolo.

iles uros lac titicaca pérou

L’entrée de la zone est payante mais est inclue avec votre billet (qui vous coutera entre 10 et 12€, si vous souhaitez un plus petit groupe). Donc une partie du billet est dédié au bateau taxi, l’autre partie à la zone touristique. Cet argent est ensuite réparti entre les différentes familles qui constituent les iles Uros.
De plus, là où c’est intéressant, c’est que quand on arrive dans les ile Uros, vous ne choisissez pas dans quelle famille vous allez. C’est le “bureau flottant” à l’entrée qui indique où aller. Ils dispatchent tous les bateaux entre toutes les familles, comme ça tout le monde peut profiter du tourisme et ainsi, pas de jaloux !

iles uros lac titicaca pérou

Ainsi vous êtes accueillis par une famille sur leur ile. Là, le côté “légèrement” touristique commence. On va d’abord vous faire une présentation des iles, l’histoire, la façon de faire les iles. SURTOUT posez des questions ! C’est vachement intéressant mais surtout ils peuvent passer vite sur certains détails, sur les façons de faire, car c’est présenté un peu mécaniquement.

Après, on va vous faire visiter l’ile. Les différentes maisons, là où ils vivent (parfois car beaucoup reviennent en ville en fait), et oh ! Vous allez tomber, comme par hasard, sur les étals de souvenirs 😀 Là c’est la seconde partie de la visite, on va un peu vous pousser à acheter. Ce n’est pas spécialement cher, il peut y avoir des trucs plutôt chouettes, donc pourquoi pas. J’ai surtout craqué car on n’était que 2 sur l’ile donc on ne pouvait pas partir sans rien leur laisser. Je me demande encore pourquoi j’ai pris cette housse de coussin très moche (hop, voilà c’est dit).
Donc vous pouvez acheter, c’est pas cher, ça distribue l’argent. Mais faites attention car les femmes sont de très bonnes vendeuses ! 😀

iles uros lac titicaca pérou

Enfin, on va vous proposer un ptit tour en bateau local, les bateaux en roseau avec tête de puma. C’est 10 soles par personne si je me souviens bien. Ca dure 20/30 minutes. Donc oui on paie mais franchement j’adore naviguer sur le lac et parmi les iles. Cette balade permet de voir de plus près l’organisation de la communauté, le bon et le moins bon. Donc prenez le, vraiment (ça fait 5€ pour 2 personnes, ça va).

iles uros lac titicaca pérou

Evidemment la balade est chouette, mais j’ai particulièrement apprécié voir les têtes des autres bateaux, surtout les vieux, ceux qui sont mal fichus, qui ont des tronches bizarres. Voyez par vous même 😀

bateaux iles uros lac titicaca pérou

On va enfin vous déposer à la zone de restauration. Là vous pouvez donc… vous restaurer, logique. Il y a quelques paillottes pour manger et boire un ptit coup. Bon pourquoi pas. Mais vous pouvez aussi faire tamponner votre passeport avec le sceau “Iles Uros” moyennant 2 soles. Ca c’est sympa je trouve, et probablement le seul truc intéressant de cette dernière étape 😀

Enfin, le bateau à moteur reviendra vous chercher pour retourner à Puno et éventuellement vous ramener à votre hôtel.

Quelle agence choisir pour visiter les iles Uros

Je ne vais pas vous mentir, il y a énooooormément de prestataires pour les iles Uros. Vous pouvez même y aller par vous-même (on le verra en dessous). Vous devez donc faire attention à ces critères :

  • le prix. Pour une demi heure aux iles Uros, on ne vous demandera pas de payer 40€, 30€… par personne. Ya un loup. Si pour un bateau partagé votre hôtel vous dit que c’est ce prix, bah non. Vraiment, le prix est entre 10 et 12€. Et de la même façon si vous on vous dit que c’est 5€, ya également un loup. Ca veut dire notamment que vous serez trop sur le bateau, qu’on va vous réclamer de l’argent à l’entrée, ce genre de choses
  • éviter les rabatteurs. C’est bête mais depuis une mauvaise expérience, maintenant j’évite ceux qui viennent proposer dans la rue. Tout simplement car on ne sait pas sur quoi on s’engage, avec qui, et il n’y a pas de garantie derrière. Donc pour ma part maintenant je préfère passer par les réservations en ligne, c’est en général le même prix à un ou deux euros près, mais je sais ce que j’ai, et avec qui

Donc c’est pour ça que je vous propose cette agence, avec de bons retours, un guide anglophone, on vient vous chercher à l’hôte si vous le souhaitez, pour 11€.

iles uros lac titicaca pérou balade bateau

Visiter les Iles Uros avec l’ile Taquile

Les iles Uros peuvent donc se visiter en une demi journée, comme je vous l’ai montré, mais également dans une excursion à la journée qui comprend une visite à la superbe ile de Taquile.

Ce qui est bien avec cette excursion qui combine Uros et Taquile, c’est que l’on voit deux choses totalement différentes. Deux cultures différentes, deux peuples, deux arts de vivre différents.

L’ile de Taquile est une “vraie” ile physique avec un peuple qui s’est notamment spécialisé dans le textile, un art unique qui est notamment inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco. En plus, c’est beau ! La vue sur le lac est magnifique, on se sent seul au monde, à 4000m d’altitude (ça grimpe un peu). Et ce qui est très appréciable ici c’est la gestion très raisonnée du tourisme, qui est géré par les locaux. Ca va faire un joli contraste avec les Iles Uros 😀

L’ile est assez loin donc vous aurez le choix entre un bateau classique ou un bateau plus rapide (ce que je conseille) mais qui est 10€ plus cher en général. Sauf que vous gagnez 1h de plus sur l’ile au lieu de sur l’eau, ce qui n’est pas négligeable, en plus de rentrer 1h plus tôt.

Enfin, niveau prix, pour la journée complète on est entre 30 et 35€, selon le bateau. Donc très honnêtement, je trouve que ça va car vous allez être sacrément dépaysés !

ile taquile lac titicaca pérou
iles taquile lac titicaca pérou
ile taquile lac titicaca perou
ile taquile lac titicaca perou

Les Iles Uros sans passer par un tour

Si vous voulez aller aux iles Uros par vous même, c’est possible! Enfin, par vous même, il vous faudra quand même prendre un des bateaux du port avec un guide. Pour ça, donc rendez-vous au ponton (le muelle).

C’est là où vous pourrez notamment privatiser un bateau, ce qui devrait vous coûter une trentaine d’euros (m’enfin ça varie énormément selon la tête du client, son niveau d’espagnol, si péruvien ou non, de votre talent de négociation…).

Par contre si vous louez un bateau, alors vous devrez en plus payer les frais d’entrée de la zone, qui s’élèvent à 2.50 soles par personne. Bon, franchement ça va.

bateau iles uros lac titicaca

Dormir aux iles Uros

J’ai peut être été un peu concon là. Comme j’avais un a priori négatif sur les iles Uros, je me disais que dormir sur place devait être dans la même veine, un attrape nigaud. Et bien… pas du tout !

En visitant ces iles, j’ai vu plein de chambres super sympa, certaines isolées avec des vues folles, avec un certain confort sans que ça coûte un bras.

Pour certaines, le fait d’y passer la nuit n’est pas qu’une nuit d’hôtel mais l’occasion de partager une tranche de vie avec la famille, quelque chose de plus authentique que la visite en bateau. C’est ça que je trouve intéressant (en plus du coucher et lever de soleil sur le lac).

Donc voici quelques recommandations. Vous avez tant des petits hôtels (c’est à dire quelques chambres en totora sur une ile) qu’une belle chambre sitée sur une ile familiale.

On va trouver de superbes choses comme le Urosfood & Titiqaqa Lodge à partir de 30€ la chambre double et un confort très correct.

A l’Aruntawi Lodge, vous aurez pour 60€ une magnifique chambre, votre petite terrasse, un cadre vraiment magnifique.

Le Caminos del Titicaca propose une chambre folle, une vue exceptionnelle pour à peine plus cher et il parait que la famille est fantastique, pour 70€.

Enfin, le luxe ultime sur le lac, c’est au Titicaca Lodge Peru. Ca parait vraiment fou. Mais à partir de 200€ l’appartement en pension complète, éloigné de la zone touristique.

dormir lac titicaca

Les iles Titinos, l’alternative aux iles Uros

Il y a quelques années (ou un peu plus), quand le tourisme a commencé à prendre de l’importance au sein des iles Uros, certains ont décidé de faire sécession car ils perdaient leur art de vivre traditionnel. Certaines familles ont donc “pris leurs iles” et sont allées s’installer plus loin sur le lac. Ce sont les iles Titinos, beaucoup moins nombreuses, composées uniquement de quelques familles qui souhaitent montrer un peu plus naturellement comment ils vivent. Mais ça reste tout de même un peu touristique dans le sens où on va vous proposer de l’artisanat, vous proposer un tour en bateau payant, ce genre de choses. Mais c’est plus long, ça parait plus naturel. Le seul souci c’est qu’il n’y a vraiment pas beaucoup de tours qui vont là bas. Donc là il faut demander au port.
De la même façon, les iles Titinos se font en combinaison avec l’ile Taquile en général.

Iles titinos lac titicaca pérou
Découvrir iles uros et lac titicaca pérou

Informations pratiques sur les iles Uros et le lac Titicaca

Je vous explique déjà énormément de choses dans cet article sur le lac Titicaca, mais je vais vous résumer tout ça ici, toutes les informations les plus importantes.

L’altitude du lac titicaca

Au lac Titicaca, on est à 3800m d’altitude, rien que ça. Si vous venez de Cusco, un peu moins en altitude, ça devrait aller. Par contre attention si vous venez de Lima ou un autre endroit situé au niveau de la mer, ça va vous faire un choc. Prenez un peu le temps pour vous habituer.

Combien de temps rester au lac Titicaca et iles Uros

En général on reste une demi journée aux Uros, on fait le tour classique et on reste 3 jours au Titicaca. Mais vous pouvez parfaitement partager un peu de la vie des habitants des Uros en restant quelques jours sur leur ile, au moins une nuit. Il parait que c’est super intéressant, encore plus que la visite en bateau.

Mais au Lac Titicaca, vous pourrez en plus visiter les iles Titinos, Taquile, visiter les sites comme Sillustani, profiter un peu du lac, de Puno. Donc vraiment 3 jours est un minimum du minimum selon moi.

iles Uros titicaca pérou

Quand venir au lac Titicaca

On peut venir toute l’année, mais il est plus agréable de profiter du lac pendant la saison sèche, c’est à dire d’avril à octobre. Sinon c’est la saison des pluies et là l’expérience peut être un chouille plus humide, surtout en décembre, janvier, février ! Mais en soit, toute saison est bonne.

L’hiver est aussi la saison où il fait plus froid, surtout la nuit. Donc prenez une petite laine.

Comment venir au Lac Titicaca et aux Iles Uros

Venir en avion

Il y a un aéroport à Juliaca qui est desservi surtout par Lima, parfois par Cusco. Les vols ne sont pas chers, surtout en venant par les compagnies locales. Latam est un chouille plus cher mais ça va, on trouve des trajets entre 40 et 100€ (forcément, plus on s’y prend tard, plus c’est cher surtout avec Latam). Venir de Arequipa ne vaut pas forcément le coup car c’est avec une escale à Lima, donc beaucoup de temps de perdu, et souvent c’est le cas pour Cusco.

L’aéroport de Juliaca est situé à une heure (ou selon le trafic 1h30) au nord de Puno.

Pour aller de Puno à Juliaca et inversement, donc on a les taxis, ça va couter une petite trentaine d’euros. Sinon vous avez la possibilité de réserver une navette en avance depuis l’aéroport jusqu’à Puno (plus d’informations ici) pour environ 40€

Venir depuis Cusco

Pour aller à Puno depuis Cusco, on a plusieurs possibilités :

  • A moins d’avoir un vol direct, l’avion, ne vaut pas le coup
  • Bus de nuit: on part en fin de soirée, 6h30 de trajet pour une arrivée aux aurores (environ 5h du matin). Le prix est entre 10 et 20€, ça dépend des compagnies et des sièges (le siège à côté des toilettes n’est vraiment pas cher, par exemple). La référence est la compagnie Cruz del Sur. Mais vous pouvez aussi réserver ici pour un bus plus confortable à 22€
  • Le bus touristique estune très bonne solution pour faire quelques superbes visites en chemin. C’est la réputée Ruta del Sol, où l’on va voir SURTOUT (j’insiste hein) la fabuleuse église de San Pedro de Andahuaylillas, que l’on appelle la Chapelle Sixtine des Andes. On aura également le surprenant site inca de Raqch’i, le musée de Pucara (la ville qui a pour emblème le taureau). C’est un trajet plus long qu’en bus classique, 10h qui est évidemment fait de jour, mais vous pouvez profiter des paysages et de ces superbes endroits. Même si cela coûte 75€, je conseille très fortement. Plus d’informations ici.
  • En train, il est possible de rejoindre Puno depuis Cusco (et l’inverse évidemment) avec le magnifique train touristique Andean Explorer de Perurail. Ce n’est pas un train normal, c’est un vrai train luxueux avec repas gastronomique, toit panoramique, fauteuils super confortables. Le tout traversant les sublimes paysages de l’Altiplano. Bon, ces prestations ont un coût, on est à 200€ par tête pour les 11 heures de trajet. Mais sacrebleu, ça envoie du rêve ! Plus d’informations ici.

Venir depuis Arequipa

Aller de Arequipa à Puno n’est pas si simple que ça. Même si ces villes sont assez proches, on n’a pas beaucoup de possibilités. On n’a plus de ligne de train qui a été fermée. L’avion passe par Lima donc c’est pas foufou en terme de timing (4h pour 300km, pas top). On a donc la route et quelques excursions en chemin :

  • le bus de nuit avec Cruz del Sur encore, le prix est à partir de 10€
  • un tour en passant par le Canyon de Colca, sur une journée. Le prix est de 75€, on voit les condors et le canyon ! Plus d’infos ici.
  • En taxi, vous pouvez voir avec Mundo Taxi, ils ont excellente réputation. Il faut les contacter pour avoir le prix, ça dépend de pas mal de paramètres.

Venir depuis Lima

Pour venir à Puno depuis Lima, on n’a vraiment pas 36 solutions. Si on veut venir en bus on doit le faire en plusieurs fois. Lima – Arequipa et ensuite Arequipa – Puno. Ca fait 20h de route, une journée d’attente de correspondance à Arequipa, puis encore 5h de route. Si vous avez le temps et vous souhaitez garder votre budget (bien que l’avion ne soit vraiment pas beaucoup plus cher), ça peut se comprendre. Mais si vous venez en bus prenez absolument le temps de visiter Arequipa.

La solution la plus simple, c’est l’avion. C’est facile car comme on l’a vu plus haut, ce sont des vols qui commencent à 40€ avec JetAir et même Latam ! Il ya  plusieurs vols par jour mais regardez en avance et comparez les compagnies. J’utilise Kayak pour comparer et jamais de mauvaise surprise

coucher de soleil lac titicaca

Dormir à Puno

Plus haut je vous ai donné quelques exemples de chambres pour dormir dans les iles Uros. Mais il est également possible de dormir à Puno, qui offre aussi de bons choix, de bons hôtels dont certains ultra bien placés avec un excellent rapport qualité prix.

Dans le centre, on a le Casona Hotel Centro, un 3 étoiles à 30€ la nuit au centre ville avec d’excellents retours.
En plus haut de gamme, on trouve le très chouette Casa Andina pour seulement 50€ plein centre et également de super retours.

Vous souhaitez quelque chose au bord du lac ? alors on a deux hôtels magnifiques, plus haut de gamme sans couter la peau des fesses. Ces hôtels sont à 3km du centre, donc il faut y aller/revenir en taxi (qui coute environ 10 soles).
On était en lune de miel au GHL Hotel Lago Titicaca qui est situé… sur sa propre petite ile privée. La vue est folle, les prestations très bien et seulement 75€ la nuit.
Juste à côté et dans le même genre, vous avez l’autre Casa Andina qui a son bord de lac privé, idyllique. Un peu plus cher, dans les 80/100 la nuit.

Voilà, on a l’embarras du choix et surtout un excellent rapport qualité prix !

hotel GHL titicaca

La vue depuis la chambre du GHL hotel Lago Titicaca

Conclusion et mon avis sur les iles Uros

Et voilà, vous savez tout sur les Iles Uros !

Alors j’ai essayé de vous montrer ça de manière totalement impartiale, de vous montrer les bons et moins bons côtés. Oui c’est vraiment touristique, ça peut être légèrement lourd. Pour ma part je savais à quoi m’attendre, je savais que j’allais être un portefeuille sur pattes, mais je voulais me faire mon propre avis. Et surtout, je voulais quand même voir à quoi ça ressemblait, m’intéresser à ces iles, à ces gens, car on a tendance à l’oublier, il y a un vrai savoir faire et une vraie culture très ancienne derrière tout ça.

Donc préparez-vous et vous ne serez pas désagréablement surpris, mais vous repartirez en ayant découvert quelque chose de surprenant et d’unique au monde.

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté  🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez-vous pensé du lac Titicaca ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici