Avec la Norvège, la Finlande ou le nord du Canada par exemple, l’Islande est l’une des destinations indispensables pour voir les aurores boréales. C’est un pays presque parfait pour observer ce fantastique phénomène pour plusieurs raisons, comme les vues très dégagées ou l’absence de pollution lumineuse.

Dans un premier temps je vais vous donner plein de conseils pour voir les aurores boréales, des endroits, comment les chercher. Puis des agences pour pouvoir vous orienter. Enfin les applications indispensables en terme de météo et de prévisions d’aurores.

C’est parti !

aurores boréales islande

Pourquoi l’Islande est un bon endroit pour voir les aurores boréales

Déjà il faut savoir que l’Islande est très bien située. Bien que plus au sud que Tromso par exempe, elle reste en dessous de l’ovale boréal, c’est à dire le passage des aurores boréales d’intensité “normales”. Donc s’il y a des aurores, vous avez de très fortes chances de les voir en Islande. Bon, au nord du pays c’est quand même mieux mais au sud ça se fait très bien aussi.

Ce que j’adore en Islande, c’est l’absence de pollution lumineuse. Dès qu’on s’éloigne de Reykjavik ou de toute autre ville, on est dans un noir complet et c’est un sacré luxe pour voir les aurores boréales. Bon il faut quand même prendre quelques précautions d’usage comme ne pas se mettre à proximité d’une route (genre au bord de la route circulaire), mais on va voir plus bas comment trouver ces bons endroits, comment être tranquille.

Enfin, une des raisons pour laquelle je trouve que l’Islande est bien pour l’observation des aurores boréales, c’est la possibilité d’avoir des vues très dégagées. L’Islande est un pays plutôt montagneux oui, mais il est aussi très simple d’avoir une visibilité totale. Et franchement, c’est du luxe ! Et si jamais vous en voulez plus, vous pouvez avoir des cascades, des glaciers, des montagnes… bref énormément de choses pour enjoliver vos photos et vos aurores 🙂

Mais avec quelques petites réserves

Alors oui, l’Islande c’est beau, c’est bien placé, il n’y a quasiment aucune pollution lumineuse, c’est pratique pour les aurores boréales. Mais, car il y a forcément un mais, il y a quelques petits inconvénients. Le principal est la météo. La météo en Islande est probablement ce que vous trouverez de pire et de plus imprévisible. Une couverture nuageuse très forte mais très changeante, c’est à dire que cela peut varier à 10km près et surtout se dégager très rapidement pour revenir juste après.
Autre joyeuseté, le vent. Potentiellement trèèèès fort et glacial dès qu’il fait un peu frais, ça rend l’observation des aurores assez délicate. Habitué à la Norvège, j’avoue avoir eu plus de difficultés ici, vraiment. Mais avec de la volonté, de bons habits, ça se fait.

aurores boréales islande reykjavik
aurores boréales islande reykjavik

Quelques conseils pour voir les aurores boréales

Sur place, voir les aurores boréales demande un peu d’organisation ou alors de la chance. Car vous devrez trouver un bout de ciel clair et on ne sait pas quand elles arrivent. Donc voici quelques petits conseils pour optimiser vos chances :

  • soyez patient ! les aurores peuvent arriver à 19h comme à 23h, il n’y a aucune règle. On sait juste que si c’est une soirée à grosse activité potentielle suite à une tempête solaire, ça devrait arriver tôt.
  • soyez mobile ! déjà pour sortir de la ville, éviter les lumières et vous trouver un bon endroit tranquille, mais aussi pour pouvoir bouger en fonction de la météo car s’il fait moche à Reykjavik, par exemple, il peut faire beau à 30km de là. Ou même à 10km. Pour cela, les apps de météo dont on va parler plus bas seront un très bon allié.
  • soyez équipé ! une lampe frontale, un thermos de thé ou de café, de quoi grignoter
  • soyez couvert ! vous allez rester au même endroit sans trop bouger et probablement dans le froid et le vent. Ca peut être un peu difficile par moment. Donc plein de couches différentes, de super chaussettes en laine, de grosses chaussures, un bonnet, des gants, tout ça même si c’est en automne car il y a du vent.
  • orientez-vous bien ! on va en parler ci-dessous, mais ayez absolument une vue dégagée au moins avec le nord et l’ouest. L’est c’est bien aussi. Et le sud si c’est une grosse tempête solaire. Bref, le plus dégagé que possible !

Si vous voulez en savoir plus sur les aurores boréales, alors je vous conseille ce guide ultra complet.

aurores boréales islande reykjavik

Où voir les aurores boréales en Islande

Concrètement, partout en Islande. Facile hein ! Bon donc ça va dépendre de la météo, sachant qu’elle est en générale plus pourrie au nord et à l’est (les Westfjords c’est pas mal non plus!). Mais à part Reykjavik où c’est un peu plus compliqué à cause de la lumière, vous pourrez en voir quasiment partout.

Comment trouver les bons endroits

Donc, rentrons dans le vif du sujet. Vous êtes quelque part en Islande, vous voulez voir les aurores boréales. Partons du principe que vous êtes véhiculés. Voici ce que vous devez absolument faire :

  • vous éloigner de la ville. Il vous faut un environnement totalement sombre, enfin le plus sombre possible. Donc loin de la ville car les lumières portent. Au pire du pire, vous mettrez ces lumières derrière vous.
  • loin des lampadaires. Même si on est loin de la ville, ils collent des lampadaires. Bon en Islande moins qu’en Norvège mais ça arrive, donc éloignez vous de ça, des usines flashy (ça y en a beaucoup), ce genre de choses. Le noir total on a dit :p
  • une orientation dégagée. Nord et ouest au minimum. L’est en plus c’est encore mieux. Les aurores arrivent par le nord (bon, sauf en cas de tempête solaire, elles peuvent arriver par le sud), et j’ai remarqué qu’elles étaient surtout à l’ouest. Mais l’Islande étant très dégagée vous n’aurez aucun souci à avoir une vue dégagée aux 4 directions si vous le souhaitez

Ca va aussi dépendre de la météo. Mais pour gérer ça, ça sera dans la section sur les applications utiles un peu plus bas.

Quelques exemples photogéniques

On vient de le voir, trouver des endroits propices aux aurores, c’est à dire avec une vue dégagée, est super simple en Islande. Mais voyons un peu les endroits les plus fameux pour les aurores. Tout y est propice, les jolies montagnes, les glaciers, les lagunes…

  • Sur la côte sud on va trouver énormément d’endroits photogéniques
    • le Vestrahorn
    • la lagune Jokulsarlon (de nombreux points d’observation dans toutes les directions)
    • la lagune Fjallsarlon
    • la cascade Skogafoss
    • l’avion abandonné DC3
    • les glaciers Solheimajokull, Svinafellsjökull, Skaftafell…
  • Dans le cercle d’or (que vous pouvez découvrir ici)
    • l’immense parc du Thingvellir et ses lacs
    • la cascade Gullfoss
    • la cascade Bruarfoss
  • Dans l’ouest de l’Islande
    • la montagne de Kirkjufell dans le Snaefellsnes
    • vers Valahnúkamöl au bout du Reykjanes
    • le phare d’Akranes

Après forcément, il y a des dizaines d’endroits sympas un peu partout dans le pays. Les petites églises super photogéniques, les montagnes, les Westfjords, dans les Highlands comme le Landmannalaugar… clairement ce ne sont pas les idées qui vous manqueront, mais plutôt le temps !

aurores boréales gullfoss

Quand voir les aurores boréales en Islande

Oh ben c’est assez facile. De début septembre à mi avril, tout simplement. Il y a des aurores boréales toute l’année mais il faut de la nuit, donc quand vous vous retrouvez avec une interminable lueur, que le soleil se couche mais la lumière est toujours là, vous ne pourrez pas en voir.

Voir les aurores boréales avec une agence en Islande

Alors à partir de Reykjavik, si vous n’êtes pas véhiculés, si vous ne savez pas comment faire ou si vous souhaitez simplement laisser quelqu’un le faire à votre place (un petit confort, je l’avoue, je l’ai déjà fait!), alors des agences peuvent le faire pour vous et vous amener voir les aurores boréales.

Comment ça se passe en général, les agences viennent vous chercher à votre hôtel puis la voiture roule jusqu’à trouver soit un endroit sympa soit un coin de ciel, et il faut attendre. Les guides sont en général bons, ils donnent pas mal d’explications sur les aurores, souvent des conseils de photographie aussi. Ils proposent aussi un feu de camp, ce qui n’est pas du luxe avec le froid ! Et de quoi manger de quoi boire. Franchement c’est pas mal.

Pour choisir votre agence, il faut vérifier les avis et suuuurtout voir pourquoi les avis peuvent être négatifs. Si c’est à cause de la météo, ce n’est pas leur faute.
Je conseille également les groupes réduits. Trop de monde, les gros bus, honnêtement c’est pas top. Ca fait du bruit, de la lumière, je ne suis pas fan. Mais en général c’est moins cher.

Je vous mets quelques exemples ci-dessous qui ont de bons retours, à partir de Reykjavik. Voici différents types d’options d’observation d’aurores boréales que vous avez, avec les prix correspondants, vous pouvez cliquer sur chaque pour avoir le détail :

aurores boréales reykjavik islande
aurores boréales reykjavik islande

Les applications pour aider à voir les aurores boréales

Je vais vous parler de trois applications. Une première sur l’activité solaire et deux autres sur la météo, indispensables pour savoir où aller.

Aurora Alerts

Il y a beaucoup d’applications sur les aurores boréales. J’aime bien celle là car elle ne donne pas que le KP (qui n’est pas l’alpha et l’omega, au contraire), mais bien plus d’informations utiles. Comme le BZ (l’orientation magnétique du vent solaire) qui doit être négatif pour pleinement profiter des aurores, la densité et la vitesse des vents solaires. Ces données vous permettent de savoir à quoi vous attendre à court terme sur les aurores.

J’ai eu de belles aurores à KP 0, parce que le BZ avait gigoté. Mais j’ai eu de superbes échecs à KP 4 car le BZ était positif. Donc on va dire que le KP permet de savoir l’activité dans le champ magnétique terrestre, mais pas s’il y aura des aurores. Bien que les chances soient quand même plus élevées, il faut bien l’avouer.

Donc, pour revenir à cette app, vous avez également les graphiques pour suivre ces indicateurs, la possibilité de mettre des alertes en cas de certaines activités fiables indiquant que les aurores vont péter (un combo BZ, densité, vents solaires).

Sinon pour les alertes vous avez aussi juste l’app My Aurora Forecast. Je ne la prends que pour ça, juste recevoir une petite notification quand ça va devenir costaud.

Les deux applications de météo

Yr.no

Alors Yr.no est l’app du site principal de météo en Norvège mais ça fonctionne un peu partout. Je m’en sers surtout pour avoir une vision générale sur la météo. Savoir où il va faire beau, où il va faire moche à court ou moyen terme. En gros savoir dans quelle région aller.

Ventusky

Ma nouvelle application favorite. Sur cette app et son site, on peut avoir la couverture nuageuse (globale, par type de nuage) très précisément par endroit, par heure, sur plusieurs jours. On peut donc bouger de quelques kilomètres, savoir ce qui nous attend. Et en plus ça fonctionne bien ! Bon, en plus de la couverture nuageuse, on a les températures, précipitations, vitesse du vent… tout ce qui est utile en fait.

Si vous avez des questions ou besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message via ce formulaire.

Conclusion

Bon ben ça fait pas mal d’infos tout ça ! Et si avec ça vous ne pouvez pas voir les aurores boréales, c’est que les nuages vous colleront d’un peu trop près. Mais mon conseil serait de sortir dans tous les cas si le ciel est clair. Allez voir, patientez. Guettez l’activité sur les app, s’il fait nuit vous avez de belles chances de les voir. Et si vous ne savez pas comment faire, vraiment n’hésitez pas à passer par une agence, elles ne sont pas spécialement chères ici en Islande donc ça peut valoir le coup.

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté  🙂

Formulaire d’inscription

Qu’en avez-vous pensé ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici