Préparer son voyage pour la Birmanie est quelque chose qui peut s’avérer facile de prime abord, mais en fait pas tant que ça si on veut faire des choses un peu différentes. Déjà, tout dépend de ce que l’on veut faire et surtout quand. Car, une bonne partie de l’année, le pays est sous la mousson. En général une autre partie de l’année certaines régions sont fermées aux touristes pour cause de tensions avec les juntes locales. Et, surtout, ça dépend fortement des transports. Car si les 3 ou 4 principales villes sont bien reliées entre elles en liaison aérienne, ce n’est pas le cas du reste du pays. On va trouver de nombreux aéroports, mais le truc rigolo est qu’ils ne sont pas tous reliés entre eux, et pas tous les jours. Sinon c’est pas drôle.

Mais au delà de ces questions “logistiques”, on a vraiment l’embarras du choix en Birmanie, il y a énormément de choses à voir, de belles régions, de temples. Alors forcément les classiques sont Yangon, Mandalay, Bagan et le lac Inle, mais on peut facilement rajouter des endroits plus confidentiels comme Hpa An, les Mergui, Mrauk U, Hsipaw… Et ainsi dépasser les 28 jours autorisés par le visa. Bref, c’est une destination qui va vraiment combler n’importe quel voyageur, et c’est sans parler des gens qui sont d’une gentillesse incroyable.

lever de soleil temples de Bagan en Birmanie

Itinéraire de mon voyage en Birmanie

L’itinéraire de mes 4 semaines en Birmanie comprenait ces étapes :

Découverte de Yangon

L’arrivée à Yangon a été particulièrement cocasse. Déjà, je rappelle que je n’avais jamais été en Asie avant, donc faire ses premiers pas dans l’une des capitales les plus bordéliques ça fait un petit choc. Mais ça tombe bien, c’est ce que je cherchais. Et ça commence avec la conduite, à droite comme chez nous, mais avec des voitures volant à droite. Je comprends pourquoi il est interdit aux touristes de conduire ! Bref, ça rajouté à l’hôtel qui n’avait pas reçu la réservation et qui était complet, ça fait de drôles de débuts 😀

Je n’ai que 36 heures à consacrer à Yangon pour mon premier passage, alors j’en profite pour me balader sur les quais, le quartier chinois et surtout faire les deux principales pagodes de la ville, la Pagode Sule, au centre (et à côté de l’hôtel, pratique!) et la superbe Pagode Shwedagon un peu plus au nord. D’ailleurs pour celle-ci, je vous conseille vraiment de prendre le train circulaire pour y aller. Une drôle d’expérience car c’est un train de grande banlieue où il n’y a que peu d’étrangers et ça fait toujours sont petit effet. Très chouette. Dans ce cas, il faut s’arrêter à Ahlone, depuis Central. C’est pas le plus pratique (taxi et même à pied c’est plus rapide en fait), mais c’est cool 🙂

Durée : deux jours
Nuits au City Star Hotel

Pagoda Shwedagon à Yangon en Birmanie
Pagode Shwedagon à Yangon en Birmanie
Immeubles de Yangon en Birmanie
Visite de Yangon en Birmanie

Le Rocher d’Or

C’est parti pour les choses sérieuses ! Je voulais vraiment aller voir le fameux Golden Rock (ou rocher d’or) au Mont Kyaiktiyo, mais le faire différemment. C’est un endroit très sacré dans le Bouddhisme, alors je voulais faire plus que les quelques heures en journée et pouvoir y passer une nuit, voir notamment le coucher de soleil et la dévotion des gens. J’y reviendrai plus tard dans un article dédié, mais c’est une super expérience. Déjà le trajet. Le trajet… on y va d’abord en bus ou en train, puis surtout la dernière partie à fond les ballons en camion sur une petite route en zigzag. Mon conseil, payer un peu plus pour avoir la place à côté du chauffeur, sensations garanties !

L’endroit est magnifique, mystérieux, très touristique mais local. La nuit c’est encore plus agréable. Comme les logements sont très chers là haut, les gens dorment à même le sol (qui est frais, on est en altitude, ça fait du bien!) et sont tout curieux de me voir sur place, j’étais le seul occidental à y passer la nuit. Après avoir passé la matinée dans le petit village et prendre le temps avec la superbe vue, il est l’heure de repartir pour Hpa An et continuer un peu vers le sud.

Durée : deux jours
Nuit au Kyaik Hto Hotel

Golden rock Mont kyaiktiyo Birmanie
Mont kyaiktiyo rocher d'or en Birmanie

Hpa An et Mawlamyine

Hpa An, c’est un endroit qui détonne lors d’un voyage en Birmanie. Déjà, c’est montagneux. Et de la montagne karstique comme notamment au Viet-Nam. Donc c’est magnifique, c’est calme, c’est peu touristique, les gens sont ultra gentils (bon ok, partout dans le pays, mais là encore plus). Et il y a beaucoup de choses à faire.

Le classique est de faire une journée en tuktuk pour visiter les principaux temples et sites religieux, ceux ci étant principalement dans des grottes. Avec les Birmans, c’est assez simple. Une grotte ? on en fait un temple ! Une montagne ? On met un temple ! Et c’est chouette. On va trouver de nombreux sites, de nombreuses grottes, mes préférés ayant été le Lumbini garden et ses 1100 statues de Bouddha alignées en rang d’oignon au pied du superbe Mont Zwegabin et la pagode Kyauk Kalap perchée sur son étonnant rocher. Mais le clou du spectacle est d’assister à la sortie des chauves-souris de leur grotte, par dizaines de milliers, à la fin de journée. Réellement impressionnant!

Durée : une journée
Nuit au Soe Brothers 2 Guesthouse

monastère Kyauk Kalap Hpa An birmanie
Lumbini Garden à Hpa An en Birmanie
Grotte Hpa An Birmanie
Pagodes de Hpa An en Birmanie

Bon, pour le second jour, j’ai un peu merdé. Comme je ne savais pas conduire de scooter (la première et dernière fois, j’avais 14 ans et je me suis pris un arbre au démarrage, donc bon) je n’ai pas pu en profiter pour me balader dans ces superbes montagnes karstiques. Donc j’en ai profité pour filer à Mawlamyine, la première capitale de la Birmanie coloniale et 3e ville du pays. Une ville étonnamment très tranquille, très verte, très agréable et avec une architecture coloniale superbe. Cette architecture a un très joli cachet car n’est pas restaurée, donc ça donne un côté mélancolique. Je n’y suis resté qu’une journée, à me balader dans les rues et les pagodes (normal), mais j’y serais bien resté plus en fait.

Durée : une journée
Nuit au Ngwe Moe Hotel

Ville Moulmein Birmanie
Ville de Moulmein en Birmanie

Mandalay et les cités royales de Birmanie

Après ce passage éclair dans le sud est du pays, il est temps de filer au centre et tout d’abord à Mandalay. Pour cela, passage obligé à Yangon car, à moins de faire 24h de bus, il n’y a pas d’aéroport dans cette région (ce qui explique aussi pourquoi il y a si peu de touristes). Mandalay, capitale économique du pays, pas forcément une ville agréable, mais énormément de choses à voir, entre les pagodes et les anciennes cités royales.

Durée : 4 jours
Nuits au Hotel New Wave

J1 – Découverte rapide de Mandalay

Arrivé en fin de matinée, je profite pour découvrir un peu la ville mais surtout aller voir ce que l’on appelle le plus grand livre du monde : la Pagode Kuthodaw. Il s’agit d’un ensemble de 700 stupas (à peu près) où l’on va trouver dans chacune d’elle un élément du livre sacré Tipitaka, gravé sur une stèle en marbre. 700 stupas blanches avec au centre une belle pagode dorée (oui ils aiment bien le doré dans le pays). Impressionnant, une belle expérience 🙂 Mais pas le livre le plus pratique à lire, il faut bien l’avouer.

Pagode Kuthodaw Mandalay Birmanie
Pagode Kuthodaw à Mandalay en Birmanie

J2 – Découverte des anciennes cités royales

Pour cette seconde journée à Mandalay, il est temps de faire le tour de plusieurs cités royales : Inwa, Sagaing et Amarapura où l’on trouve le pont U Bein. Le plus simple est d’avoir un chauffeur à la journée, ce qui ne coute vraiment pas cher, 30.000 kyats c’est à dire 17€ environ.

Inwa, c’est clairement la plus belle cité. Plusieurs temples, un monastère en teck, des rizières, des plantations de bananes, c’es un vrai bonheur. On va vous proposer de le faire en calèche, mais surtout faites le à pied, vous pourrez prendre votre temps, le trajet que vous voulez.

Yadana Hsemee Inwa Birmanie
monastère Maha Aungmye Bonzan à Inwa Mandalay
monastère de Bagaya Kyaung à Inwa Birmanie
monastère de Bagaya Kyaung à Inwa Mandalay Birmanie

Ensuite, on file à Sagaing. Vu que j’ai pris un temps monstre à Inwa, le chauffeur me met un peu la pression car l’objectif est de finir à Amarapura pour le coucher de soleil. Donc dare dare je profite des temples et des centaines de Bouddhas (oui oui, encore!) sur les collines, pieds nus sur du marbre, ça sent le gadin à plein nez! Un ensemble très joli, dans la verdure.

Cité royale de Sagaing à Mandalay
Colline temples de Sagaing en Birmanie

Enfin, hop hop hop en route pour Amarapura où se trouve le fameux pont U Bein, très célèbre pont en teck où l’on observe l’un des plus beaux couchers de soleil. Il faut dire que le cadre est magnifique, un lac, un pont en teck, des moines qui passent, avec le soleil derrière. Alors oui c’est très touristique, mais si le soleil est au rendez-vous, c’est vraiment un chouette endroit. On assiste au coucher de soleil sur une barque, en face du pont, le soleil en toile de fond. Très agréable !

Vous pouvez découvrir le pont U Bein dans cet article.

coucher de soleil pont u bein Birmanie | Blog Vincent Voyage

J3 – Balade dans Mandalay

Mais dans Mandalay, il y a vraiment beaucoup de choses à voir. L’une des spécialités, ce sont les fabriques de feuilles d’or. Car en Birmanie, on adore l’or. Surtout on adore apposer ces feuilles d’or sur les bouddhas, comme on va le voir à la Paya Mahamuni. Et plutôt que de se servir de machines pour faire ces feuilles et les apposer, tout est fait à la main. Ca donne des feuilles encore plus fines. Les voir travailler ces feuilles est très impressionnant.

Ensuite, direction le monastère Kyaung Shwe In Bin, un magnifique monastère en teck totalement oublié des touristes. Superbement travaillé, de très nombreuses sculptures, c’est un vrai chef d’oeuvre.

La dernière étape de la journée est la Pagode Mahamuni, un grand temple qui contient l’une des statues de Bouddha les plus importantes du pays, qui aurait été ramenée du puissant royaume d’Arakan. On peut d’ailleurs voir les gens y apposer les fameuses feuilles d’or, ce qui donne cet aspect inégalement boudiné à la statue.

Fabriques feuilles d'or Mandalay en Birmanie
monastère Kyaung Shwe In Bin à Mandalay Birmanie
Pagode Bouddha Mahamuni à Mandalay Birmanie

J3 – Balade dans Mandalay, suite et fin

Comme j’ai superbement échoué à aller à Mingun (je n’avais pas regardé les horaires des bateaux), la journée commence avec le Palais de Mandalay, qui est une chouette reproduction du palais royal, dont il reste les remparts d’origine, tandis que les batiments ont été reconstruits. C’est intéressant, cela manque peut être un chouille d’infos.

Ensuite, direction le monastère Kyaung Shwenandaw, un autre fantastique édifice en teck. Entre celui d’Inwa, celui de la veille et celui-ci, Mandalay a probablement les plus beaux monastères en teck du pays. Plus central donc plus touristique que le Kyaung Shwe In Bin, il n’en reste pas moins très agréable à visiter. Ses sculptures sont juste magnifiques, c’est extrêmement bien travaillé.

Enfin, je termine la journée par un coucher de soleil depuis la Mandalay Hill, qui donne une très chouette vue sur la ville. Mais comme la mousson a décidé de jouer les prolongations, je me prends une saucée magistrale, tandis que le chauffeur de tuktuk dévale la route, je me demande encore comment on a pu rentrer sans encombre. La conduite birmane me surprendra toujours.

Palais royal de Mandalay en Birmanie
monastère Kyaung Shwenandaw à Mandalay en Birmanie
Coucher de soleil sur mandalay hill en Birmanie
photos instagram Birmanie

Rejoignez-moi sur Instagram!

Les temples de Bagan

Après ces quelques jours assez sportifs à Mandalay, il est l’heure d’aller au coeur de l’histoire birmane, ce qui devait être le clou du voyage : les temples de Bagan.
Depuis Mandalay, le bateau est un super moyen de rejoindre Bagan sans se fatiguer et en se reposant (ce qui ne fait pas de mal dans ce pays assez vivant!). Environ 6h à descendre l’Irrawaddy et admirer le paysage.

Bagan, ce sont probablement les temples les plus célèbres d’Asie. Imaginez, une plaine immense où trônent plus de 4000 temples, pagodes et stupas tous plus beaux les uns que les autres. Certains rénovés, d’autres laissés à l’abandon, mais un immense terrain de jeu. Forcément c’est touristique, mais vu la taille de l’endroit et la quantité de temples, on peut très facilement se retrouver tout seul, et c’est ça qui est bien. On va trouver les temples les plus connus comme Gawdawpalin, Sulamani, Thatbyinyu ou Ananda, où se pressent les touristes (mais ça va, ils sont faciles à éviter, il faut venir tôt), et d’autres tout aussi choupi mais bien moins fréquentés. Et le plaisir de Bagan est là : trouver les petits temples, suivre les chemins de terre, tomber sur une pépite et surtout trouver LA bonne vue pour le lever et coucher de soleil.

Durée : 4 jours
Nuits au Sky View Hotel

Temples de Bagan en Birmanie
Les temples de bagan en Birmanie

Mais ces temples, il faut aussi rentrer dedans pour voir les peintures et les statues. Certains sont très travaillés, il faut avoir une lampe de poche pour pouvoir apprécier car c’est très peu éclairé.

Intérieur temples de Bagan
peinture temple de Bagan

Je suis resté 5 jours à Bagan, voulant prendre mon temps, à rouler en scooter électrique entre les temples. Je ne peux que conseiller de faire ça. En vélo, les distances sont grandes et il fait chaud (et les chemins de terre sont pas pratiques). Moins de 4 jours, j’aurai eu le sentiment de passer à côté de quelque chose, et là je suis loin d’avoir tout vu. Je vous conseillerais également de faire un tour en montgolfière au lever de soleil, c’est une super expérience. Et voilà, j’ai envie d’y retourner.

lever de soleil sur les temples de Bagan
Temple de Bagan en Birmanie
Temple Mahabodhi à Bagan en Birmanie

Découverte du Lac Inle

Le lac Inle est l’un des endroits les plus prisés de Birmanie, et à raison. C’est un grand lac de montagne qui détonne dans ce pays pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le cadre est vraiment chouette, un grand lac perché à 900m d’altitude (ce qui est assez rare en Birmanie) où les habitants se sont drôlement bien adaptés en créant des jardins flottants et villages sur pilotis. Le tout dans un cadre culturel assez exceptionnel avec (devinez quoi!) des pagodes et surtout le site de Kakku.

Pour ma première journée, j’ai fait le grand classique qui est une journée en bateau sur le lac à visiter les villages sur pilotis, les jardins flottants et quelques fabriques. On termine avec le coucher de soleil sur le lac, et c’est vraiment chouette. C’est un indispensable, touristique certe, mais c’est vraiment à faire.

les maisons du lac inle sur pilotis en Birmanie
maison jardins flottants lac inle en Birmanie Myanmar

La seconde journée est dédiée au superbe site de Kakku, plus de 1000 stupas sur un site historique, peu touristique et culturellement très intéressant.

Enfin, pour la dernière journée, un autre grand classique très chouette est de louer un vélo et se promener autour du lac. C’est vraiment bien car cela permet de prendre son temps, voir de jolis paysages et surtout de pouvoir être au milieu des villages et jardins flottants.

Vous pouvez en savoir plus sur le Lac Inle ici !

Durée : 3 jours
Hébergement : Inle Cottage Boutique Hotel

Stupas pagodes kakku lac inle en Birmanie Myanmar | Blog Vincent Voyage
Stupas pagodes kakku lac inle en Birmanie Myanmar | Blog Vincent Voyage

Farniente à Ngapali Beach

Ngapali Beach, c’est la partie détente de mon séjour, mais pas que. Il parait que ce sont les plus belles plages du pays (qui pourraient être détrônées par les Mergui), un endroit calme et étonnamment pas si touristique que ça. Forcément, la plage est superbe, mais à Ngapali il y a aussi les alentours qui sont très chouettes. Dès que l’on sort de la plage principale, on arrive chez les pêcheurs qui sont tout surpris de voir un touriste s’égarer et c’est vraiment agréable. C’est un coin très relax, bon ok avec des hôtels assez hauts de gamme (surtout pour le pays), mais loin de l’agitation que l’on peut trouver en Thailande par exemple.

Il faut dire que ce n’est pas le plus facile d’accès. Situé dans l’Arakan, on y accède soit en avion (rapide et pas trop cher) soit en bus et là c’es 24h de route en moyenne, donc ça va limiter l’affluence, forcément. Mais c’est surtout un bon point d’entrée dans cette région qu’est l’Arakan, pour pouvoir surtout accéder aux fabuleux temples de Mrauk, que l’on va voir ensuite.

Vous pouvez en savoir plus sur Ngapali Beach ici !

Durée : 3 jours
Hébergement : Thande Beach Hotel

plage Ngapali Arakan Birmanie Informations | Blog Vincent Voyage
plage bateaux et village de pecheurs Ngapali Arakan Birmanie Informations | Blog Vincent Voyage

La fantastique cité perdue de Mrauk U

Attention, coup de coeur. Mais un vraiment gros. Aller à Mrauk U est déjà une expérience en soit. Il faut arriver à Sittwe, puis prendre soit un bateau soit un bus pour environ 4h. Et là… on se retrouve dans un village hors du temps. Des temples exceptionnels, totalement différents de ce que l’on peut trouver à Bagan ou dans le reste de la Birmanie. Il y a une identité propre à l’Arakan, et elle se retrouve très fortement dans ces temples qui ressemblent plus à des châteaux forts. Des édifices solides, résistant aux vents très durs et aux tremblements de terre.

Il règne une ambiance étrange à Mrauk U, qui n’est que très peu touristique. Des gens plus réservés, plus difficiles d’accès, et un cadre fantastique, une lumière folle. Les temples sont loin d’avoir été tous rénovés et même rendus accessibles, on a vraiment le sentiment d’être dans la peau d’Indiana Jones.

Je vous propose d’en voir plus sur Mrauk U dans cet article.

Durée : 3 jours
Hébergement : Shwe Thazin Hotel

Coucher de soleil Birmanie Mrauk U temples Mya,mar | Blog Vincent Voyage
Visiter découvrir mrauk u birmanie temples | Blog Vincent Voyage
visiter Mrauk U Birmanie temples Myanmar | Blog Vincent Voyage

Fin de séjour à Yangon

Pour finir, 2 petites journées à Yangon pour visiter surtout la partie coloniale et me perdre dans les petites rues. Bon, le truc rigolo c’est que l’hôtel a commencé à paniquer car j’avais dépassé le délai de 28 jours du visa et ils ne voulaient pas m’enregistrer. Décidément.

Cette ville que je n’appréciais pas du tout du tout au début, que j’avais énormément de mal à appréhender, je commence à y prendre vraiment goût, c’est un joyeux bordel, peu touristique alors que c’est vraiment joli. Et au final, je serai déçu de ne pas en avoir plus profité. Surtout des petits marchés, de la streetfood, de l’ambiance générale. Mais je sais que je reviendrai 🙂

Durée : 2 jours
Hébergement : Best Western Chinatown

Visite des rues de Yangon en Birmanie
Découverte de Yangon en Birmanie
Architecture Coloniale Yangon en Birmanie
Yangon architecture coloniale en Birmanie
Yangon architecture coloniale batiments en Birmanie

En conclusion

J’ai eu la chance de pas mal voyager et la Birmanie reste comme le pays le plus attachant et le plus authentique. Culturellement, il est difficile de trouver mieux en Asie, notamment car il est très préservé du tourisme. Et cela explique pourquoi j’ai pris un plaisir fou à visiter ce pays. On dit d’ailleurs que c’est la Thailande d’il y a 50 ans, avant l’expansion du tourisme.

Les distances sont grandes, mais si on a du temps il est très facile de se déplacer et de faire son itinéraire. Mon conseil serait de ne pas chercher à faire trop d’étapes, mais plutôt de bien profiter de chacun des endroits, notamment pour éviter de passer trop de temps dans les transports. Car même un Mandalay-Bagan prend au bas mot 6h.

Mais dans tous les cas, vous allez sacrément en profiter et en prendre plein les yeux !

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez-vous pensé de la Birmanie ?

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici