Découvrir les pagodes de Kakku

Et si je vous disais qu’à proximité de l’effervescence du Lac Inle il existait un site super intéressant, d’une très grande richesse culturelle et délaissé des touristes. Vous me diriez que j’ai un peu trop chiqué de betel. Alors oui, mais non. Car en effet, le site de Kakku remplit tous ces critères, mais à une proximité « à la birmane » c’est à dire à 2-3h de route.

Tenu par la minorité Pa O (l’une des dizaines du coin, mais reconnaissables à leur turban sur la tête), visiter Kakku c’est aussi plonger dans une culture et découvrir des villages locaux. Allez hop, on embarque pour les 2478 stupas!

Introduction

Kakku, c’est facile, c’est à côté du Lac Inle, dans l’Etat Shan. C’est à dire grosso modo au milieu de la Birmanie. A quelques dizaines de kilomètres de Taunggyi, la capitale du plus gros état du pays (et l’un des plus « animés » en terme de guérilla, mais jamais un touriste ne pourra aller dans une zone dangereuse, donc on est pépères là dessus).

Comme c’est à côté du lac, c’est en altitude, ce qui est loin d’être désagréable dans ce pays où il fait sacrément chaud. On culmine à 880m d’altitude. On rigole pas, c’est déjà énorme ici. D’ailleurs on peut avoir besoin de la petite laine la nuit tombée. Et franchement, après la chaleur et la moiteur des autres endroits du pays, ça fait sacrément du bien.

Kakku, c’est également en plein territoire Pa O, une des nombreuses ethnies birmanes, la seconde plus importante. Une ethnie qui serait d’origine tibétaine, mais on n’en est pas tout à fait sur. Et ça fait quand même 3000 ans, ça date. Par contre la légende dit qu’ils sont le fruit d’un shaman et d’une dragonne. On a bien eu un âne et une dragonne dans Shrek, donc ça peut paraitre plausible.

Il n’y a que peu d’infos sur la construction du site. Les chercheurs pensent que les premières pagodes datent de 2000 ans.

kakku carte lac inle

Pourquoi aller voir Kakku

5 raisons de se rendre à Kakku

  • C’est beau !
  • Il n’y a que très peu de touristes occidentaux qui y vont
  • La possibilité de découvrir la communauté Pa O
  • Ce n’est pas spécialement cher
  • C’est beau ! (oui, je sais, je radote)

3 raisons de ne pas aller à Kakku

  • Vous n’avez pas beaucoup de temps au lac Inle et pas une journée à perdre ici
  • Vous en avez un peu ras le pompon des pagodes, temples et stupas
  • Vous n’aimez pas la conduite birmane. C’est con, ya 5-6h de voiture sur des routes qui tamponnent les fesses.

Découvrir Kakku

2478 stupas. C’est ce qui vous attend à Kakku. Des petites, des grandes, des anciennes, des ruines, des rénovées (car le pays a son lot de tremblements de terre). Il y en a pour tous les goûts, sauf pour ceux qui ont fait une overdose de pagodes, auquel cas cela risque d’être un moment difficile pour eux.
Ce qui rend le truc encore plus impressionnant, c’est que le site en lui même est tout petit. C’est à dire 1 km². Donc vous imaginez la densité du truc. Et non, je ne suis pas allé compter. C’est pas faute d’avoir essayé mais j’étais marqué à la culotte par ma guide.

kakku vue ensemble

On peut le voir ici, Kakku est un site sacrément dense et c’est vraiment rigolo à première vue. A la seconde aussi, je vous rassure.

kakku pagodes

Quasiment tous les stupas contiennent un autel avec une petite statue de Bouddha. Ici les Pa O, mais les Birmans de manière générale sont très pieux et viennent régulièrement apporter des offrandes.

kakku vieilles pagodes

Eeeeet comme on est quand même en Birmanie, on a toujours ce côté Indiana Jones sur les différents sites, avec certains endroits pas du tout entretenus. Et c’est franchement ce qui est le plus agréable, plutôt que les temples rénovés. La Birmanie a l’énorme avantage, par rapport à d’autres endroit comme le Cambodge ou la Thailande, de ne pas avoir entamé de grosses rénovations, à part à certains endroits de Bagan (forcés par des tremblements de terre), donc ça garde encore cette authenticité.

kakku stupa

Bien que tout soit aligné en rang d’oignons, parfois on retrouve un stupa au milieu du chemin. Allez savoir. Ce qui est épatant, c’est que malgré les différents tremblements de terre, les stupas n’ont pas été trop endommagées. On peut voir ça à leurs coiffes encore présentes sur beaucoup d’entre elles.

kakku stupas

On peut apprécier la densité et la diversité des stupas à Kakku. D’ailleurs, un stupa est un monument commémorant la mort de Bouddha et sa représentation. Donc on y trouve souvent des petites statues, des reliques de Bouddha. A la différence des temples, on ne peut pas y entrer. Bon là ok c’est peut être un poil petit, mais si on peut entrer dans un stupa, alors c’est un temple (et le truc rigolo c’est que les deux peuvent être appelés pagoda en Anglais, pour faire encore moins simple).

kakku statues

Comme souvent dans l’architecture des temples birmans, il y a un gros travail fait sur les détails. Sur les représentations, dans les fresques, c’est quand même super bien fait.

rizieres kakku

Kakku est entouré de rizières et de montagnes. En faisant le tour du site, on a un chouette point de vue sur cellces-ci.

Comment aller à Kakku

Alors pour aller à Kakku, ya un énorme avantage. C’est qu’il n’y a qu’une seule façon de faire : passer par le centre culturel Pa O de Taunggyi (la capitale de l’Etat Shan). Alors on va vous proposer des tours privés aux alentours de 100$ organisés par des hotels ou tours opérators locaux. Sauf que non. Il vous faut louer un chauffeur pour la journée (vers les 35.000 kyats), qui vous amènera à Taunggyi pour récupérer votre guide et prendre votre billet. Le guide coute 5$ et le billet 3$.
Vous pouvez réserver le taxi de l’hotel, ils sauront où vous emmener. Même si tout le monde n’y va pas, ils ont l’habitude.

Ca prend du temps. Comptez deux bonnes heures pour y aller, et il faut d’abord faire un crochet par Taunggyi pour récuperer votre guide. Et si par chance c’est le jour du marché, vous pourrez y rester un peu plus longtemps pour faire un peu le tour, il parait que c’est très sympa, même si Taunggyi reste une grosse ville.

Vous passerez donc 5h en voiture (ce sont des routes birmanes, je le répète 😀 ), une heure de visite, une heure à déjeuner sur place. Le resto n’est pas foufou et cher pour le pays (c’est à dire que pour 3$ vous avez le plat et la boisson) mais vous n’avez pas vraiment le choix, il n’y en a qu’un à des km à la ronde.

Et au retour, on vous fera passer par les villages Pa O, probablement voir la famille de votre guide. C’est sympa, mais c’est dommage que cela prenne autant de temps que sur le site de Kakku. Essayez de vous arranger avec votre guide pour rester plus longtemps si vous le souhaitez, sinon vous pourrez être frustrés.

Enfin, il n’est pas possible de dormir sur place.

trajet kakku inle

Le fameux optimisme de Google Maps pour les trajets 😀 Même si vous vous dites que 2 heures pour faire 70 bornes c’est déjà beaucoup, imaginez que ça sera encore plus long.

En conclusion

Kakku, c’est vraiment un site magnifique. Qui mériterait bien plus de temps que celui alloué par ma guide qui m’a un peu gonflé pour le coup, en plus de ne pas être super agréable et « investie ». Il y a trop de temps passé sur les villages, bien qu’ils soient intéressants, donc il peut être pertinent de « négocier » en amont le temps passé sur place si vous souhaitez plus profiter du site. Jouer à cache cache dans toutes ces pagodes est vraiment super agréable et peut prendre plusieurs heures facile. Car on y trouve différentes époques, différents états. Donc prenez le temps, et savourez 🙂

Des restaurations ont commencé. Vous savez, les fameuses restaurations « à la birmane » c’est à dire en collant du plâtre et de la couleur un peu partout. Si on suit leur logique, on trouvera ensuite des néons et des télés (et je rigole pas). Donc n’hésitez pas à y aller rapidement !

Si vous aimez les sites abandonnés et que vous avez apprécié Kakku, alors vous tomberez forcément amoureux de Mrauk U, mon endroit préféré de Birmanie.

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici