Le lac Inle est l’un des lieux les plus agréables de Birmanie. C’est un lac perché à 900m d’altitude, au sein de l’état Shan, qui contraste sacrément avec le reste du pays. La vie y est paisible malgré le tourisme et on appréciera vraiment les paysages de petite montagne.

Vous trouverez ici mon itinéraire sur les 3 jours sur place (mais on peut y rester bien plus, comme on va le voir), les informations pour y venir, comment chercher un hôtel, les sites à voir absolument. Et, sans vouloir gâcher le suspense, vous allez vous régaler ! Et attention, car comme à peu près partout en Birmanie, vous allez avoir plein de coucou et des sourires de partout.

visiter pecheur lac inle Birmanie Myanmar | Blog Vincent Voyage

Toutes les informations pour visiter le Lac Inle en quelques jours

Petite présentation du Lac Inle et ses jardins flottants

Le Lac Inle, c’est l’étape fraicheur de votre séjour en Birmanie. Logiquement, avant d’arriver ici, vous serez passé par au moins l’une des villes les plus bruyantes du pays, Yangon ou Mandalay et Bagan. Alors imaginez vous comme cela vous fera du bien de vous retrouver à la montagne, dans un des lacs les plus hauts d’Asie du sud est. Même si c’est touristique, le plus touristique après Bagan, il y a largement de la place pour tout le monde, on ne se sent pas oppressé. Et la baisse (relative) de température est également fort appréciée! Mais c’est surtout un tel contraste avec le reste du pays! Pour ceux qui connaissent, cela peut faire penser à la région de Mae Hong Son. Des montagnes, du frais, beaucoup de végétation. Mais en plus touristique.

On peut facilement rester un long moment ici car la ville est agréable, sans trop d’agitation et il y a beaucoup de choses à faire comme on va le voir, quasiment tout tournant autour du lac, évidemment.

Le lac est exploité évidemment pour la pêche, avec des pêcheurs très particuliers comme on va le voir, mais aussi pour “l’agriculture”. C’est à dire qu’on va y trouver des plantations de légumes, dans l’eau. Ce sont les fameux jardins flottants. Ca change des tomates cerises qu’on essaie de faire pousser dans son appart parisien!

maison dans l'eau sur pilotis lac inle Birmanie
maison jardins flottants lac inle en Birmanie Myanmar

Les pêcheurs du Lac Inle

Les pêcheurs, c’est ce qui fait, entre autre, la réputation du lac Inle. Ils ont une façon très spécifique, typique du lac, pour pêcher et pagayer. A l’origine ils utilisaient un filet avec une armature en bois et se positionnaient sur l’arrière de leur barque. Maintenant, peut-être pour des questions d’efficacité, ils utilisent un filet classique. Celui en bois reste toujours pour les pêcheurs à touristes 🙂 Car quand vous serez sur le bateau, vous en verrez qui vont s’approcher et mimer les anciennes façons de pêcher, faire quelques acrobaties (moi qui suis maladroit comme pas possible, je les imaginais tomber à l’eau) et une petite démonstration de pêche. Ca vaut bien quelques kyats!

Lors du lever et coucher de soleil, c’est très cliché mais très photogénique. Donc je pense qu’il ne faut pas se gêner de faire, pour une fois, les touristes dans les règles de l’art 😀

pecheurs lac inle birmanie voyage
pecheurs lac inle birmanie voyage

Les femmes girafes du Lac Inle

Ca, c’est le mauvais côté de la Birmanie. L’exploitation de minorités à des fins commerciales. Les “femmes girafes” appartiennent à l’ethnie Padaung. Elles portent de très nombreux colliers (qui semblent bien lourds) pour allonger le cou.
Leur origine est du côté de Loikaw, au sud du lac Inle, pas loin de la frontière avec la Thailande. D’ailleurs, ethnie persécutée, nombreux sont ceux qui ont traversé la frontière pour se mettre dans la région de Mae Hong Son.

Mais des deux côtés de la frontière subsiste l’exploitation commerciale de ces personnes. Ici, nous allons en trouver plusieurs dans l’artisanat, les ateliers de tissage principalement.
Alors si on vous propose d’aller visiter en tour les femmes girafes, il vaut mieux refuser. Et le top est d’aller par vous-même à Loikaw et sa région, comme l’explique Christophe dans cet article.

femmes girafes tissage lac inle Birmanie myanmar

Une journée en bateau pour découvrir les marchés flottants du lac Inle

Le tour en bateau sur le Lac Inle, c’est le grand classique, l’indispensable du séjour. Et c’est vrai que c’est quelque chose de top. Touristique comme on va le voir, parfois attrape nouille, mais jamais en forçant.

C’est assez simple. Le bateau doit coûter 15/20.000 kyats pour la journée,  donc plus vous êtes nombreux mieux c’est, car le prix est divisé par le nombre de participants (jusqu’à 4 je crois). Enfin, bateau, plutôt une grande barque à moteur, et c’est vraiment chouette!

Départ pour le canal qui est assez long, puis le lac où on va croiser les faux pêcheurs, ceux qui font des petites démonstrations pour les touristes. N’hésitez pas à donner un peu pour leurs acrobaties (500 ou 1000, 30/60 centimes). Puis les vrais pêcheurs un peu plus loin sur le lac, affairés à pagayer avec le pied sur la rame ou à taper l’eau pour faire remonter les poissons (j’imagine!).

pecheurs lac inle birmanie voyage
pecheurs lac inle birmanie voyage
pecheurs lac inle birmanie voyage

La première partie sur le lac est plutôt dédiée à la traversée de villages, voir les maisons sur pilotis, les poteaux électriques dans le lac, l’organisation des villages. Franchement, savoir que toute une vie se fait ici, c’est épatant! Et en plus, ils n’ont pas de moustiques. La chance. On va aussi voir les plantations, les fameux jardins flottants, avec les gens qui s’y affairent. Cueillir de la barque sans tomber à l’eau, ils sont fortiches.

visiter lac inle bateau birmanie myanmar voyage
visiter lac inle bateau birmanie myanmar voyage

La seconde partie est dédiée à l’artisanat du lac. Et c’est, ma foi, intéressant. Ok il s’agit de visites de fabriques et boutiques locales, donc on va vous envoyer des messages subliminaux pour acheter. Mais franchement, les artisans sont vraiment bons et ont un sacré savoir faire. Et ce n’est pas oppressant comme on peut avoir dans d’autres pays d’Asie (ce qui est extra avec la Birmanie de manière générale d’ailleurs).

On va trouver les fabriques suivantes :

  • la soie de lotus, les machines à tisser, comment ça fonctionne, tout le cycle de fabrication. C’est intéressant, c’est douuuuuux. C’est cher oui et non. Oui pour le pays, pas du tout pour nous. Et c’est beau, donc ça peut valoir le coup de prendre quelque chose ici
  • les cigares, au sud, à Nam Pam. Une dextérité à toute épreuve pour la fabrication de ces cigares birmans, les cheerots. J’en ai pris plus pour les boites que pour moi (vu que je ne fume pas), mais de l’avis de mon père, ils sont super forts.
  • les fabriques de bijoux en argent. Pareil, c’est intéressant à voir, c’est un travail ultra minucieux, c’est très travaillé. C’est plus avantageux d’acheter ici qu’en ville.
fleur lotus fabriquer soie artisanat lac inle birmanie
Fabrique Tissage Soie lotus lac inle Birmanie
Artisanat fabrication cigares lac inle Birmanie
Artisanat lac inle fabrication bijoux en argent Birmanie
fabrique de bijoux en argent garçon au lac Inle en Birmanie

Le repas se passera dans un resto au bord du lac. On paie forcément un peu plus cher, mais ça reste la Birmanie 😀

Enfin, la dernière partie est consacrée aux stupas de In Dein (Inthein), un grand ensemble de beaucoup de stupas et pagodes anciennes, situé assez loin car il faut prendre des canaux. Alors attention, on va payer pour prendre des photos, mais pas grand chose, 500kyats je crois (30 centimes). L’ensemble est super photogénique, c’est super chouette. On a vraiment l’impression de faire un saut dans le passé. A la différence de Kakku, le tout est dans la végétation, ça donne encore plus un côté Indiana Jones à votre visite.

L’ensemble est magnifique, alors même si cela coute un petit supplément d’aller à In Dein, allez y! Pour 5000 kyats de plus, c’est cadeau.

Stupas In Dein Lac inle en birmanie
Site antique de In Dein au Lac Inle en Birmanie

Enfin, comme on était super à la bourre, on a eu droit au coucher de soleil sur le lac, ce qui était fort agréable.

meilleurs comptes instagram de voyage et photographie

Découvrir les pagodes de Kakku et les villages Pa O

Kakku, ça a été mon coup de coeur du Lac Inle. J’en parle très précisément (avec plein de photos!) dans cet article, c’est vraiment top. Il s’agit d’un grand ensemble de milliers de stupas anciennes, perdues au fin fond de l’Etat Shan, qui nécessite une petite expédition pour y aller 😀 C’est en plein territoire Pa O, alors il faut d’abord passer par Taunggyi au centre culturel Pa O récupérer la guide locale puis faire la route. Ca prend bien 3h pour arriver sur place, tout de même!

Mais sur place, c’est exceptionnel. Il n’y a quasiment personne, quelques locaux, mais aucun touriste ou presque. Au retour on a la visite de villages Pa O. Intéressants aussi.

Bref, allez lire cet article pour en savoir beaucoup plus sur Kakku, ça vaut le coup!

visiter pagodes kakku birmanie | Blog Vincent Voyage
Stupas pagodes kakku lac inle en Birmanie Myanmar | Blog Vincent Voyage

Une journée autour du lac en vélo

Pour cette dernière journée au Lac Inle, j’ai voulu un rythme un peu plus peinard. Alors j’ai loué un vélo pour faire le tour du lac. Enfin, pas tout le lac hein, car il est super grand. Et en plus ce n’est pas possible, il n’y a pas de route qui fait le tour.

En ville et même dans les hôtels, on peut très facilement louer des vélos pour la journée à raison d’un ou deux euros. Alors ne faites pas comme moi, choisissez en un qui a une bonne selle, car pour passer la journée sur les routes birmanes, vos fesses méritent un peu de confort!

Le trajet du jour consiste à longer par la rive ouest jusqu’à un ponton où on peut traverser le lac avec les pêcheurs, pour remonter par la rive est et, éventuellement, s’arrêter aux vignes (vous sentez le côté français qui revient au galop là). Alors je ne me souviens plus trop, mais le trajet total a du faire 20/30 km (sans le bateau). Et il y a plein de possibilités de faire des pauses dans de chouettes endroits.

ponton sur le lac Inle en Birmanie

La première étape va être un super point de vue surplombant les villages. Des escaliers qui montent bien, mais ça entraine les mollets! Vous n’allez pas avoir grand monde ici donc c’est très agréable. De manière générale, vous n’allez pas croiser beaucoup de touristes à vélo et c’est chouette.

Peu après, une grosse curiosité. Je vois une arche indiquant un temple. Forcément, je n’ai pas encore fait mon overdose de pagodes, je vais jeter un oeil. Et là… le Bouddha a été adopté par deux pythons, qui ont donc élu domicile dans la salle. C’est assez surprenant et ce sont deux beaux bestiaux! Bon, ils vivent bien avec les moines, pas de souci. Et ils y voient l’occasion d’attirer quelques touristes et avoir des offrandes en plus même si cet emplacement n’est pas indiqué.

La pagode n’est pas folle, elle est assez récente, mais tomber nez à nez avec de gros serpents, ça vaut le coup. En plus les moines sont super sympas (comme partout en fait).

vue surplombant lac inle en velo Birmanie Myanmar
pagode bouddha serpent python lac inle Birmanie

Ensuite, c’est la superbe traversée du lac. On va trouver au ponton plusieurs bateliers habitués à faire la traversée de cyclistes, donc sur leurs petites barques il n’y a pas de souci à mettre son vélo, ce qui tombe plutôt bien. Et ce qui est super sympa, c’est qu’on va avoir plein de pêcheurs, les vrais qui ne posent pas pour les photos.

Je ne sais pas si c’est mon “chauffeur” qui était particulièrement sympa, mais il s’est approché et a arrêté le bateau suffisamment longtemps pour faire pas mal de photos, et surtout pour pouvoir apprécier la scène. Vraiment chouette! Ce n’est pas la course “hop hop hop je t’amène au plus vite” et c’est ce que j’adore en Birmanie.

traversée lac inle en vélo
pecheurs du lac Inle en Birmanie sur leur pirogue

Le départ se fait dans les maisons sur pilotis, et à l’arrivée, grosse surprise, les jardins flottants. On arrive en plein dans les plantations, notamment de tomates, sur l’eau. Et c’est franchement top. On peut voir les habitants s’occuper de leurs plantations, mais en bateau. C’est surprenant!

jardins flottants du lac Inle en Birmanie plantations de Tomates
Les plantations dans les jardins flottants du lac inle en Birmanie

Le retour sur la rive est du lac est assez classique. On est assez éloigné du lac mais on a les superbes paysages et montagnes. Par contre, je ne sais plus pourquoi, mais je ne suis pas passé par les vignes de Red Mountains Estate, le plus gros vigneron du coin. J’espère que j’avais une bonne excuse pour éviter ça! C’est surprenant de trouver des vignes, d’abord dans ce type d’environnement, et ensuite en Birmanie. Bon par contre, il parait que c’est pas foufou. Mais ça aurait mérité quand même d’être testé, dommage!

D’ailleurs des virées sont organisées depuis Nyaung Shwe pour aller visiter et tester le vin.

Tazaungdaing – le Festival des Lumières de Taunggyi

Ca c’est un truc assez drôle. Tous les ans il y a le Hot Air Balloon Festival à Taunggyi, qui s’appelle en fait le festival Tazaungdaing, qui signifie le festival des lumières. Et c’est un bordel immense. Ca se déroule à Taunggyi, capitale de l’Etat Shan, au mois de novembre.

C’est un immense festival, énormément de monde, une fête foraine, des marchands, des gens légèrement pompettes et surtout des immenses ballons. Le clou du spectacle est de lâcher des immenses ballons, des montgolfières sans nacelles, en général sponsorisées par de grosses sociétés birmanes. Et pendant qu’ils s’envolent, ces ballons vont envoyer des feux d’artifice. Alors évidemment, c’est rigolo de les voir s’envoler, mais souvent elles ont du mal. Et ça peut parfois moins bien se passer, surtout le mélange ballon/feux (oui ils sont très joueurs). Chaque année il y en a au moins une qui s’écrase et parfois beaucoup de dégâts. Genre ce soir là, il y a eu un joli mouvement de foule lorsqu’une s’est vautrée, mais pas de blessé (contrairement à la veille) et 30min après, une nouvelle prenait son envol.

Franchement, si vous êtes dans les environs pendant le festival, allez y, c’est un grand n’importe quoi à la birmane, eux qui sont normalement si posés et discrets, là… 😀 Et en tant que touriste, vous serez un peu la star.

Tazaungdaing festival birmanie ballons lumières taunggyi lac inle
Tazaungdaing festival birmanie ballons lumières taunggyi lac inle

Que faire de plus au Lac Inle

Le lever et coucher de soleil en bateau sur le lac Inle

J’ai été très bête, je ne savais pas qu’on pouvait spécifiquement louer un bateau pour voir le coucher de soleil sur le lac. Et également le lever du soleil! Vu toutes les photos, ça a l’air d’être un magnifique spectacle ! Et je devais être le seul à ne pas le savoir 😀 Il faut y aller pour environ 5h30 ou 16h30, selon la saison, et comme d’hab le prix est divisé entre les personnes sur le bateau. Donc cela ne va vraiment pas vous revenir cher.

Un tour en ballon

Comme à Bagan, on a la possibilité de faire un tour en ballon au dessus du lac Inle. Je n’ai vu qu’en photo ici et ça a l’air assez fou, de superbes paysages et le lever de soleil. Les compagnies sont les mêmes qu’à Bagan, à savoir Balloon over Bagan et Oriental Ballooning. Les deux sont très sures, il n’y a aucun souci.

Coucher de soleil rizières lac inle Birmanie
Coucher de soleil dans les rizières du lac inle au Myanmar Birmanie

Le marché des 5 jours

Attention, préparez le doliprane. Le marché des 5 jours est, comme son nom l’indique, un marché qui se tient sur 5 jours. Pour faciliter un peu la chose, il est itinérant et se déplace de village en village au long du lac. Que ce soit des villes ou les villages flottants. Donc tous les jours, le marché est dans 4 villages différents. Et évidemment, c’est une fois dans la semaine dans chaque village. Donc ça nous fait 20 marchés différents. Le calendrier change chaque année et je n’ai pas trouvé de source indiquant celui à venir.

Alors déjà je vous conseille d’aller jeter un oeil à cet article, puis surtout de vous renseigner auprès de votre hôtel. Ils sauront forcément. Idéalement, essayez d’éviter les plus touristiques. Mais vu qu’on ne reste pas trop longtemps, on ne va pas faire trop le difficile.

Et surtout, le marché est l’occasion de croiser de nombreuses ethnies comme les Pa O.

Les pagodes de Pindaya

Pindaya est surtout célèbre pour son impressionnante grotte qui contient des milliers de Bouddha. C’est une spécialité birmane. Une grotte? des Bouddha bien sur! Ici ça sera vraiment beaucoup, donc si vous en avez déjà ras la casquette des statues, alors je pense que vous pouvez éviter. Le trajet depuis Nyaung Shwe est long, c’est une excursion à la journée un peu comme Kakku.

Un cours de photographie au Lac Inle

Il y a deux phototours qui sont disponibles et qui semblent être intéressants. Je n’ai pas eu l’occasion d’en faire en Birmanie, mais je pense que vu les lumières, les paysages et surtout la gentillesse des habitants, c’est quelque chose d’intéressant. Pouvoir découvrir avec les locaux, c’est toujours plus chouette. Il y a Burmaphototour et Viator, les deux programmes diffèrent un peu, chez Burmaphototour il y a le bateau d’inclus, je ne sais pas si c’est le cas dans l’autre, ce n’est pas indiqué.

réflexion nuages rizières lac inle Birmanie

Sagar

Sagar, ou Samkar, c’est un petit village et un gros ensemble de stupas bieeeeeen au sud du Lac Inle. Un endroit absolument vide de touristes accessible entre 2 et 3h de bateau (aller), dans un autre lac au sud du lac Inle. C’est assurément une virée que quasiment personne ne fait, où vous croiserez énormément de locaux, plus aucun touriste et l’environnement qui va avec. Donc la vraie vie des Birmans et populations locales. C’est très bien raconté par Brice dans cet article.

Informations pratiques sur le Lac Inle

Tout d’abord il faut savoir qu’au lac Inle, on loge surtout à Nyaung Shwe, qui est la ville à quelques kilomètres au nord, le long du canal qui rejoint le lac.

La carte du Lac Inle

Je vous ai mis sur cette carte les différents endroits du Lac Inle dont je parle. Les différentes pagodes, les endroits pratiques. On peut voir que c’est sacrément étalé! Et comme les routes birmanes sont dans un état tout relatif, ça prend donc un peu de temps.

Le droit d’entrée au Lac Inle

Comme souvent en Birmanie (Bagan, Mrauk U…) il y a un droit d’entrée à payer pour pouvoir circuler dans la Inlay Lake Biosphere Reserve. C’est 10€, 10$ ou la conversion en kyats, qui est valable pour une semaine je crois. Il y a des contrôles assez fréquents aux endroits les plus touristiques.

village flottant lac inle en Birmanie

Comment venir au Lac Inle

Venir en avion

L’aéroport proche du lac Inle est à Heho. Encore un nom rigolo. Et le gros avantage est qu’il est desservi par tous les principaux aéroports du pays, ce qui est un miracle en Birmanie.

J’ai fait quelques simulations de vol. Ne passez pas par les comparateurs classiques, cela va vous couter une fortune. J’ai principalement volé avec AirKBZ, une grosse compagnie birmane, très sure. On va trouver par exemple les trajets suivants :

  • Mandalay – Heho : 50$, 45min
  • Yangon – Heho: 75$, 1h10

Et c’est toujours avec 20kg de bagage compris. Les aéroports sont toujours roots en Birmanie, mais c’est drôle. Et la sécurité est là.

On va voir que le gain de temps par rapport aux bus est assez énorme, mais c’est plus cher. Bien plus cher que l’avion en Thailande par exemple, où c’est très accessible. Mais franchement cela reste correcte, d’un point de vue occidental.

Venir en bus

Le bus est le mode de transport le plus commun mais aussi super long. Bon ok, pas autant que le train, mais quand même.
Pour faire Yangon – Lac Inle, il faut compter 12 heures. Et comme tout bus birman qui se respecte, vous aurez la clim à fond les ballons, des sacs à vomi et des Birmans malades au premier virage (le classique). Mais c’est pas cher, il faut compter un peu moins d’une quinzaine de dollars.

Tous les trajets sont à peu près équivalents, entre 12 et 20 heures, 15$. Car c’est au centre du pays, un peu éloigné de tout. On trouver plus d’infos, les horaires et tous les tarifs sur ce site.

Venir en train

C’est possible de venir en train et c’est assez drôle. Le train en Birmanie, c’est toujours une expérience rigolote. Très peu d’étrangers, des locaux sympa et curieux, la foire fouille à chaque arrêt et souvent de superbes paysages.

La station de train la plus proche du lac Inle n’est pas à Nyaung Shwe mais à… Shwenyaung. J’ai arrêté de chercher à comprendre. Et c’est à 45min en taxi, donc ça va.

De Mandalay ou Bagan, il faut d’abord venir en bus/taxi/autre à Thazi, la station la plus proche, ou la moins éloignée. Et ensuite c’est une dizaine d’heures de train, en passant par Kalaw.

De Kalaw, c’est un superbe trajet dans les montagnes et rizières qui dure 4/5 heures.

De Yangon, c’est le train qui va à Naypyitaw puis Thazi, ça prend gentiment 15h. Puis il faut passer la nuit sur place et prendre le train le lendemain matin pour Shwenyaung.

Le trek Kalaw – Lac Inle

Un des grands classiques du pays pour venir au Lac Inle est de faire le trek sur plusieurs jours partant de Kalaw. Des paysages magnifiques au coeur du pays, des rencontres avec les locaux. Mais il est impossible de le faire sans guide. Pour en savoir plus sur ce trek, je vous encourage vivement à lire cet article chez worldwildbrice.

Où dormir au Lac Inle

Là, on a le choix entre deux possibilités. Dormir au bord du lac et dans des hôtels sur pilotis ou dormir dans la ville de Nyaung Shwe. Forcément, les hôtels du lac sont plus chers, plus luxueux, mais sacrément beaux et une vue folle. En ville, de manière générale une chambre double coute une trentaine d’euros. Je vais détailler les hôtels ci-dessous en séparant en 4 parties, selon leur niveau de confort.

L’offre est grande. On peut aussi décider de choisir en arrivant sur place, surtout si on est en basse saison. En haute saison, il vaut probablement mieux réserver quelques jours avant, surtout pour le moyen/haut de gamme.

Hôtels sur pilotis au bord du lac

Il y en a de plus en plus, difficile de faire son choix. En voici quelques uns qui méritent largement le coup d’oeil:

  • Inle Heritage Stilt Houses, un cadre exceptionnel, pilotis et vue sur le lac, une belle architecture, un charme fou. Environ 180€ la chambre double.
  • Sofitel Inle Lake Myat Min, ouf. Très beau, plus moderne, mais des prestations et un cadre assez incroyables. A partir de 120€ la nuit
  • Inle Princess Resort, le plus bel hôtel du lac, mais aussi le plus cher. Environ 220€ la nuit, mais un cadre exceptionnel.
  • Hupin Inle Khaung Daing Village Resort, attention affaire! un hôtel sur pilotis à moins de 50€ la chambre double. Un rapport qualité/prix imbattable

Hôtels de confort à Nyaung Shwe

Pour un certain confort sans se ruiner, en centre ville:

Hôtels classiques et sympas à Nyaung Shwe

Des hôtels pas spécialement chers et confortables en centre ville

Hôtels pas chers à Nyaung Shwe

Quelques petites auberges très bien évaluées (+9/10) et avec de super avis clients, à moins de 20€ la chambre double:

  • Aquarius Inn, à partir de 16€ la chambre double
  • Primrose Hotel, à 13€ la chambre double ptit dej compris
  • Exotic Inn, encore moins cher à 10€ la chambre double, et 4€ en dortoir

Trouver un hôtel à Nyaung Shwe

Bars et restaurants

Nyaung Shwe est une ville développée pour les touristes et backpackers, donc on va largement trouver de quoi faire en terme de restos et bars. Pour tous les gouts, toutes les bourses. Du vegan, du roots, du très local et aussi de l’international car pas mal d’étrangers se sont installés ici et ont ouvert des commerces. Mais clairement, absolument tout le monde trouvera son bonheur là bas.
Je ne saurai malheureusement vous recommander des endroits en particulier car je ne me souviens absolument plus d’où j’ai mangé ou bu des coups. Mais c’était bien et pas cher. Ca aide, n’est ce pas? 😀

Quelle est la meilleur période pour venir

Il serait assez bon d’éviter la période de la mousson, c’est à dire de mai à octobre. Toutefois il ne pleut pas autant que dans les autres régions du pays comme au bord du golfe du Bengale où c’est le déluge. Ici, c’est humide, très humide, mais touristiquement cela peut quand même se faire.

Mars et avril sont les mois où il commence à faire vraiment chaud dans le pays. Enfin, encore plus chaud que d’habitude 😀 Donc ils sont en général à éviter. Mais le lac Inle est en altitude et il peut faire “frais”. La nuit en hiver on peut passer sous les 10°. Donc une petite laine ne sera pas de refus, et c’est l’un des rares endroits du pays où vous pourrez voir les gens avec une doudoune.

Touristiquement il y aura toujours du monde, surtout janvier/février, c’est l’un des endroits les plus visités du pays. Mais très honnêtement, cela reste largement gérable. Rien de bien méchant, ce n’est pas la cohue d’Angkor.

Combien de temps rester au Lac Inle

Certains viennent pour un jour ou deux. Très honnêtement, je trouve que se farcir autant de transports pour seulement 1 ou 2 jours sur place, c’est assez tristoune. Le lac est un endroit reposant et après toute la cohue du reste du pays, cela fait du bien de se poser un peu ici. Il y a un énorme contraste.

Alors 2 jours serait vraiment un minimum du minimum. 3 jours c’est sympa et il y a de quoi faire pour quasiment une semaine! En restant 3 jours, j’ai du faire des choix, mais je n’avais pas le sentiment de rester trop longtemps ou pas assez.

maisons sur l'eau au lac inle en Birmanie
les maisons du lac inle sur pilotis en Birmanie
les jardins flottants du lac inle en Birmanie

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez vous pensé du Lac Inle ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici