Je suis parti en Bretagne totalement sur un coup de tête. L’idée première était d’aller au Mont Saint Michel (ouiiii je sais, c’est pas vraiment vraiment en Bretagne) et profiter de la faible affluence actuelle, mais tant qu’à être sur place, autant découvrir les environs. Et c’est comme ça que j’ai notamment atterri dans la jolie ville de Saint-Malo, capitale corsaire et des thermes (les deux n’ayant probablement aucun rapport). Je l’avais déjà visitée il y a quelques années, un peu en coup de vent, avec un sentiment d’inachevé. Alors là, c’était l’occasion d’en découvrir un peu plus et, on va le voir, il y a vraiment plein de choses à faire et à voir, que ce soit à Saint-Malo ou dans les environs !

Pourquoi visiter Saint-Malo

La cité corsaire est une très agréable petite ville où on peut facilement flâner, prendre son temps tout en en prenant plein les yeux. On pourrait trouver X raisons de venir à Saint-Malo, mais si je ne devais en citer que 3:

  • Les superbes vues depuis les remparts, à tout moment de la journée
  • On peut facilement rayonner autour de la ville dans de super endroits
  • On se sent très bien dans la ville et les environs, le cadre est top et c’est apaisant

L’histoire de Saint-Malo, la cité des corsaires

De façon très surprenante, la ville de Saint-Malo a été fondée par… Saint Malo (que l’on connait sous le nom de Saint Mac’h Low ou Saint Maclou, évidemment) après de son émigration en Armorique depuis le Pays de Galles en 538. Saint Malo fait partie de ce qu’on appelle les Sept Saints Fondateurs de Bretagne et a suivi Saint Aaron qui s’était installé sur un rocher juste en face de la cité d’Aleth, fondée par les Romains mais brulée et pillée par à peu près tous les peuples qui passaient dans le coin (Saxons, Alains, Normands…). Donc, Saint Malo essaie de remettre la ville sur pied, ça ne marche pas vraiment et même après la ville continue de servir de feu de joie.

Au 12e siècle, finalement la ville est déplacée sur le rocher de Saint-Malo (où était Aaron, si on arrive à suivre), car bien plus difficile d’accès (approuvé par les Anglais). La ville bascule ensuite entre Bretagne et France. Et c’est avec la découverte des Amériques et les échanges avec les Indes que la ville prend son envol et devient un port très important. Jacques Cartier notamment est Malouin, et les corsaires tels que Surcouf font la réputation de la ville. Il faut dire qu’avec tous les bateaux anglais et hollandais qui passent, la tentation de les asticoter est grande !

A la fin de la seconde guerre mondiale, la ville est quasiment totalement rasée (à 80%) par les bombardements américains. Elle est toutefois reconstruite à l’identique notamment grâce à des dons venus du Québec, qui témoignent des liens entre la ville et la région “découverte” par Jacques Cartier.

D’ailleurs, saviez-vous que les Iles Malouines ont été nommées ainsi en l’honneur des très nombreux marins de Saint-Malo qui y faisaient escale avant de traverser le périlleux Cap Horn?

Ci-dessous les statues de deux enfants du pays : Jacques Cartier et Surcouf

statue jacques cartier saint malo
statue surcouf saint malo

Saint Malo intra muros, la vieille ville

Forcément, la vieille ville est entourée par ces fameux remparts et constitue la partie la plus sympa de la ville. On l’a évoqué précédemment, elle a été presque entièrement rasée à la fin de la seconde guerre mondiale, mais heureusement reconstruite quasiment à l’identique, selon les plans d’époque. C’est pour cela que la ville donne une impression de “vieux jeune”, une vieille architecture, un style ancien, mais dans du (relativement) récent. Et ça rend bien ! C’est vraiment agréable de se balader dans les rues de la ville et surtout essayer de sortir des 2-3 rues touristiques pour tomber sur les petites ruelles pleines de charme,

Saint Malo intra muros vieille ville
Saint Malo intra muros vieille ville
Saint Malo intra muros vieille ville

La cathédrale Saint Vincent de Saint Malo

Au centre de la ville se dresse la cathédrale Saint Vincent. Très visible de loin car c’est la pointe qui dépasse des toits de la ville notamment lorsque l’on est de l’autre côté de la baie, à Dinard, ou simplement lorsqu’on est sur l’une des petites iles en face.

Bâtie au 12e siècle et de style roman-gothique, elle a été bien endommagée durant la guerre. Sa visite se fait assez rapidement, mais elle est dans un petit quartier très chouette et surtout loin de la foule, ce qui est pas mal quand on connait l’agitation de Saint-Malo 😀

Cathédrale saint vincent de Saint Malo
Cathédrale saint vincent de Saint Malo

La maison des corsaires

La maison de corsaire est la plus vieille maison de Saint Malo. Elle est construite au début du 18e siècle par François-Auguste Magon de la Lande, armateur très important de la ville et corsaire sous Louis XIV (d’où le nom, logique). Il fut également directeur de la Compagnie des Indes Orientales, créée pour se faire une place sur le marché asiatique et concurrencer les Anglais et Hollandais.

Elle a fait partie du concours du monument préféré des Français, avec une présentation vidéo intéressante ici.

Liste photos instagram

Rejoignez-moi sur Instagram !

Faire le tour des remparts

Les remparts de Saint Malo, c’est vraiment ce qui fait tout le charme, tout l’attrait de la ville. Entourant intra muros sur 1.7km, on peut en faire le tour en une grosse demi heure, ou même plus avec toutes les pauses photos. Car les points de vue sont vraiment chouettes. On va avoir les plages, forcément, les forts également, mais aussi de jolis vues sur l’intérieur de la ville. Si vous avez le temps, c’est également le meilleur endroit pour observer les marées, notamment sur les quelques petits cafés avec vue sur mer, c’est idéal, reposant et rafraichissant avec le vent !

Remparts de la ville de Saint Malo
Les remparts de Saint Malo et la plage
Les remparts de Saint Malo

De super endroits pour le coucher de soleil

Ces remparts, en plus d’être très sympas, bien conservés et avec une vue très chouette, offrent de super opportunités pour voir et photographier le coucher de soleil. Déjà, ils sont très bien orientés. On a une vue dégagée sur le nord, l’est et l’ouest, et le tout dans un cadre très chouette, de quoi avoir plus de choses qu’être simplement en face du soleil. Car à partir des différentes tours et tout le long des remparts, on va pouvoir voir le phare, Dinard, les iles petit et grand Bé, le Fort National notamment. Donc la valeur sure pour la fin de journée, c’est de se poster sur les remparts et trouver l’endroit qui vous plait. Vu la longueur des remparts, vous pouvez être sur d’avoir le bon endroit qui vous conviendra. Et en plus de ça, avec les différentes marées, ça peut vraiment donner quelque chose de chouette. Bon et idéalement il faudrait que le soleil soit au rendez-vous, mais là on ne pourra pas y faire grand chose 😀

Coucher de soleil sur Saint malo
Coucher de soleil à Saint Malo sur le fort National

La tour Bidouane

La tour Bidouane, c’est la plus grosse tour des remparts, celle qui est la plus avancée et qui fait vraiment face à la mer (comme dirait Calogero, et hop vous avez la chanson en tête, merci qui ?). C’est aussi l’un des meilleurs points de vue de la ville. Et c’est un endroit qui a une histoire assez rigolote. Forcément, on l’a vu, la cité corsaire a notamment pour mission d’asticoter les Anglais et de choper tous les bateaux qui passent dans le coin. Louis XIV, sentant le vent un peu tourner, se dit que ça pue un peu et demande à Vauban d’aller fortifier encore plus la ville pour se préparer à la bagarre ainsi que de rajouter de l’artillerie et de la poudre à canon, en prévision. Une grande idée.

Mettre des explosifs dans la tour la plus accessible, forcément ça va donner des idées à la coalition anglo-hollandaise (plus largement la ligue d’Augbourg) et les Anglais passent 2 ans à construire une machine de guerre qui a pour objectif d’aller s’écraser sur la tour Bidouane et ainsi faire exploser ce qui était entreposé. Evidemment, tout ne se passe pas comme prévu. Après un raid sur la ville superbement loupé, les Anglais envoient cette machine infernale en direction de la tour Bidouane mais un coup de vent la précipite sur des rochers. En catastrophe, alors que le bateau coule, le capitaine essaie d’allumer la poudre. Il y arrive, le bateau explose, les vitres de la ville aussi, mais aucun mur de la ville n’est endommagé.

Il y a une rue en ville, la rue du chat qui danse, qu’on aurait appelé ainsi en hommage à la seule victime du raid, un chat qui aurait reçu une braise sur la queue. Taquins ces Malouins 😀

Le phare Môle des Noires

Un très chouette endroit, très photogénique. C’est au sud des remparts, une jetée qui part jusqu’au phare et qui donne une superbe vue sur les remparts, la ville, le port et Dinard au loin. Je pense également que c’est un bel endroit pour le coucher de soleil mais aussi le lever, vu son orientation. On y voit également la plage du Môle.

Phare mole des noires Saint Malo
le phare du mole des noires à Saint Malo en Bretagne

Le château de la Duchesse Anne

Totalement de l’autre côté, au niveau de l’entrée Saint-Thomas au nord, on va trouver, selon moi, la plus belle partie de Saint Malo. Il s’agit du château de la Duchesse Anne, future reine de France (entre autre, elle a un sacré pedigree!), batu par les Ducs de Bretagne pour asseoir leur domination sur la ville de Saint Malo.

Depuis, le château est devenu l’Hôtel de Ville ainsi que le musée (qui sera transféré bientôt), et il n’est pas forcément possible de le visiter. Dommage car l’extérieur est magnifique.

saint malo château duchesse anne

Le Fort National

Peut-être la principale attraction de Saint-Malo, le Fort National est vraiment classe, impressionnant. Un vrai fort Vauban, accessible à marée basse, commandé par Louis XIV pour protéger Saint-Malo des Anglais (encore eux!). Durant la seconde guerre mondiale, il servira de prison par les Allemands.

On peut le visiter, ça prend une grosse demi-heure avec un guide passionné, et les horaires varient forcément en fonction des marées, pour une entrée à 5€.

Le fort national à Saint Malo
Le fort national à Saint Malo en Bretagne

Les iles du Grand Bé et du Petit Bé

Juste en face des remparts, ces deux iles sont accessibles uniquement à marée basse. Alors faites bien attention à la marée avant d’y aller pour ne pas vous retrouver coincé là bas, sinon c’est 6 heures d’attente 😀

Sur l’ile du Grand Bé, on va avoir une magnifique vue sur les remparts de Saint Malo et, s’il fait beau, une très belle eau turquoise. C’est un gros caillou qui demande un mini effort pour arriver en haut, mais ça vaut largement le coup ! On va également y trouver la tombe de Chateaubriand, anonyme et dirigée vers la mer.

Mais une fois sur place, autant en profiter pour aller sur l’ile du Petit Bé, ile rikiki qui a un fort Vauban, dans la série de ceux qui servait à empêcher les Anglais et Néerlandais de prendre la ville. On peut le visiter, c’est assez rapide donc peu de risque de se retrouver coincé ici.

Pour y accéder, c’est super facile, c’est à partir de la plage du Sillon, au niveau de la tour Bidouane, c’est difficile à louper.

Vue sur iles Grand bé et Petit bé à Saint Malo
Vue Saint Malo depuis Grand bé

Inscrivez-vous à la Newsletter 🙂

Les plages de Saint Malo et les grandes marées

Je ne devrais pas en surprendre beaucoup, mais la ville de Saint Malo est entourée par des plages. Et avec les très grandes marées, on va donc avoir d’immenses et superbes plages une partie de la journée. Ca s’en va et ça revient très vite, ça permet d’avoir de jolies jeux de réflexion entre le sable et l’eau s’il fait beau.

Je vous avoue ne pas faire l’original dans ces plages, mais celles autour du Fort National sont chouettes. La plage de l’éventail, et l’immense plage du sillon (bon en fait elle a plusieurs nom) idéale pour faire de grandes balades et aussi prendre le vent !
Il y a la toute petite plage du Mole, aux pieds des remparts et enclavée, en général peu de monde dedans mais beaucoup autour, à l’abris du vent.

Plage du mole à saint malo
Vue sur la plage du mole à saint malo et les remparts
Plage du sillon Saint Malo
Front de mer Plage du sillon Saint Malo

Les fameuses thalasso de Saint Malo

Ok, c’est super cliché. Mais Saint Malo est l’un des très bons endroits pour faire une thalasso et je sais de quoi je parle. Il y a quelques années, à un moment un peu tendu, j’ai passé deux jours aux Thermes de Saint Malo. Et ça fait du bien ! Ce n’est pas donné (mais on trouve assez régulièrement des promos), mais la vache, les massages, les bains, les jets et tout et tout, avec le front de mer, ça fait un bien fou.

Je n’ai fait qu’un seul institut donc je ne saurai pas vous dire ce qui est mieux, ce qui est à éviter. Je sais simplement que j’ai vraiment apprécié être aux Thermes de St Malo. Bon je ne suis pas allé chercher bien loin, c’est le plus connu 😀 Il y en a pas mal d’autres, donc je ne peux que vous conseiller de regarder ici pour comparer les prestations et les prix

D’autres activités à Saint-Malo

Le grand aquarium de Saint Malo

Un des plus grands aquariums de France se situe à Saint Malo, et il est plutôt pas mal. On va trouver notamment l’écosystème de la région, mais également un bassin tropical, un bassin abyssal (avec de drôles de bébêtes dedans !) ou une mangrove. Il y a deux attractions principales dans cet aquarium, le fameux Nautibus, mini sous marin de 4 personnes qui se balade dans les bassins, et la salle Abyssale, un simulateur de plongée en eaux très profondes. Je pense que c’est vraiment très ludique, j’adorais ça quand j’étais enfant (encore maintenant, je l’avoue). Sur leur site officiel, vous pourrez en savoir plus sur l’aquarium.

Le tarif est de 12€ pour les enfants, 16.5€ pour les adultes.

Le micro-zoo, les animaux miniatures

Dans les remparts de Saint Malo, on va trouver un zoo un peu différent, dédié aux petits animaux. Des serpents, des araignées, des crocodiles nains ou encore des piranhas, que des animaux tout choupi ! Alors ce n’est pas donné, 9.50€ pour les adultes, mais ça peut faire une sortie sympa pour les enfants, pour changer des remparts et des biscuiteries 😀 Vous pouvez en savoir plus sur le micro zoo ici.

A voir à proximité de Saint Malo

Il serait dommage de ne s’arrêter qu’à Saint-Malo alors qu’il y a plein de choses à faire à moins d’une heure de route ! Donc Saint-Malo peut servir de pied à terre sympa pour rayonner autour sans faire trop trop de route. La liste ci-dessous n’est pas exhaustive, je ne vous parle que de ce que j’ai pu visiter lors de mon séjour sur place 🙂

Le Mont Saint Michel

Indispensable ou presque ! Le Mont Saint Michel est une merveille à moins d’une heure de route de Saint-Malo. Je vous ferai un article super complet (comme la crêpe!) dessus, mais je conseillerai de venir pendant les grandes marées et idéalement de faire le lever ou le coucher de soleil. Les couleurs sont magnifiques. Et bien que le Mont soit assez rapide à visiter, prenez le temps de faire l’abbaye mais surtout de vous balader autour, dans la baie, de prendre les différents points de vue, c’est super agréable. Truc pratique, le Mont est accessible 24/24, donc vous pouvez venir très tôt visiter les ruelles pour être le premier à l’Abbaye (pour laquelle il vaut mieux réserver son billet en avance, comme sur ce site)

Vue sur le mont saint michel au coucher de soleil
Le mont saint michel à marée basse
Basilique Mont Saint Michel
Le village du Mont Saint Michel

Cancale et la pointe du Grouin

A une dizaine de kilomètres à l’est de Saint Malo, on va trouver la jolie ville de Cancale. Forcément, on s’y presse surtout pour ses fameuses huitres, mais pas que. On peut également assister au spectacle des ramassages des sacs d’huitres avant que la marée ne remonte, faire un tour dans la ville qui vaut le détour, mais aussi aller à la superbe pointe du Grouin au nord de la ville, un endroit parfait pour se balader, avoir l’impression d’être en pleine nature et profiter du coucher de soleil.

Les huitres de cancale en Bretagne
La pointe du Grouin à Cancale

Découvrir Dinard la huppée

En arrivant à Dinard, on est un peu dans un autre univers. Un casino, des maisons magnifiques et vraiment impressionnantes, c’est une ville qui contraste beaucoup avec Dinan ou Saint Malo. La ville est chouette, mais j’ai surtout apprécié son bord de mer, longer les rochers sur quelques kilomètres pour prendre un vrai bol d’air pur dans un cadre magnifique. Et comme c’est situé juste en face de Saint Malo, on a une belle vue sur la ville et, si le temps est de la partie, alors ça donnera de jolies choses au lever et coucher de soleil. Depuis la plage, prenez le temps de longer la côte (avant que la marée ne monte trop!) vers l’est, c’est vraiment beau et rafraichissant! En période estivale, le soir, il y a un spectacle de lumières mais… le soir où j’y étais il a été annulé. Zut.

Vue sur Dinard en Bretagne
Vue sur Saint Malo depuis Dinard

Dinan et son château

Très très belle petite ville médiévale située au bord de la Rance. Mais Dinan, ce n’est pas que son joli petit port, c’est également une vieille ville derrière des remparts, un centre historique préservé et un château encore debout. On va également trouver à Dinan de magnifiques ruelles en pierre, des maisons à colombage, bref c’est un vrai bonheur de flâner dans la ville, de se perdre et surtout d’y prendre son temps. En plus, il y a quelques très bonnes crêperies.

Je vais vous écrire un petit article avec tout plein d’infos sur Dinan, mais surtout prenez la rue du Petit Fort jusqu’au coeur de la ville, idéalement tôt le matin ou en fin de journée pour avoir moins de monde et n’hésitez pas à prendre les quelques mini ruelles sur les côtés, c’est vraiment tout mignon.

Les ruelles de Dinan
Visiter Dinan et ses ruelles

Le Cap Frehel, le Fort la Latte et le GR34

On est à 45min de Saint-Malo mais ça vaut le coup de faire le déplacement ! Le Fort la Latte est très chouette château fort du XIVe, façon Vauban, bâti sur un cap rocheux vraiment pas facile d’accès. Très bien préservé et très bien entretenu, en plus d’être vraiment agréable à visiter on a de superbes vues sur la côte bretonne.

Autre avantage de ce château, c’est qu’il est situé sur le GR34, un magnifique chemin de randonnée qui fait le tour de la Bretagne. Et d’ici on peut aller au Cap Frehel qui n’est pas loin (1h30 à vue de nez) en longeant une côte vraiment magnifique, une eau turquoise, de jolies falaises.

Le Cap Frehel donc ! C’est également un très bel endroit notamment pour le coucher de soleil. En grès rose, donc de très jolies couleurs, de belles falaises de 70m mine de rien. Vraiment, c’est un très beau cadre pour venir en fin d’après-midi pour les couleurs un peu moins fortes, prendre une bonne rafale de vent, et une vue magnifique sur la côte et les falaises. Il y a un parking au phare, mais je conseille donc soit de venir de Fort la Latte soit, plus simple et plus proche et tout aussi beau, depuis le parking qui se situe à mi-chemin. C’est 30/45min de marche très facile et une vue fantastique dans la nature, vue sur la côte, la mer, de superbes couleurs.

Le fort la latte en Bretagne
Le GR 34 de fort la latte au cap frehel

Le musée du cidre… et sa dégustation

Je pensais que c’était un attrape touriste mais en fait pas du tout ! Conseillé par la restauratrice de la crêperie du Petit Galet (très bonne) au Fort la Latte, le musée du cidre est, comme son nom l’indique, un musée qui retrace l’historique de la fabrication du cidre, ludique, intéressant avec plusieurs vidéos et anciennes machines. Mais, le plus important pour nos papilles, c’est tenu par une famille de producteurs, et donc il y a la dégustation de super bons cidres et jus de pomme. Autant vous dire que j’ai fait chauffer la CB et les prix sont pourtant très raisonnables.

Il se situe un peu au sud de Saint Malo, à Pleudihen sur Rance.

Informations pratiques sur Saint-Malo

Combien de temps rester à Saint-Malo

La ville intra muros en elle-même, on en fait assez rapidement le tour. Mais ce qui est chouette à Saint Malo, ce sont les plages, les activités, tout cet environnement, les jolies maisons malouines. On n’est pas obligé d’aller en thalasso pour profiter des bienfaits de la ville, donc on peut parfaitement rester à Saint Malo, prendre 2-3 jours pour faire la ville, se reposer et après en profiter pour rayonner autour, comme aller à Dinan, Dinard, et d’autres comme cités ci-dessus. J’avais pris le parti d’être plus proche du Mont Saint Michel pendant une semaine, mais clairement on peut passer cette semaine à Saint Malo, c’est même plus pratique et on fait moins de route.

Saint-Malo avec des enfants

Honnêtement, je pense que c’est un super endroit pour les enfants. Ils adorent tous les fortifications, donc là ils vont être servis entre les remparts et les forts. La plage, le vent, les activités sportives (char à voile notamment), un aquarium et un zoo, le spectacle des grandes marées, il y a vraiment de quoi faire. En plus, avec les crêpes et les biscuiteries, je pense qu’ils vont être ravis 😀

Loger en hôtel à Saint-Malo

Il y a une très grosse offre hôtelière à Saint Malo, donc on va essayer d’y voir un peu plus clair. Déjà, il faut voir que les prix entre basse et haute saison varient du simple au double, rien que ça. Les prix que je vais vous donner sont pour la haute saison  et chambre double, histoire de ne pas avoir de surprise.

Dans intra muros, forcément c’est un peu plus cher, mais aussi super choupi il faut bien l’avouer. On en trouvera pas mal, le top étant le 4* Golden Tulip du Grand Bé à 130€. Dans les bons hôtels accessibles à intra muros, on aura également le Quic en Groigne et l’hôtel des Abers, à 100€, qui sont très bien notés.
A moins de 100€, on va en trouver quelques uns très corrects également, comme l’Ajoncs d’or à 80€ ou encore l’hôtel de France et Chateaubriand.

Hors intra muros, notamment le long des plages, on va trouver de superbes hôtels spa/thermes comme l’Oceania à 170€ ou le fameux hôtel des Thermes à plus de 200€. En hôtels plus classiques en bord de mer, on aura de beaux 4* vers 110/130 comme le Mercure St Malo ou la superbe demeure Villefromoy. Si vous voulez dormir en château, alors le magnifique château du Colombier est fait pour vous, à partir de 130€.
Enfin, un peu à l’extérieur, en classiques mais très bien et fonctionnels, on aura le Kyriad Prestige à 85€ ou l’Ibis sur la plage du Sillon à 83€.

Et encore, il y en a bien plus! j’ai juste fait une sélection de ce qui ressortait, était le plus pertinent en enlevant les trucs pas foufou. Mais vous trouverez forcément votre bonheur 🙂

Un Airbnb à Saint-Malo

On va trouver pas mal de logements disponibles en Airbnb au coeur même de Saint-Malo, et pas forcément hors de prix. On va trouver des 2 pièces entre 50 et 70€ la nuit, comme celui-ci par exemple. Alors forcément en haute saison touristique ça va partir comme des petits pains car ces apparts sont plein de charme, donc il faudra s’y prendre assez tôt.

Venir en train à Saint-Malo

De Paris, c’est super simple. Il y a des trains directs (entre 2h15 et 2h45) depuis Montparnasse, sinon il y a un arrêt à Rennes et il faut prendre un TER. Ca prend à peine 3h au total, ça reste raisonnable.

Des autres villes, c’est au mieux un changement, sinon deux. Au moins un changement à Paris (même de Bordeaux), puis Rennes. Donc ça prend un peu de temps.

Sinon il y a quelques possibilités en bus, mais ce n’est vraiment pas le plus pratique. Vous pouvez jeter un oeil ici.

Saint malo de nuit

Se garer à Saint-Malo

L’entrée de Saint Malo intra muros n’est réservée qu’aux habitants. Et heureusement car avec les rues super étroites et les touristes, ça serait vraiment un enfer pour circuler.

Autour des remparts, on va trouver de très nombreux parkings pas spécialement chers. En haute saison c’est 1.5€ de l’heure, et gratuits à partir de 19h. En basse saison, 0.5€ de l’heure.

Quelques bons restaurants

Alors on pourrait penser que dans un centre ville aussi touristique on trouve surtout des attrapes nigauds hors de prix, mais en fait non. Enfin pas tant que ça. On va assez facilement trouver des crêperies de qualité et pas spécialement chères, comme Bergamote, très réputé, le Tournesol et les Lutins.  J’ai pu tester un excellent resto de viandes, la Petite Rotisserie.

Les fameuses biscuiteries

A Saint-Malo, et dans toute la région en fait, on va se régaler. Pas que de crêpes mais aussi énormément de gourmandises, de biscuits, de caramels, de kouign amann… bref, de quoi avoir des réserves pour l’hiver! Et à Saint-Malo il y a plusieurs bonnes biscuiteries où faire ses provisions. Forcément, la plus connue est la Maison Larnicol avec ses Kouignettes (un délice) notamment. Mais on aura également la Biscuiterie de Saint Malo (leurs palets sont une tuerie) et la Maison Guella.
Pour les caramels, j’ai fait un carnage plus loin, à côté du Mont Saint Michel à la Maison Pèlerin, où ils les fabriquent.

Conclusion

Franchement, on ne peut pas passer à côté de Saint Malo, surtout si on ne connait pas. Une jolie petite ville fortifiée, avec une grosse histoire, de quoi se détendre, la plage, la mer (logique s’il y a la plage), on y mange bien. C’est touristique, mais si on sort des 2-3 rues très touristiques, franchement ça va. Et les plages sont immenses et super agréables. Ca peut également être un bon endroit pour rayonner autour pendant quelques jours comme on a pu le voir, car la région a vraiment beaucoup de choses à offrir 🙂

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Qu’avez-vous pensé de Saint Malo ?

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici