Vous préparez un voyage en Nouvelle Zélande et vous ne savez pas trop où aller, vous cherchez des idées ? Autant vous le dire tout de suite, vous aurez un petit souci. Il y a trop à voir. Vraiment, on trouve des endroits extraordinaires partout. Des volcans, des montagnes, des zones géothermales, des lacs fantastiques (attention aux sandflies!), des glaciers à côté de forêts très humides, même des plages paradisiaques.

Réellement, c’est compliqué. L’idée n’est pas de TOUT vous montrer, c’est impossible (et ça serait trop long) surtout que je suis très loin d’avoir tout vu, mais de vous partager les endroits que j’ai vraiment adoré. Sur un mois là bas, j’ai vu pas mal de choses mais les distances sont longues, et on est vraiment dépendants de la météo qui est super changeante (doux euphémisme!).

Bref, j’espère que je vous donnerai envie de les découvrir, parmi bien d’autres, tant sur l’ile du nord que sur l’ile du sud 🙂

1. Le Parc National de Tongariro

Simplement exceptionnel. Tout d’abord, le parc de Tongariro est un ensemble volcanique classé à l’Unesco et il faut dire qu’il y a de quoi. Car on trouve donc des volcans, des cratères, des lacs couleur émeraude, des paysages fantastiques tout simplement.

Et la bonne chose, c’est que c’est le lieu de l’un des plus beaux treks au monde : le Tongariro Alpine Crossing, qui se fait en général sur une journée. Une journée où vos mollets vont souffrir, mais ça en vaut tellement le coup ! On va zigzager entre volcans et lacs, des vues à tomber, des descentes à tomber aussi car il y a un ou deux passages un poil casse gueule 😀

Mais cela restera l’un de vos plus beaux souvenirs, sans aucun doute. Donc si vous passez sur l’ile du nord, prenez une journée pour faire cette rando !

Vous pouvez en découvrir plus sur le Tongariro Alpine Crossing dans cet article !

Informations pratiques sur le Tongariro

Alors attention, à cause de l’affluence, on ne peut pas laisser la voiture sur le parking principal plus de 4h. Ce qui est enquiquinant car on n’a pas le temps de faire l’aller retour. Donc il vous faudra prendre une navette depuis National Park (à voir ici).

  • Prix de la randonnée : gratuit
  • Prix de la navette : 26€ A/R
  • Durée de la randonnée : entre 4h (les pros) et 12h (moi)
  • En hiver (mais à octobre), il vous faudra un guide ou une grande expérience car c’est couvert de neige et de glace
Plus belles photos randonnée du Tongariro en Nouvelle Zélande | Blog Vincent Voyage
Red Crater tongariro randonnée volcan Nouvelle Zelande | Blog Vincent Voyage

2. Le Parc Abel Tasman

C’est le plus petit parc naturel, mais il est plein de ressources ! Le Parc Abel Tasman est l’endroit idyllique sur l’ile du sud, le dernier endroit où vous verrez des plages paradisiaques avant de descendre affronter les montagnes.

Et réellement, les plages sont belles, la côte est magnifique, c’est un fantastique endroit pour faire une randonnée. D’ailleurs, ces différentes randos débutent le plus souvent par une petite croisière pour vous amener au coeur du parc, sur une plage, et là vous pourrez marcher quelques heures et soit retourner directement au village, soit vous faire récupérer ailleurs.

Franchement, j’ai adoré cet endroit (et je ne dis pas ça parce que j’ai eu un temps pourri par la suite)!

Informations pratiques sur le Parc Abel Tasman

  • Je conseille au moins une journée complète pour faire une rando dans le parc
  • Faisable toute l’année, 15° en hiver, 25 en été
  • Les bateaux taxi ne sont pas donnés : à partir de 80 NZD pour l’aller retour mais ça permet d’aller au coeur du parc
  • Découvrez les croisière+randos ici
  • Mais c’est aussi un super endroit pour faire du kayak
  • Hébergement conseillé : Haven on Glenaven
parc abel tasman nouvelle zélande
parc abel tasman nouvelle zélande

3. Les superbes fjords de Milford Sound

Vous me connaissez (enfin probablement!), étant fan de Norvège je trouve les fjords majestueux. Et je dois dire que Milford Sound est sans conteste l’un des plus beaux du monde. Situé dans un endroit isolé et surtout avec très peu d’infrastructures, c’est réellement un endroit magique.

Milford Sound est situé dans le somptueux parc de Fiordland, une région assez sauvage dans laquelle peu de routes passent. Ce qui donne justement ce côté bout du monde absolument unique. On n’y accède d’ailleurs par la seule route de la région à partir de Te Anau. D’ailleurs, prenez le temps de profiter de cette route qui est somptueuse! Surtout que vous pourriez voir les keas.

On découvre Milford Sound en bateau. Il y a pas mal de compagnies différentes mais toutes proposent presque le même programme : 2h de rêve dans le fjord. Je conseille de prendre les premiers bateaux pour éviter les groupes de touriste.

Vous pouvez en savoir plus sur Milford Sound dans cet article !

Informations pratiques sur Milford Sound

  • On peut visiter toute l’année, mais selon les conditions météorologiques, la route peut être fermée
  • Le trajet entre Te Anau et Milford Sound est de 120km
  • La sortie en bateau dure 2h et coûte 60€ minimum
  • La première sortie est à 8h45 et la dernière à 3h30
  • Croisière conseillée : Mitre Peak
Croisière à Milford Sound en Nouvelle Zélande
Route Milford Sound Nouvelle Zélande

4. Te Anau et ses environs

Te Anau n’est pas que bon pour aller à Milford Sound. C’est aussi un cadre magnifique, pour moi un petit havre de paix comme je les aime : des paysages somptueux, des montagnes, des randos un peu partout et énormément d’activités à faire. Milford Sound bien sur, mais également le superbe Doubtful Sound, voir les glowworms (vers luisants) qui sont vraiment surprenants.

Te Anau mérite qu’on s’y arrête quelques jours, qu’on découvre le parc à oiseaux avec notamment le rare takahe, ou le perroquet kaka. Maiiiis on peut aussi débuter les fameuses randonnées Kepler Trak, Milford Track ou Routeburn, 3 des Great Walks, les meilleures randos du pays !

Informations pratiques sur Te Anau

Vue Doubtful Sound Nouvelle Zélande
Mirror Lakes Milford Sound Te ANau

5. Glenorchy et la superbe route depuis Queenstown

J’ai trouvé Queenstown un poil trop américain/australien à mon gout, mais c’est le point de départ d’énormément d’activités (voir ici). Et c’est dans un cadre top avec un très beau lac, le lac Wakatipu, le tout entouré de montagnes top. On se croirait en Ecosse !

Et on s’y croirait tellement que tout au bout du lac, dans une ambiance vraiment spéciale, des Ecossais sont venus s’y installer. Ils ont donc quitté le froid, les lochs, pour s’installer à l’autre bout du monde… dans le froid et un loch. Mais ! Ce village qui s’appelle Glenorchy (un nom qui sent bon le whisky) est relié à Queenstown par ce qui est considéré comme la plus belle route du monde. Rien que ça !

Sur 50km, vous allez en prendre réellement plein les yeux, en longeant et des montagnes, et un magnifique lac dans une ambiance de bout du monde.

Informations pratiques sur Glenorchy

  • il faut faire cette route en voiture pour s’arrêter quand on veut (et aussi parce qu’il n’y a pas beaucoup de transports)
  • 50km de pur bonheur, et même 100 en aller retour
  • Glenorchy est le point de départ de la Routeburn Track
  • Découvrez Glenorchy depuis Queenstown !
Plus belles photos glenorchy queenstown en Nouvelle Zélande | Blog Vincent Voyage
Route Queenstown Glenorchy lac Nouvelle Zélande | Blog Vincent Voyage

6. Le fantastique Lac Tekapo

Attention, paradis sur Terre. Le lac Tekapo est mon endroit préféré en Nouvelle Zélande. Un lac magnifique vraiment, turquoise à souhait surtout quand le soleil est de sortie, entouré de belles montagnes.

Mais Tekapo est un endroit très paisible, relaxant, pour plusieurs raisons. Déjà, on peut profiter du lac, faire pas mal de randos autour et à proximité. Ensuite, on peut aller un peu plus loin, un endroit aux pieds des montagnes, avec absolument personne et des paysages magnifiques.

Enfin, le lac Tekapo est l’endroit parfait pour l’observation de la voie lactée. C’est un paradis pour l’astrophotographie car le ciel est considéré comme le 2e plus pur au monde (après l’Atacama), et il n’y a absolument aucune lumière. Hors été, on peut également y voir les aurores boréales avec un peu de chance !

Informations pratiques sur Tekapo

  • Vous pouvez découvrir le Lac Tekapo dans cet article
  • Combien de temps rester : entre 2 jours et 1 semaine (on s’y sent vraiment bien!)
  • Meilleure saison : l’été (mi novembre/mi décembre) pour les lupins autour du lac, printemps automne sont chouettes aussi, l’hiver est frais !
  • Découvrez le fantastique ciel nocturne à l’Observatoire avec le Dark Sky Project
  • Hébergement conseillé : le Lake Edge Holiday Park, tant pour les cottages que pour le camping
lac tekapo photographie drone Nouvelle Zélande | Blog Vincent Voyage
montagnes lac tekapo en Nouvelle Zélande au Drone | Blog Vincent Voyage

7. Kaikoura et sa faune marine

Un autre paradis sur l’ile du sud ! Kaïkoura est le paradis de la faune marine. Grâce à son canyon marin extrêmement riche, on y trouve des baleines (notamment des cachalots) toute l’année et en grand nombre. Mais aussi plein de dauphins, des otaries partout. Vraiment, c’est trop chouette !

Et le tout dans un cadre exceptionnel car la mer est à flanc de montagnes, avec une station de ski à proximité.

Par exemple, le matin je prenais mon café en face des dauphins qui sautaient par dizaine. Puis lors des balades je croisais les otaries se prélassant sur les rochers, les bancs publics. Et enfin lors d’une croisière je pouvais voir les baleines.

Hey, je vous avais dit que c’était le paradis !

Informations pratiques sur Kaikoura

  • la faune marine (baleines, dauphins, otaries) sont visibles toute l’année
  • printemps, été, début automne sont la meilleure saison
  • un minimum de 2 jours, 3 c’est pas mal du tout
  • excursion conseillée pour voir les baleines : Whale Whatching Kaikoura
  • hébergement conseillé : Alpine Pacific Holiday Park
otarie kaikoura nouvelle zelande
dauphins kaikoura nouvelle zélande
baleines kaikoura nouvelle zélande

8. Le mont Taranaki

J’y suis passé en fin de séjour, en revenant à Wellington, et j’aurais aimé y consacrer un peu plus de temps, surtout avoir la possibilité d’y randonner avec une bonne météo. Car le Mont Taranaki est LE volcan emblématique de Nouvelle Zélande, l’un de ces rares cônes parfaits.

Bon, même si on n’y grimpe pas, on peut quand même avoir de super points de vue. Le plus connu nécessite une bonne condition physique, c’est le Henry Peak Lookout. Sinon à proximité de Stratford, on a quelques parcs super sympa qui offrent une très jolie vue.
Enfin, vous pouvez prendre la voiture jusqu’à North Egmont Visitor Center ou Dawson’s Falls pour vous approcher pas mal et ensuite continuer de marcher.

Informations pratiques sur le mont Taranaki

  • Si vous souhaitez monter jusqu’en haut, il vous faut un équipement et de l’expérience car c’est toujours gelé, même en été. En hiver, c’est inaccessible sauf très grosse expérience.
  • Le volcan est visible toute l’année depuis les alentours
  • Durée conseillée : 1 journée pour admirer le volcan et les alentours
  • Je vous conseille de repartir par la Forgotten Highway et la république autoproclamée de Whangamomona
  • Hébergement conseillé : Amity Court Motel (bon ya pas énormément de choix)
mont taranaki nouvelle zélande

9. Un lever de soleil sur le Lac Matheson

Un grand classique au niveau des glaciers neo zélandais. Le pays a de très nombreux lacs aussi beaux les uns que les autres mais le lac Matheson est spécial. Un cadre fantastique, vue sur les montagnes et notamment le Mont Cook, c’est réellement l’endroit propice pour le lever de soleil mais pas que.

Il vous faudra arriver assez tôt pour arriver à la passerelle, mais lors de ce trajet, vous traverserez une belle brume, une ambiance mystique.

Le lever de soleil est réputé principalement pour le calme du lac, l’absence du vent qui permet une réflexion parfaite.

Informations pratiques sur le lac Matheson

lever de soleil au lac matheson nouvelle zelande blog vincent voyage
lever de soleil lac matheson nouvelle zelande blog vincent voyage

10. Les glaciers Franz Josef et Fox

Au milieu de forêts humides, extrêmement denses, on va trouver des glaciers. C’est super surprenant dans cette région, mais les parcs nationaux du Mont Cook et Westlant Tai Poutini ont des montagnes magnifiques et leurs glaciers arrivent presque jusqu’à la mer !

Facilement accessibles, on aura le Fox Glacier mais surtout le Franz Josef Glacier, où il est facile de randonner pour s’approcher et même le longer sans difficulté. Malheureusement ce glacier est un vrai symbole du réchauffement car il recule beaucoup.

Un poil plus au sud, on peut s’approcher un peu plus du Fox Glacier, surtout si vous optez pour une visite guidée qui peut être super intéressante pour en apprendre plus sur ces glaciers.

Bien que ces glaciers ne soient pas les plus impressionnants (cf Islande, Alaska ou autre), ils sont superbes et ce que je préfère, c’est leur emplacement unique au monde, car vraiment on ne s’attend pas à les voir là !

Informations pratiques sur le glacier Franz Josef

  • Combien de temps : au minimum 1 journée complète (1 lever de soleil à Matheson, puis découverte des 2 glaciers)
  • visibles toute l’année, forcément en hiver ils auront avancé mais les conditions pourraient être plus difficiles pour s’approcher
  • y aller est gratuit
  • les chemins pour s’approcher sont faciles, mais nécessitent de bonnes chaussures
  • pour encore mieux les voir, on peut faire un tour en hélicoptère et même se poser dessus ! A découvrir ici.
  • Hébergement conseillé (le village de Franz Josef est tout proche) : Glow worm Accomodation
franz josef glacier nouvelle zelande
franz josef glacier nouvelle zelande

11. Les Huka Falls

Ca a été l’un de mes tous premiers contacts avec la Nouvelle Zélande. Les Huka Falls sont dans la région de Taupo, avec tout plein d’autres belles choses à voir autour, comme la zone géothermale d’Orakei Korako ou les Wairakei Terrasses.

Mais pour moi la plus belle découverte du coin a été les Huka Falls. La plus longue rivière du pays et des cascades surpuissantes, tout ça couplé à une eau magnifiquement turquoise. C’est un endroit très surprenant, bruyant au possible, magnifique. Et gratuit !

Les cascades se découvrent facilement, relativement rapidement, mais on se sent hypnotisé par le flux et les couleurs. Réellement, c’est captivant!

Informations pratiques sur les Huka Falls

  • Se visite en toute saison
  • C’est gratuit !
  • à 3 minutes de Taupo
  • On peut faire un tour en bateau sur la rivière jusqu’aux cascades, à découvrir ici !
  • Hébergement conseillé : Acacia Lakeview Motel
Huka falls nouvelle zelande
orakei korako nouvelle zelande

12. Wanaka et ses alentours

Wanaka est encore un endroit de rêve. L’opposé de Queenstown, mais avec quand même de l’activité. C’est à dire que c’est la principale ville de cette région des lacs (Wanaka, Hawea, Tekapo, Pukaki…) avec… 5000 habitants.

On y trouve des montagnes folles, d’ailleurs la route en venant du Haast Pass est fantastique et tant pour aller à Queenstown que plus au nord, on va en prendre plein les yeux.

Wanaka c’est surtout le point de départ de nombreuses randos, pas forcément évidentes, qui donnent des points de vue ultra beaux. Comme le Roy’s Peak, Isthmus Peak, Rob Roy… imaginez des randos de 15km qui prennent 6h. Donc ça grimpe sec !

Mais Wanaka c’est aussi le lieu du plus fameux arbre du pays (du monde?) le Wanaka Tree, qui est tout seul dans l’eau et avec un panorama magique.

Informations pratiques sur Wanaka

  • Combien de temps rester : 2/3 jours, plus si on veut rayonner autour dans la région
  • Quelle est la meilleure saison : toutes les saisons sont bonnes, en hiver il y a les activités qui vont avec
  • Faites une petite croisière sur le lac Wanaka !
  • Hébergement conseillé : Wanaka Riverside Apartment
wanaka arbre nouvelle zelande
Wanaka nouvelle zelande

Conclusion

Voilà voilà ! Et dire que ce n’est qu’un échantillon rikiki de ce que l’on peut voir dans le pays. J’ai du éviter certaines régions à cause de la météo (comme Aoraki, toute la partie sud) et changer les plans au dernier moment (la joie d’être en van!), mais même sans ça, j’en ai pris plein les yeux. Et comme il y a énormément de choses à voir, l’avantage c’est qu’on ne peut pas se contenter d’un seul voyage, donc il faudra revenir. Bon ok ce n’est pas la porte à côté, mais ça se mérite !

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté  🙂

Formulaire d’inscription

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici