Ouuh qu’il est beau! Ce château, je crois qu’on ne peut pas s’en lasser. Extrêmement élégant avec ses 5 arches enjambant le Cher, une très belle architecture, de jolis jardins et un environnement vraiment agréable. Le château de Chenonceau est vraiment un incontournable dans la vallée de la Loire. Comme il y a de grands espaces et qu’on a la possibilité de s’aventurer un peu le long du Cher, il peut y avoir du monde mais cela n’est jamais oppressant, on peut toujours avoir un peu de calme.

Truc rigolo, le château de Chenonceau est situé dans la ville de Chenonceaux avec un X.
Ma dernière visite du château de Chenonceau s’inscrivait dans cet itinéraire de 3 jours.

château de Chenonceau et réflexion dans le Cher

L’histoire du château de Chenonceau, le château des Dames

Sous la famille Marques, au 13e siècle, une forteresse médiévale est dressée au bord du Cher à Chenonceaux. Et là ça devient animé. Le château est endommagé lors de la guerre de 100 ans, passe aux mains des Anglais, est repris lors de la bataille de Boucicaut (et dire que ce n’était qu’une station de métro pour moi) puis est rasé. Ensuite, au 15e siècle, par autorisation royale, un nouveau château est construit, mais qui n’est toujours pas celui qu’on connait.

Sauf que la famille Marques a des petits soucis financiers et administratifs et le château est saisi. Thomas Bohier l’achète et, vachement sympa, il loue le château à la famille Marques, encore elle. Et évidemment, elle ne peut toujours pas payer, et ouais. Les expulsions étaient déjà compliquées à l’époque car Bohier ne récupère le château qu’une dizaine d’années plus tard. Et là, il peut enfin faire les travaux pour faire la première partie du château que l’on connait aujourd’hui, c’est à dire sans la galerie.

Mais c’est toujours pas fini ! Car à la mort de Bohier, on se rend compte qu’il doit un peu d’argent. En plus il bossait pour le roi, donc c’est pas foufou. François 1er récupère ainsi le château, qui devient résidence royale, ouf! Sauf que…

A la mort de François 1er, c’est Henri II qui prend la suite, lui qui est marié à Catherine de Medicis. Marié, marié, mais plus intéressé par Diane de Poitiers à qui il lègue le château. Elle en fera bon usage car elle fera les jardins, apportera des modifications au château et surtout le pont reliant les deux rives. Et là on se dit, c’est bon c’est fini. Mais non.

Car à la mort d’Henri II lors d’un tournoi (ce qui est très con, il faut bien le dire), Catherine de Medicis qui a bien ruminé sa vengeance pendant tout ce temps demande à Diane de Poitiers de partir et lui file, en échange, le château de Chaumont. Qui n’est pas dégueu, il faut bien l’avouer. J’ai l’impression de faire le pitch d’une série Netflix. Bref. Catherine de Medicis voulait continuer les travaux de l’autre côté du Cher mais vu qu’elle avait claqué toute sa fortune dans les banquets, cela n’a pas pu se faire. Louise de Lorraine, sa belle fille, s’y installe pour faire son deuil d’Henri III.

Pendant la première guerre mondiale, le château de Chenonceau est transformé en hôpital militaire. Puis, durant la seconde, sa galerie faisant la liaison entre zone occupée et zone libre, les propriétaires ont pu aider de nombreuses personnes à s’enfuir. On trouvera un peu plus d’infos sur son histoire récente ici.

 

Maison du château de chenonceau
les vignes du château de chenonceau

L’intérieur du château de Chenonceau

Bon, tout d’abord je suis désolé, je pensais avoir plus de photos que ça de l’intérieur, des différentes pièces. Celles que j’ai ne sont pas folles, ça me donne une excuse pour y retourner 🙂

Je n’ai jamais été très passionné par les chambres royales et autres pièces du genre. Les lits ont l’air super confortables, mais j’ai un peu l’impression de voir les mêmes dans les différents châteaux renaissance. Alors je vais plutôt m’attarder sur d’autres éléments qui sont, pour moi, différenciants.

salon et tapisserie au château de Chenonceau
les voutes du château de chenonceau
Tableau roi louis XIV château chenonceau
Cheminée du château de chenonceau dans chambre

Le corps de logis

C’est la version “courte” du château, avant son agrandissement, la partie principale qui est situé sur la rive du Cher. 23m sur 22, le corps de logis contient les principales pièces à vivre du château, entre les chambres, la salle des gardes, le joli cabinet vert et la librairie. Et un balcon qui offre une très jolie vue !

Une chambre au chateau de Chenonceau
blason Catherine de Medicis et du roi Henri II

Les cuisines du château

Ca doit être mon côté gourmand, j’adore les cuisines du château de Chenonceau. Bon ok, peut être un peu de jalousie de voir des cuisines si grandes alors que la mienne doit faire la taille de mes toilettes. Bref, je m’égare. Dans ce genre de château, les cuisines sont super importantes car déjà il faut nourrir tout ce beau monde, mais surtout c’est banquet quasiment tous les soirs. Et ici, les cuisines sont sur plusieurs pièces avec une sacrée collection d’ustensiles. Vraiment chouettes d’imaginer comment ça se passait à l’époque.

Les cuisines du château de chenonceau
ustensiles de cuisine du château de Chenonceau

La grande galerie de Chenonceau

Longue de 60m, c’est la pièce la plus impressionnante du château. C’est la partie plus récente du château qui traverse le Cher, elle repose donc sur les 5 arches qui enjambent la rivière. Très chouette, avec pas mal de monde à l’heure de pointe, elle servait à faire de grosses fêtes par Catherine de Medicis. Il faut dire que toute en longueur comme ça, on peut faire un sacré banquet!

Surtout, cette grande galerie a eu une grande importance lors de la seconde guerre mondiale. La séparation entre zone occupée et zone libre se faisant au niveau du Cher, le château de Chenonceau est l’un des rares points de passage en zone libre. Les propriétaires facilitent la fuite en zone libre.

Le second étage de la galerie était à l’origine réservé aux domestiques. Mais maintenant c’est un endroit plus moderne avec notamment l’histoire du château qui y est retracée.

Grande galerie du château de Chenonceau

La chapelle

On va trouver dans le château une très jolie (et très petite) chapelle qui a eu deux fois assez chaud aux fesses. Déjà lors de la révolution, où la famille Dupin a tout fait pour sauvegarder le château en l’éloignant de la royauté, elle a été transformée en entrepôt à bois. Puis lors de la seconde guerre mondiale, quand les Allemands ont lâché quelques bombes et tiré quelques obus sur le château. Les vitraux “seulement” ont été cassés et ils ont été remplacés par le maitre-verrier Max Ingrand après guerre.

la Chapelle du château de Chenonceau et ses vitraux

La tour des Marques

La Tour des Marques, c’est la jolie tour qui est juste avant le bâtiment principal du château. Elle s’appelle ainsi car c’est le dernier morceau encore debout du château médiéval qui précédait le château actuel, et qui appartenait à la famille des Marques. Aussi simple que ça. Alors, dernier vestige médiéval oui et non car Bohier en a aussi profité pour rénover la tour et lui donner un côté un peu plus renaissance. Ce qui explique son look actuel, en phase avec le château. On peut la voir ici depuis le balcon du château, avec le jardin Catherine de Medicis.

Par contre il me semble qu’il est impossible d’entrer dedans.

Tour des Marques château de Chenonceau

Les jardins du château de Chenonceau

Il y a plusieurs jardins dans le domaine du château, mais on notera surtout les deux principaux. Le plus grand, le jardin Diane de Poitiers est sympa, très symétrique. De haut il ressemble au drapeau du Royaume Uni. Il est traversé en longueur, largeur et en diagonales, avec une petite fontaine au milieu.
L’autre est le jardin Catherine de Medicis, plus petit mais bien plus fleuri avec notamment de nombreuses roses et lavandes.

Il y a également un labyrinthe, entre le château et le parking. Sympa, même s’il n’est pas trop trop difficile. Vu le nombre d’enfants qui y vont, heureusement 😀

Jardin Diane de Poitiers au château de Chenonceau
jardins du château de chenonceau

Autour du château de Chenonceau

Le domaine autour du château de Chenonceau est grand et très agréable. Ici ce qui est chouette, c’est de se balader le long du Cher, une fois celui-ci traversé par la grande galerie. On peut aller des deux côtés, qui offrent notamment deux très belles vues sur le château avec beaucoup moins de monde.

Le château de Chenonceau sur les rives du Cher

Informations pratiques sur le château de Chenonceau

Tarif de la visite du château de Chenonceau

On va trouver différentes gammes de prix:

  • le prix de base est de 15€.
  • les étudiants et entre 7 et 18 ans: 12€
  • les personnes en situation de handicap: gratuit (12€ pour l’accompagnant)
  • gratuit pour les moins de 7 ans

Important: les billets achetés en ligne sont valables jusqu’à la fin de l’année

Horaires de visite du château de Chenonceau

En général on essaie de faire un peu simple pour les horaires. Et puis il y a ceux du château de Chenonceau. C’est assez drôle, car ça change vraiment tous les mois, avec une ouverture entre 9h et 10h, et une fermeture entre 16h30 et 18h. Donc, pour aller au plus simple, voici ce qu’on peut trouver sur leur site.

Je vous conseille si possible d’arriver assez tôt car c’est là où il y a le moins de monde. L’après-midi est plus chargée.

horaires du château de Chenonceau

Parking à proximité du château

Là c’est très simple, il y a un immense parking gratuit (fermé la nuit) un peu avant les caisses.

Venir en train à Chenonceau

Le truc top, c’est qu’on peut venir en train au château de Chenonceau, depuis Paris ou depuis d’autres châteaux. En effet, la gare SNCF de Chenonceaux se situe à 500m du château.

On y accède facilement. 1h de TGV depuis Paris, jusqu’à St Pierre des Corps (Tours) puis 25min de TER depuis Tours. La gare est située sur la ligne TER Vierzon-Tours.

Quand venir au Château de Chenonceau

Le château est ouvert toute l’année. Mais forcément, il y a des périodes plus touristiques que d’autres. En semaine en novembre, on verra moins de monde que lors du week-end du 15 août. Donc, cela dépend de vos disponibilités, forcément. Mais, pour pouvoir profiter également des jardins en fleur, printemps et été sont de bonnes saisons.
J’essaie d’éviter les week end et vacances scolaires, mais ça n’est pas vraiment facile de se rendre disponible. Le plus important: essayez d’arriver tôt le matin pour éviter la foule.

Trouver un hôtel à côté du Château de Chenonceau

La petite ville d’Amboise, que vous pouvez découvrir dans cet article, est un bon point de chute pour visiter les châteaux de la Loire et est proche de Chenonceau.

A Chenonceaux et ses environs, on a pas mal d’offres et il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les bourses. On va aller de la superbe auberge 4* du Bon Laboureur à quelques minutes du château à la maison d’hôte du Roi Coq à 66€ et pourtant extrèmement bien notée. Dans les petits budgets, on va également trouver l’Ibis à Amboise, à moins de 70€.
Pour une expérience différente, un logement en yourte avec spa à Chisseaux, à partir de 80€ (et ça a l’air chouette!).
Enfin, le très élégant Clos Medicis à Chenonceaux pour une centaine d’euros.

Mais mon coup de coeur a été le château de Veretz, magnifique petit château renaissance.

Quelques activités à faire au château de Chenonceau

Louer une barque

A partir de l’embarcadère du château de Chenonceau, on a la possibilité de louer une barque (pas électrique) et de faire un petit tour sur le Cher. C’est 7€ par demi-heure, il n’y a pas besoin de réserver. Plus d’infos sur le site.

Ou sinon, à partir de Chisseaux, un peu plus loin sur le Cher, on peut louer des petits bateaux électriques et aller très facilement jusqu’au château. C’est ouvert de juin à octobre, pour 35€ de l’heure. Plus d’infos sur le site de La Belandre.

50 minutes en bateau sur le Cher

Si vous souhaitez faire un tour en bateau sur le Cher et passer sous les arches du château de Chenonceau, mais sans avoir à piloter un bateau, vous pouvez faire une jolie balade de 50 minutes sur un bateau collectif, à partir de Chisseaux. Et en plus, ce n’est pas cher car à seulement 10€

Une excursion d’une journée dans les châteaux de la Loire depuis Paris

Ca, c’est pas mal. Si vous souhaitez vous laisser guider et profiter des châteaux de la Loire, vous avez la possibilité de voir, en une journée depuis Paris :

  • Chambord
  • Chenonceau
  • Cheverny
  • et déguster du vin

C’est une journée assez sportive de 12h, mais vous avez un guide, le transport (pratique pour faire la sieste dans le bus)

Les châteaux de la Loire en montgolfière

Le prochain cadeau que je me ferai quand j’y retournerai ! Pour l’avoir déjà fait mais au dessus des temples de Bagan, en Birmanie, c’est vraiment quelque chose d’extra. Là je pense que cela vaut encore plus le coup de le faire pour le lever (ça doit être difficile) et le coucher de soleil, pour avoir la plus belle couleur qui se reflète sur les châteaux.

Conclusion

Pour son histoire lointaine et récente, pour son architecture et pour son environnement, le château de Chenonceau mérite largement qu’on s’y attarde un moment. Pour ma part, j’y reste une bonne petite demi-journée, entre la visite du château, les jardins et la rive du Cher, et pourquoi pas déjeuner sur place. Mais si vous y allez et que le beau temps est au rendez-vous, vous allez passer un moment assez exceptionnel 🙂

3 articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochains articles, indiquez votre adresse email juste à côté et vous recevrez un petit mail quand un article est publié 🙂

Formulaire d’inscription

Vous pouvez évaluer cet article 🙂

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici