Sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

J’ai eu la chance de débuter ma « carrière touristique » assez tôt par des sites archéologiques car mes parents étaient assez fan des vieilles pierres. Et dans le tas, il y a de nombreux sites de l’UNESCO. Bon ok, à 13 ans ça semble pas si funky que ça, je l’avoue. Surtout qu’ils se ressemblent tous (les sites archéologiques hein, pas les parents) et qu’en plus ils sont dans des pays chauds en plein cagnard, ça aide pas. Mais avec le recul, c’était chouette et je garde de bons souvenirs de pas mal d’entre eux, notamment le Théatre d’Epidaure (surtout que c’était à la même époque que la pub des Nuls)

M’enfin bref, ce 3615 mylife pour dire que j’ai eu la chance de visiter un petit paquet de sites classés à l’UNESCO et que j’essaie de ne pas en manquer quand je vais quelque part. Pourquoi ? Parce que la mission de l’UNESCO sur le patrimoine est noble et les sites classés symbolisent l’histoire, les difficultés et la richesse de quelques milliers d’années culturelle ainsi que la beauté de la nature qui nous entoure. En parlant de ça, voilà un petit récap façon wikipedia, mais en mieux (oui je sais, Père Castor et tout et tout).

UNESCO ? Kezako ?

L’UNESCO est une branche de l’ONU créée fin 1945 après la 2e guerre mondiale, dédiée notamment à l’éducation, la science et la culture, d’où son nom : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization.
L’objectif est de promouvoir la paix et resserer les liens entre les peuples via la culture et l’éducation, entre autre.

Ce qui nous intéresse particulièrement ici c’est la liste du patrimoine, créée en 1972. Tous les ans, elle recense un ensemble de biens culturels et naturels présentant un intérêt exceptionnel pour l’héritage commun de l’humanité, mis à jour tous les ans.
On y trouve de tout, par exemple en juillet dernier ont été ajoutés le Lake District en Angleterre ou encore la cité antique d’Aphrodisias en Turquie. Mais on a également vu entrer le vignoble du Bourgogne et les caves de Champagne. Le tout autour évidemment des sites tels qu’Angkor, les Pyramides d’Egypte ou encore l’Île de Pâques. On compte fin 2017 1073 sites inscrits dont 54 sont considérés « en péril« .

Pyramides de Gizeh
Les pyramides sont inscrites à l’UNESCO. Et à l’époque, je ne savais pas cadrer.

Par contre tout ne peut pas entrer dans cette liste. On voit notamment qu’en Birmanie, qui a un patrimoine culturel d’une très grande richesse, il n’y a aucun monument listé, pas même Bagan. Et c’est principalement du aux réparations et restaurations qui sont faites un peu à la barbare et dénaturent le site. Cela fera l’objet d’un article qui devrait être assez parlant. Et paradoxalement, le tremblement de terre de l’année dernière qui a ravagé de nombreux temples à Bagan pourrait être une chance pour le site car les rénovations ont été confiées à l’UNESCO justement.

temple Sulamani bagan seisme
Le temple Sulamani après le tremblement de terre. Un parmi tant d’autres malheureusement.

 

L’Italie est en haut du palmarès des pays comptant le plus de sites classés, avec 51 sites. Suivi de la Chine avec 48 et l’Espagne avec 44. La France pointe au 4e rang avec 41 sites classés.

 

Liste des sites visités

Comme j’aime bien les cartes, voici une petite représentation des sites visités sur Google Map. Dernier en date : le parc du Fjordland, en Nouvelle Zélande. Y en a 80 de visités, plus que 993 à faire. Je touche au but.

 

 

 

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici