Dans les volcans du Snaefellsnes

Le Snaefellsnes (à mes souhaits) est une magnifique petite région d’Islande, perdue à l’ouest du pays. J’ai l’habitude de dire que c’est un concentré d’Islande car on y trouve quand même beaucoup de ce qui fait le charme du pays. Dont des volcans, surtout des volcans en fait, des champs de lave à perte de vue, des plages de sable noir, des montagnes dont le fameux Kirkjufell, détroné de son titre de montagne la plus connue du pays depuis l’éruption de l’Eyjafjallajokull. Difficile de lutter, il faut bien l’avouer.

 

Pourquoi aller au Snaefellsnes

5 raisons d’aller au Snaefellsnes

  • C’est beau !
  • Des volcans partout partout
  • Dont le fameux Snaefellsjokull, point d’entrée du centre de la terre
  • Il n’y a pas encore grand monde
  • Pour entendre les autres dire “le quoi ?”

3 raisons de ne pas aller au Snaefellsnes

  • Parce que vous n’allez pas en Islande
  • Ou alors vous vous concentrez sur le sud, le nord ou l’est, mais pas l’ouest de l’ile et vous ne voulez pas faire d’effort.
  • Non vraiment là je vois pas

Un peu de géographie

Le Snaefellsnes, qui signifie la péninsule du Snaefell, est, comme son nom l’indique, une péninsule, située à l’ouest de l’Islande. Donc dire la péninsule du Snaefellsnes, c’est comme dire au jour d’aujourd’hui. Ca va pas, mais on le dira quand même. Bref ! Tout ça pour dire, on regarde la carte et c’est le bras à gauche 😀

carte islande snaefellsnes
carte islande snaefellsnes

Côté pratique

Combien de temps

Franchement, faire le tour en une journée, c’est du gachis. Deux jours sont un minimum pour faire les petites randos, les routes intermédiaires, sauter d’un volcan à un autre. Et trois jours histoire de prendre son temps et profiter pleinement (et pourquoi pas monter le Snaefellsjökull si le temps le permet)

Où loger

Alors on va dire qu’il n’y a pas l’embarras du choix 😀 On trouvera deux petites villes, Stykkisholmur et Grundafjordur, qui ont des infrastructures hotelières, mais aussi quelques bed&breakfast disséminés. Mais il faut s’y prendre super tôt pour avoir un lit.

Depuis Reykjavik

C’est environ 2 heures sans s’arrêter. Mais vous avez déjà réussi à ne pas vous arrêtre tous les kilomètres pour faire des photos en Islande vous ? Moi non, donc je prévoierais un peu plus de temps, surtout qu’au passage il y a le Glymur, chouette randonnée qui permet d’arriver à la cascade du… Glymur. D’où le nom. Et on traversera une rivière par un pont constitué d’un long rondin de bois. Vous imaginez même pas le temps que j’ai mis à le faire, moi et mon équilibre (vraiment) légendaire. Mais même les petites vieilles y arrivaient, alors… 😀

Découvrir le Snaefellsnes

Le Kirkjufell

C’est peut-être la montagne la plus emblématique d’Islande. A cause de sa forme vraiment reconnaissable, son nom signifie “montagne église” car cela ressemblerait à un clocher. Pragmatiques ces Islandais.

On la voit sur de nombreuses photos notamment en hiver avec les aurores boréales, il faut dire qu’elle est sacrément photogénique. Elle fait également une apparition dans Game of Thrones, quand ils se baladent dans le Nord-où-il-fait-super-froid.
Elle est située à côté du village sympa de Grundafjordur.

kirkufjell islande

Voyage au centre de la Terre

“Descends dans le cratère du Yocul de Sneffels, voyageur audacieux, et tu parviendras au centre de la Terre.” Jules Verne a été un sacré visionnaire. Bien qu’il n’ait jamais mis les pieds en Islande, il situa ici l’entrée du centre de la Terre (pour ressortir du côté du Stromboli).

A l’image de toute la péninsule, on imagine la puissance du Snæfellsjökull par l’immensité des champs de lave l’entourant, par les plages de sable noir et des grandes roches volcaniques. Et là on se dit qu’heureusement qu’il est éteint, car ça doit être sacrément violent quand il se met à gronder.

snaefellsjokull islande
Snæfellsjökull roches plages sable noir
Snæfellsjökull eglise

Une balade au milieu des volcans

Hormis l’emblématique Snæfellsjökull, la péninsule du Snæfellsnes est bourrée de volcans. D’est en ouest, on en trouve des dizaines, petits ou gros, fumants ou éteints, entourés de champs de lave, que l’on peut escalader à sa guise.

La principale route fait le tour complet de la péninsule, mais il existe 2-3 routes (parfois des F roads uniquement pour 4×4) qui permettent de traverser du nord au sud, en passant par ces champs de volcans. C’est ultra impressionnant et super sympa de pouvoir grimper dessus, prendre de la hauteur.

islande paysages volcans
islande paysages volcans
islande paysages volcans

Des paysages à couper le souffle

Au delà des volcans, on a la possibilité de faire de super chouettes randos, notamment celle qui part de Arnastapi jusqu’à Hellnar. Bon ok, c’est plutôt une balade au bord des falaires. Mais ça vaut vraiment le coup car les paysages sont magnifiques, on voit les roches volcaniques prendre des formes uniques et de nombreux oiseaux y nicher. Il ne manque que les baleines en arrière-fond.

Enfin, les routes pour y arriver et repartir sont également superbes.

Snæfellsnes islande montagnes
Snæfellsnes islande lac
Snæfellsnes islande montagnes

En conclusion

J’ai déjà du le dire 2 ou 3 fois, mais c’est une région à part en Islande. D’abord car c’est un vrai condensé de ce que l’on peut trouver dans le reste du pays, mais aussi par son abondance de volcans, l’impression d’être sur une autre planète, sans personne à côté. Les quelques villages pour séjourner au nord de la péninsule sont très agréables et on aurait tort de ne pas y rester quelques jours pour en profiter encore plus.

Cet article vous a plu ? 

Alors si vous souhaitez être averti des prochaines publications, indiquez votre adresse email juste à côté 🙂

PARTAGER

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici