Bon c’est très con, mais en général le plus dur n’est pas de choisir la destination mais ce qui va se passer pendant les vacances. C’est sympa de se dire « ok je vais en Birmanie » (exemple pris totalement au hasard) mais derrière faut assumer et arriver à trouver les choses sympa à voir, comment y accéder et idéalement des avis. Les sites sont nos amis.

  • Lister les éléments à voir

Pour ça, rien de tel que de naviguer sur les grands classiques suivants :

guide-routard_mini Le site du Routard est une valeur sûre en terme de contenu.
Les fiches destinations sont relativement utiles mais le mieux reste le forum qui fourmille d’informations, de destinations, d’itinéraires et de récits de voyage.
voyageforum_mini Un forum sympa avec pas mal d’infos et de contenu. C’est un classique, ya des baroudeurs et aussi des infos plus liées à la préparation de voyage qu’aux destinations.
tripadvisor_mini Ce qui est bien avec TripAdvisor, ce sont les listing de choses à voir par destination, selon les notes des voyageurs. Evidemment on trouve toujours les classiques en tête de liste, mais également quelques perles peu connues un peu plus loin. En terme de « to do list » par endroit, c’est très bien.

 

On trouve également énormément d’informations sur les blogs de voyage. Ca fera l’objet d’un autre article, mais d’autres baroudeurs ont déjà visité ces endroits et partagent les infos, autant en profiter.

 

  • Le visuel

Et pour savoir à quoi ça ressemble, mes deux premiers réflexes sont de taper sightseeing + nom_de_l’endroit dans Google image, puis de rechercher dans le site 500px les photos des endroits.
Ca permet d’avoir un aperçu et éviter les visites inutiles. Bon ok ça peut gâcher l’effet de surprise, mais c’est comme pour vos cadeaux de Noel, en général vous savez ce que vous allez avoir mais ça vous fait quand même plaisir de les ouvrir hein ?

 

  • Organiser tout ça

Alors là, après les deux premières étapes, vous avez environ 18000 trucs à voir en quelques semaines. Pour faire les choses bien et voir si ça peut rentrer, je place tout ça sur Google map. Ca permet de voir où tout ça se situe et les principales étapes sur la carte. Dans l’idéal, j’utilise les calques et je départage tout ça en 3 priorités. Les « à voir absolument », les « ça semble être cool » et les « s’il me reste du temps ».

Par exemple pour le sud ouest islandais, ça a donné quelque chose comme ça. Bon ok, ça a l’air bordélique. Mais en fait pas tant que ça. Les points importants sont assez facilement identifiables et le trajet peut se définir plus aisément.

carte-islande
exemple d’itinéraire pour l’Islande

 

  • Ca sert à quoi en fait ?

C’est pas con comme question. Ca sert à ne pas suivre à la lettre les guides comme le Lonely ou le Routard et d’avoir des itinéraires un peu personnalisés en fonction de vos goûts, d’avoir choisi ce que vous vouliez voir et ne pas être tout le temps avec les autres touristes. Prenez ce que vous pouvez de ces sites et faites votre itinéraire à votre sauce.

Sinon, ya aussi la méthode yolo. On arrive sur place et on improvise. Ca prend moins de temps 🙂

PARTAGER
Article précédentBucket List
Article suivantMon matériel photo

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici